Rallye des Gueules noires – Un Vaison peut en cacher un autre

Mathias Vaison signe sa première victoire en rallye, il devance Christophe, son père. La relève est déjà prête.

Cette édition a été, semble-t-il, sauvée par l’adhésion de la commune d’Oudry et la mise en place d’une super-spéciale qui permettra dorénavant de faire varier les épreuves. C’est ce que les élus qui se succèdent au micro lors de la remise de prix disent et redisent.

Une remise de prix au Rallye des gueules noires ne peut avoir d’équivalent, c’est particulier, forcément le maquillage façon mineur est imposé. C’est bon enfant, un peu foutoir, mais tellement plein de vie et de plaisir. D’ailleurs, un commissaire dont c’était le premier rallye des Gueules noires ne s’attendait pas à cette ambiance. On l’avait pourtant prévenu, « tu verras, je n’ai jamais vu ça nulle part ailleurs ».

Cette 9e édition a donc vu le sacre de Mathias Vaison (23 ans), le fils de son père, Christophe qu’on ne présente plus. Père et fils ont bataillé toute la journée sur les spéciales des Gueules noires au volant, l’un et l’autre d’une skoda fabia R5, la voiture qui gagne. Un premier succès du « gamin » dans sa jeune carrière et probablement pas le dernier. Tel père, tel fils.

Chez les féminines, la victoire est revenue à Aldine Barraud sur Renault Clio.

Gilles DESNOIX

Voir les classements ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.