Pouilloux – Un nouvel entraîneur à l’Etoile Sportive

Jérôme Tillier et Julien Feduzi.

A Pouilloux e en particulier au club de football, on aime bien s’appuyer sur des personnes qui partagent la même philosophie, « la convivialité et la simplicité » mentionne Jérôme Tillier, le nouvel entraîneur de l’ESP. « Dès qu’on veut faire compliquer, on n’y arrive pas » ajoute-t-il.

Il succède à David Grebille qui au mois de mai a annoncé son départ après trois saisons sur la banc et dix-huit ans au club. Il faut avouer que les deux dernières saisons avec la covid ont été difficiles sur le plan sportif.

Alors qui pour reprendre en main les seniors ? « Un seul nom est venu à l’esprit » précise le président, Julien Feduzi. Un homme d’ici, qui a porté les couleurs de l’ESP, a été le capitaine des A et a même suppléé David Grebille pendant plusieurs mois : Jérôme Tillier. Une évidence pour le club.

A 44 ans, cet ancien de l’ESP a évolué à Génelard, Ciry-le-Noble et Pouilloux. « J’ai arrêté de joué il a deux saisons ». Il est donc de retour même s’il n’a jamais été loin. Il habite à Saint-Vallier.

Après une saison blanche, seulement quatre rencontres de championnat et puis s’en va, « le plus dur va être de repartir si possible avec le même groupe de joueurs en D2 et d’en faire venir d’autres » avoue le nouveau coach.

Pour l’heure, avant de rebâtir un groupe, c’est le terrain annexe du stade qui est actuellement en réfection. Les travaux devraient s’achever en août et il ne sera opérationnel que début 2022. Il faut attendre que la gazon pousse.

Toujours dans le souci d’améliorer le jeu « à la polliacienne » le terrain principal ne servira qu’aux rencontres de championnat. « Les joueurs se sont entraînés à Ciry-le-Noble, sur le terrain Bourgarit et continueront à la reprise de la saison prochaine » déclare le président en attendant le terrain annexe.

Si l’ESP a trouvé un remplaçant à l’ex-entraîneur qui va oeuvrer avec les féminines de Marmagne, le départ du secrétaire Michel Desserprix, laisse un grand vide. « Nous lui cherchons un successeur » souligne Julien Feduzi car secrétaire, « c’est un poste clé ».

Un nouvel entraîneur, Jérôme Tillier, un terrain  sur le chemin de la guérison, un autre qui change de peau, l’ESP prépare sérieusement la reprise prévue en août.

Il y a longtemps que les Vert et Blanc n’ont pas enflammé le stade. A Pouilloux, ça manque.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Dieudonné Beatrice

    23 ans au club et non 18 ! Et surtout un grand merci à lui pour ce qu’il a fait pendant toutes ces années

  2. Et un grand merci aussi à michel desserprix 50 ans au club 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *