Sanvignes – Gilles Thevenieau est en bonne santé, il est en Vendée

La bonne nouvelle, Léa Thevenieau l’a publiée sur sa page Facebook ce matin, son grand-père Gilles Thevenieau, disparu depuis samedi matin dernier, est en bonne santé :

Une EXCELLENTE nouvelle ce matin, mon grand père a été retrouvé et en bonne santé, il avait besoin de vacances il est partit en Vendée en stop… eh oui il l’a fait.

Ce dimanche, plus d’une centaine de personnes avait participé à une battue sur les lieux où le Sanviganrd âgé de 64 ans, avait pour habitude de marcher. Il se racontait aussi que quelqu’un avait vu Gilles Thevenieau monter dans une voiture samedi matin sur le parking des Découvertes. Il faisait du stop, probablement avec l’idée de se rendre en Vendée. Il avait pris soin de prendre sa carte bleue et ses médicaments.

Gilles Thevenieau avait besoin de vacances.

Ce matin, Nicolas Thevenieau a  pris la route pour rejoindre son père qui est dans la famille à Vendée.

J.B.

33 commentaires

  1. Bonne nouvelle mais tout cela sans prévenir sa famille tout au moins son épouse qui a dû être très inquiète comme sa famille….
    je suis contente que ce dénouement finisse bien mais déçue d’avoir cherché sous la pluie hier pour rien.

    • Faut pas regretter de l’avoir fait comme tu dis « pour rien », si cela avait été pour quelque chose, le pire aurait été possible.
      Une humble suggestion pour le maire de Sanvignes : Un petit pot en plein air avec respect des gestes barrières réservé à toutes celles et ceux qui ont participé aux recherches serait, à mon point de vue, le bienvenu. Cela ne coûterait pas cher et cela permettrait, d’une part aux participants de se rencontrer dans des circonstances non anxiogènes et d’autre part de saluer la solidarité quand elle s’exerce comme c’est si souvent le cas.
      Si l’humain est quelques fois capable du pire, il est le plus souvent capable du meilleur.
      Qu’on se le dise !

  2. Tant mieux que ça se termine bien, mais c’est quand même une drôle d’idée partir comme ça et laisser sa famille dans l’ignorance.

    • C’est sans doute pour toute ou partie un des effets du confinement. Cela peut arriver à chacun de nous crois moi. Nul n’est à l’abri. Quelquefois cela peut se terminer moins bien.
      Suicides, violences, voire meurtres peuvent être au rendez-vous de la déprime, de l’angoisse ou du burn-out.

      • Exactement. Ne pas juger quand on ne connaît pas la situation.
        En outre on connaît bien Gilles c est quelqu’un un de bien. Cette période anxiogène à du le perturber.
        Arrêtez donc toutes ces méchancetés et perfidies.

  3. Incroyable de pas prévenir c’est proche c’est un minimum, j’espère que c’est enfants lui feront un peut la réprimande.
    Une histoire qui ce fini bien c’est l’essentiel.

  4. Chacun fait ce qui veut de sa vie , mais laisser mettre en place tout ce cirque pour rien , c est quand même irrespectueux pour tous les gens qui se sont mobilisés.

  5. Beaucoup d’inquiétude….. heureusement pour rien !
    Mais on ne peut que s’étonner du manque de communication et de l’absence de dialogue au sein de cette famille !

  6. Majeur et vacciné…..!!!! Carte bleue……traitements…..soit Monsieur est imprevisible…..plaisantin…..inconscient….(…) elle est pas belle la vie!!!!…..

  7. J’espère que la Police Nationale recevra un mot d’excuses de sa part.

  8. Combien sa va coûter aux contribuables

  9. Peut être, surement, faut il s’affranchir de tout jugement ?
    Qui sait ce qui l’attend en prenant de l’âge ?

    • Tout à fait d’accord avec toi sauf sur la question de l’âge. Les déprimes, dépressions, décompensations, crises d’angoisse, burn-out, crises de tétanie etc. n’ont hélas, ni âge, ni couleur, ni religion, ni classe sociale.

  10. Le problème c est que là prochaine fois; les gens n iront pas alors que ce coup là ça sera peut être vrai et nécessaire !!!!!

  11. Stéphanie Theveniau

    Dsl mais on voulais des volontaires si vous vouliez pas etre mouilllee fallais pas venir. Sa fille

    • Stéphanie Theveniau. L’essentiel étant que vote Papa soit en bonne santé est l’essentiel. « Plus de peur que de mal ». Les réactions fusent, n’en tenez pas trop compte, cela reflète ce qu’est notre très chère liberté d’expression (à préserver de toutes « nos » forces aujourd’hui).
      Les temps sont si durs, pour tout le monde sans exception. Les esprits sont chamboulés par cette situation que l’on nous impose, mais qui sait demain ce que les auteurs de ces commentaires « critiques » seront capables de faire dans un subconscient quelques fois incontrôlable.
      Vous mêmes, vos proches avec votre Papa, êtes les seuls à pouvoir comprendre et analyser ces mauvais moments de grosse frayeur, les seuls à pouvoir en tirer les meilleures conclusions possibles pour continuer d’avancer au mieux sur ce chemin de vie semé d’embûches.
      Et je termine en disant que votre Papa a bien de la chance d’avoir ses enfants autour de lui, car de nos jours, combien de Papa(s), de Maman(s) sont rejetés, ignorés par leurs propres enfants, çà c’est une réalité dont personne ne parle !!

  12. Stéphanie Theveniau

    1 merci a tous et pour les curieux et mauvaises langues pff je ne vous souhaite pas de connaitre ça sa fille

    • je pense que les personnes qui ont participé doivent être contentes que votre père soit vivant , comme vous le dites elles étaient volontaires , quand aux raisons elles n’appartiennent qu’a lui , il s’en expliquera avec sa famille Pas de drame au final , ce qui n’est pas toujours le cas

  13. A l’attention de Stéphanie Theveniau ,
    Ne vous en faîtes pas pour les commentaires désobligeant, soyez heureuse votre père est en bonne santé c’est l’essentiel .
    BRAVO aux personnes qui ont donné de leur temps et de leur bonne volonté . Vive la solidarité !!!! et ça , ça n’a pas de prix .

  14. Que de commentaires désobligeants !!! C’est affligeant ! A croire que certains volontaires qui se sont mouillés pour partir à la recherche de cette personne auraient préféré un dénouement malheureux pour peut-être se vanter d’avoir été présents ?

    Je suis heureuse d’apprendre que votre papa va bien 🙂 J’imagine votre soulagement. BRAVO à ceux qui vous ont aidé et soutenu avec empathie et SANS jugement.

    Bonne continuation à vous.

  15. Bonjour,

    J’ai bien connu Gilles (professionnellement) et je puis affirmer que c’est quelqu’un de profondément gentil, un peu timide, parfois un peu distrait mais parfaitement incapable de faire sciemment souffrir autrui.
    Gilles est quelqu’un qu’on peut qualifier de « belle personne ».

    Et Bravo à tous les volontaires qui se sont mis à la disposition de la famille.

    Bien à vous,
    MicMont

  16. Invraisemblables commentaires hors sujet…mettez vous à la place des enfants !

    Honteux comme tous les commentaires …des fans de TF1!!

  17. SVP n’accablons personne et surtout pas celles et ceux qui ont participé à l’opération même si une réaction primaire conduit quelques uns à des commentaires totalement déplacés.
    Toute cette affaire est frappée au coin d’une émotion parfaitement compréhensible en ces circonstances. S’il est certain qu’éprouver de l’émotion est vital chez tout être humain (sinon, il risque de se comporter comme un monstre), admettez toutefois que, passé le temps de l’émotion, doit venir celui de la raison , bien meilleure conseillère.
    J’invite la famille Thévenieau à faire la part des choses. Rechercher quelqu’un à un côté traumatisant. On n’est pas à la cueillette de champignons. On est partagé entre l’espoir du meilleur et la peur de découvrir le pire et on se fait des films.
    Le côté émotionnel, comme il l’a été pour famille et amis était obligatoirement omniprésent.
    Qui n’a jamais vu un père ou une mère pourtant parents exemplaires d’ordinaire, submergés par l’émotion étreindre son enfant puis dans la foulée lui donner en pleurant une claque sur une cuisse parce qu’il s’était sauvé ou bien qu’il était grimpé au faîte d’un arbre et qu’ils avaient cru le perdre ? Je gage que certains commentateurs, d’ici peu, regretteront leur post. Qu’ils ne sentent pas coupables. ils sont juste…des êtres humains.
    Demain, j’invite tous les protagonistes à oublier un moment tout cela en savourant une boisson en terrasse avec famille ou amis. Carpe diem Cueillons le jour présent !

  18. il avait bien prémédité son coup sa fille disait : il l’a fait donc il a du en parler avant bon une histoire qui finit bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *