Sanvignes – Les chats SDF ont désormais un toit et à manger

La cantine à nourriture installée derrière l’ancienne maternité à l’hôpital de Montceau.

Et pourquoi les chats sans domicile fixe n’auraient-ils pas droit à une maison pour dormir et de quoi manger ? Evidemment, on ne parle pas d’un hôtel quatre étoiles avec un groom à chaque étage mais de petites maisons en bois confectionnées par un membre de l’association Pattes de Velours qui, depuis un certain temps, sur le Bassin minier, installe de petites habitations ici et là.

Il est vrai que la prolifération des chats errants pose problème. Ils peuplent les allées, les terrains vagues, cherchent aussi de la nourriture dans les poubelles et peuvent transmettre des maladies à leurs copains domestiques.

Le but de l’association Pattes de Velours est d’en stériliser le maximum et les vacciner. Encore faut-il les attraper, d’où l’idée d’installer des points de nourrissage agrémentés  de petites maisons en bois comme c’est désormais le cas à proximité de la résidence Louis Veillaud à Sanvignes.

Une première habitation est en place depuis hier après-midi, « une autre unité arrivera par la suite » précise Michel Cothenet, un retraité de 78 ans qui en a déjà construites trente-et-une, dont les dernières ont été installées au centre hospitalier Jean Bouveri, derrière l’ancienne maternité, aujourd’hui à l’abandon.

Ce sont de vrais « petits logements » pour chat SDF avec des coussins et, en prime, « une cantine à nourriture pour mettre les croquettes à l’abri » explique le menuisier amateur.

A Sanvignes, Pattes de Velours et la municipalité vont signer une convention de partenariat, mais l’intérêt du point de nourrissage à la résidence Louis Veillaud, est aussi de mobiliser les personnes âgées, qu’elles viennent régulièrement au coin du bâtiment s’occuper des chats, remettre des croquettes fournies par l’association et mettre de l’eau dans les gamelles.

Un autre point de nourrissage, toujours avec des « maisons » sera installé au quartier des Essarts.

Jean Bernard

 

34 commentaires

  1. Et les crottes qui va les ramasser ?
    Les maladies véhiculées par ces chats sont elles transmissibles à l’homme ?
    Qui finance cette opération?

  2. Quand j’étais gamin à la ferme on s’embetait pas tant que ça !
    Quand les devenaient trop nombreux, on réglait le pb de façon simple et définitive.

  3. Bonjour. Est ce que cette campagne de stérilisation et de recensement des chats errants ce fait sur Saint Vallier ? Bois Francs ? Si Non… Ce serait bien que cela soit mis en place.. Trop de chats.. Partout… Et certains malades… J ai fait un don à la SPA de nourriture chiens et chats.. Avec couvertures également. Acceptez vous des dons de ce type ? Et si Oui.. Où faut il porter.?. Cela. Merci.

  4. Vu les degats causés par les chats errants sur les petits oiseaux, il vaudrait mieux les euthanasier, je pense.

    • les dégats causés sont justement dus au manque de nourriture…!!!

      • Par expérience, potager détruit plusieurs fois
        Par chats errants et petit oiseau blessé que j’ai
        recueilli et soigné et relâché comme la loi l’ordonne.
        Bien sûr les chats doivent vivre comme la loi
        L’ordonne . Mais sans propriétaires qui gèrent, il y
        a problèmes. Cette initiative est très bien et limitera
        le développement anarchique des chats utiles
        contre les rats et souris bien sûr, Mais pas pour les
        Potagers et les oiseaux .

      • Pas du tout kikidilui,
        Les chats tuent pour le plaisir de tuer. Ce sont de redoutables prédateurs.
        Quand j’étais gamin combien de fois j’ai retrouvé des oiseaux morts à côté de la gamelle de croquettes.
        Une fois la proie tuée, le chat joue avec comme avec un jouet. Des dizaines de personnes ont constaté ce que j’avance.
        Je ne parle pas des crottes que l’on retrouve un peu partout. J’ai un bac à sable où mes petits enfants aiment jouer, ça devient le panier à crottes des chats des voisins.C’est degoutant ! Jusqu’au jour où je vais piquer une colère. Et là…… On verra bien.
        Si un jour un de mes petits loulous est malade et qu’il est mis en évidence par un médecin qu’un chat est à l’origine de la maladie, je deposerai plainte, j’irai en justice, ça me coûtera que ça me coûtera mais peu importe. J’irai jusqu’au bout.

        • Stanislas Borovitcz

          Je vous comprends le marginal car j’ai le même problème.
          Mais nous avons le code rural avec nous. Heureusement.

        • J’ai eu 4 chats et j’en ai encore un..et un potager..à coté d’une haie naturelle pleine d’oiseaux…bien nourris ils ne chassent pas même pas dans le pré derrière chez moi..quant au potager on ne peut pas dire qu’ils font des dégats…J’espère que vous ne les tirez pas à la carabine..pour info..je soutien la FBB et 30 millions d’amis…

          • Stanislas Borovitcz

            J’en ai vu un ce matin dans le champs derrière chez moi à 150 m des habitations au moins.
            Il longeait la haie tout doucement come un félin.
            Il faisait quoi à votre avis ? Il ramassait des noisettes ?

      • Vous croyez KIKIDILUI ?
        Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un carnivore, de la famille des Félidés. Sous ses airs attendrissants, le chat est un véritable prédateur qui occupe une partie de sa nuit à chasser un peut tout et n’importe quoi. Il s’attaque principalement aux petits mammifères, petits oiseaux mais aussi à toute proie à sa portée. La plupart du temps, il n’a pas pour objectif de se nourrir mais plutôt de satisfaire ses instincts naturels.

        Au niveau planétaire, le chat, est, derrière le rat mais devant le renard et le chien, à l’origine de l’extinction de centaines d’espèces. En cause, la prédation directe mais aussi la compétition inter-espèces, la transmission de maladies et enfin l’association avec les autres espèces invasives. Ainsi, les chats sont responsables de l’extinction de 63 espèces de mammifères, oiseaux et reptiles depuis 500 ans, selon les recherches effectuées par le Docteur Tim Doherty du Center for Integrative Ecology of Deakin University (Australie)

        • En Australie probablement, mais en France, le chat domestique est connu depuis l’ antiquité romaine !
          Avec 45 ans d’ expérience dans la cohabitation avec des chats, tous ne sont pas des chasseurs de haut vol, certains sont mêmes totalement incompétents sur ce sujet.

  5. Félicitations à cette association et a tous ses bénévoles ainsi qu à la Mairie de sanvignes très ouverte à ce projet

    Pourquoi ne pas faire les mêmes installations sur montceau les mines

  6. Bravo pour cette magnifique idée.
    À quand l’inauguration de la cathouse?

  7. «  »Partager la vie d’un chat, c’est l’assurance de recevoir beaucoup d’amour et de câlins de sa part. » »
    Pourtant :
    https://blog.defi-ecologique.com/chats-probleme-biodiversite-rechauffement-climatique/
    Ne ratez pas

  8. Pour répondre à certains commentaires, le problème ce n’est pas les chats, ce sont les propriétaires incapables de s’en occuper correctement en stérilisant leurs animaux. Ils se trouvent débordés, ne les nourrissent pas ou très mal et laissent les chats causer des nuisances dans les villes. Ce n’est pas acceptable d’en arriver à euthanasier des animaux à cause de l’irresponsabilité des humains propriétaires. En terme de prolifération et de déjections l’homme n’est pas vraiment bien placer pour donner des conseils, nous sommes une espèce qui préfère se démultiplier quitte à en mourir, notre seule réponse pour justifier le droit à procréer de manière totalement folle c’est l’écologie… Moins manger, moins se chauffer etc…

  9. Bien sûr protéger les chats c’est louable. Cependant il faut absolument pratiquer de façon radicale la stérilisation, il y a trop de chats errants. Prendre un chat c est comme prendre un chien il y a des contraintes et les propriétaires doivent s occuper de leurs animaux.

  10. Vraiment qu elle bonheur de voir que lacmairie fait cela tres heureuse pour ses petits minous et bravo a vous j aime rais tellement que la meme chose se fasse. Chez moi

    • Oui la mairie travaille au bien être des chats, mais laisse des enfants sur le bord de la route, sans jeu de mots, lorsqu’une manifestation se tient au gymnase et que les adultes ne sont pas fichus d’appliquer les règles de sécurité en matière de passage pour piétons
      Alors, chats ou enfants ?

  11. Faites comme moi j ai récupéré un chaton très maigre personne ne l a récupéré bien sûr maintenant ce chaton est une magnifique chatte qui est stérilisée et qui porte une puce ça a un prix mais je ne le regrette pas elle est plus câline que mon gros matou de 11 ans.les gens ne supportent plus rien.🙀😾🐈😻

  12. Qui peut prétendre aimer ses chats en les laissant se reproduire de manière effrénée ? Ce comportement non responsable c’est accepter qu’ils meurent dans la rue ! Les associations et autres particuliers ne peuvent pas toujours essayer de rattraper votre bêtise !

  13. J’ ai du mal à comprendre les commentaires haineux contre les chats alors que le problème vient des humains qui n’ assument pas les portées non désirées ou de débarrassent de leur animal de compagnie devenu gênant. Que chacun prenne ses responsabilités et le problème se résoudra de lui même. Un peu d’ humanité ne nous fera pas de mal, merci à tout ceux qui essaient d’ aider des petites bêtes dans le besoin.

  14. Le chat domestique est un animal sournois et personnel.
    Contrairement au chien quand il fait quelque chose c’est pour lui et non pour son maître.

  15. Ce n’est pas la faute deschats mais des gens qui s en servent comme pelluche pour leurs enfants puis ‘es mettent a la porte quand il faut changer la litière. Bravo a cegge association. Les enfants sur le bord de la route ont des parents non ? Les animaux sont bien plus sincères que les humains. Quant aux crottes c’est bio degradable.

  16. Un animal celà implique que l’on s’en occupe et que l’on prend soin de sa santé ( stérilisation, vétérinaire) ce n’est pas un jouet que l’on prend pour faire plaisir à ses enfants et que l’on se débarrasse quand il n’offre plus aucun intérêt pour personne. Laissez adopter les animaux aux gens qui les aiment, car, les animaux contrairement à l’être humain vous aiment pour ce que vous êtes et pas pour ce que avez !!

  17. Bonjour
    Réponse à Alphonse
    Je ne suis pas d’accord un chat a tout autant d’amour pour sa famille d’accueil et ne croyez qu’il est complètement abruti et ne comprend rien il suffit de s’intéresser à lui et de vivre avec lui
    Maintenant à tous ceux qui n’aiment pas les chats c’est sans doute qu’ils ont été souris dans une vie antérieure 😂
    Par contre oui il faut être responsable lorsque l’on prend un animal car on en prend pour pas mal d’années donc stérilisation immédiate ce qui empêche d’ailleurs les chats de trop s’éloigner de leur maison
    Quand à ceux qui se plaignent des crottes dans le bac à sable des enfants et bien on le couvrait lorsque les enfants ne jouaient pas
    Et je crois que ceux qui ont peur de marcher dans une crotte de chats ils risquent de marcher dans celles des chiens bien plus souvent car les chats sonts en principe recouvrent leurs déjections
    Pour les oiseaux moi j’ai des tourterelles qui tous les ans me badigeonnent les poutres d’avancées de toit et je ne les tue pas pour tout ça
    Pour finir que l’humain commence par être plus propre
    Ne jette pas ses ordures n’importe où et une note ‘d’ humour’ pour le moment les ‘mâles’ humains ne pas oublier qu’il existe des toilettes pour leur petit ‘pipi’ 🤣🤣🤣🤣🤣

  18. Désolé, mais les chats des autres n’ont rien à faire chez moi.
    Mon chien ne va pas uriner ou faire ses besoins chez les voisins.
    Quand il fait sa crotte sur un trottoir, je la ramasse.
    Si un chat est chez moi c’est qu’il a échappé à la vigilance de son maître.
    Donc, selon le code rural le maître est en tort. Je suis en droit d’appeler la spa pour qu’elle Vienne le chercher.
    Quand on est pas capable de s’occuper d’un animal, on en prend pas.
    De plus, il faut arrêter la stupidité qui consiste à comparer un animal et un être humain.
    Les animaux à leur place. Point.

  19. que celà, soit un chat ou un chien, il faut réfléchir avant.. les bons cotés , comme les mauvais. Avec un animal de compagnie, les vacances ne sont plus les meme, soit on part avec ,ou on ne part pas..Perso , j’ai eu des chiens(huskies), ça été 16 ans de bonheur.C’etait un choix.Maintenant ;j’ai une fille a 4 pattes (chatte), elle est jeune, avec de nombreuses années a vivre devant elle.. j’ai réfléchi avant de l’adopter à la spa.Les cotés positifs ;comme les cotés négatifs… C’est aux humains de faire des choix,prendre leurs responsabilités,et non au chat ou chatte…Le chat est loin d’etre stupide et infidele, il /elle aime le calme ,a ces habitudes, pour les caresses , c’est lui qui décide et non son humain… Facile de baver sur les assos , qui essayent d’agir concrétement sur le terrain, pour le bien etre des chats(et des humains par ce biais) vous faites quoi,vous?? les baveux?? venez aiderles assos de defense des animaux et vous verrez par vous meme ,que tout n’est pas si évident… venez ne serait ce qu’une journée, et après vous pourrez ouvrir vos grandes bouches…Sortez de vos domiciles bien chauffés, sortez vos pieds de sous la table,apres votre repas, affrontez le froid , la pluie,le vent…Soyez utile à quelque chose , qui a une valeur morale.. (…)

  20. Les Restos du coeur voila une valeur morale.
    Défendre les personnes handicapées et l’accès aux différents bâtiments publics ou privés également.
    Mais alors les chats…. 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.