Saint-Vallier – Ils vont s’aimer comme jamais ils ne se sont aimés

« Oui, oui, ouiiiiiiiiii » Emeline Laborde non seulement n’a pas hésité un instant mais l’a presque crié haut et fort ce samedi après-midi à l’ECLA quand Catherine Matrat lui a demandé, selon la tradition, si elle voulait prendre pour époux, ici présent, Jean-Christophe Dufour. Que de fougue et d’amour.

Dans le rôle du mari, enfin qui allait devenir son mari dans les secondes suivantes, Jean-Christophe Dufour l’a joué presque à l’économie, sans en rajouter, avec sobriété mais, au final, avec autant de certitude et d’un « oui » tout aussi puissant que rassurant.

Voilà comment, Emeline Laborde, sans profession, née à Montceau-les-Mines le 20 janvier 1981 et Jean-Christophe Dufour, ambulancier, né à Saint-Vallier le 14 décembre 1973 se sont unis civilement en présence de leurs familles et amis et des témoins, Dimitri Fleurieau, Kevin Paolillo et Doriane Laborde.

Beau mariage, beaux mariés, très belle journée et une volonté farouche affichée par Emeline et Jean-Christophe, s’aimer comme jamais ils ne s’étaient aimés. Très beau programme.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *