Régionales – Dupont Aignan sous le feu des amis de Marine Le Pen

Communiqué de L’Avenir Français.

Nicolas Dupont-Aignan vient acter en Bourgogne-Franche-Comté la trahison de 15 ans de combat politique.

Nicolas Dupont-Aignan vient ce jour (mercredi) en Bourgogne Franche-Comté pour acter la trahison de son combat courageux contre les partis LR/UDI qui ont ruiné la France, à l’image d’Alain Joyandet, soutien du Traité de Lisbonne qui a renié le vote référendaire de 2005.

  1. Dupont-Aignan découvre subitement à M. Platret des qualités imaginaires alors qu’il ne l’a jamais soutenu aux élections précédentes, y compris au 2èmetour des législatives après la défaite du candidat DLF.

Pire, M. Dupont Aignan défend une liste avec tous ceux qu’il a combattus depuis 15 ans et qu’il continue de combattre en parole dans les médias nationaux !

Ainsi, la propagande officielle de M. Platret montre bien que DLF se trouve allié avec l’UDI et les Centristes d’Hervé Morin, deux partis pour le fédéralisme européen, ce qui a de lourdes implications pour la région, qui gère les fonds de Bruxelles.

Sur la liste, M. PLatret compte Jean-Marie Virely, membre du MEI, proche d’EELV, du PS et du MoDem, M. Gérald Cordait, membre d’Agir qui fait parti de la majorité d’Emmanuel Macron, M. Sébastien Dolozilek et Mme Aline Kpakpa, cadres de l’UDI, Yves Vola, membre du parti de Delphine Batho, ancienne ministre de François Hollande, particulièrement favorable aux éoliennes par exemple ou pour taxer le carburant !

 

La seule et unique raison du ralliement de M. Dupont-Aignan à Gilles Platret est son incapacité à présenter une liste suite au ralliement de la quasi-totalité des fédérations de Debout la France à l’Avenir Français, qui soutient fièrement Julien Odoul avec lequel nous partageons les mêmes valeurs et la même vision du territoire.

 

Les électeurs constateront évidemment que Julien Odoul sera la seule personnalité ayant le courage et la capacité de rassemblement nécessaire pour protéger la sécurité, les emplois, le pouvoir d’achat, la santé et l’identité des Bourguignons et Francs Comtois.

Jean-Philippe Tanguy

Coordinateur National de L’Avenir Français

Un commentaire

  1. Pauvre type qui veut exister en critiquant les autres alors qu’il connait rien à la BFC et aux personnes, en plus ce parisien cite Gérald « Cordait » alors que c’est « Gordat ». Parfois, certains feraient mieux de la fermer que de l’ouvrir et de passer pour un con. On a la démonstration avec ce type qui a rédigé ce communiqué à deux balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *