Saint-Vallier – Alexis Demailly et Passion BF Bourgogne, du grand art

On reste subjugué à chaque fois. A chaque fois que l’orchestre Passion BF Bourgogne se produit, c’est le même ressenti, cette même offrande à la musique qui nous est permis d’écouter. Et, quand en plus un cornettiste de très haut niveau souffle un son doux et mélodieux, c’est un vent de bonheur avec des notes fraîches et lumineuses qui se propage et nous touche en plein cœur.

Ce samedi soir à l’ECLA à Saint-Vallier, l’alchimie a parfaitement joué son rôle entre des musiciens passionnés et Alexis Demailly, cornettiste incontesté. A voir Sébastien Monin diriger l’ensemble, nous aurions aimé qu’il nous conduise jusqu’au bout de la nuit. Une nuit d’ivresse avec des parfums aux notes cuivrés, des notes gouleyantes à souhait comme un cru de Bourgogne d’un très grand millésime. Il faut dire que musique et vin s’accordent très bien ensemble, d’ailleurs le morceau « Vitis Vinifera » de Mériadec Rufet en a fait la démonstration. Long en bouche, puissant avec une belle robe, il a émerveillé le palais de nos oreilles.

Sans oublier « Bacchus en Burgondie » de Jean-Jacques Charles avec Alexis Demailly en solo. Vous remettrez bien une tournée générale !

Alexis Demailly, cornettiste solo à l’Opéra de Paris jouait pour la première fois avec Passion BF Bourgogne. Monsieur Demailly, revenez quand vous voulez. Une telle constellation de cuivres et de percussions ne fait pas que briller, elle ensorcelle, elle envoûte et charme en même temps.

Alexis Demailly soliste mais également « professeur ». Dans la journée, il a dirigé des masters class pour une trentaine d’élèves originaires de Bourgogne qui, le soir venu, ont donné un aperçu du travail réalisé avec le « maître ».

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *