Pouilloux – Le loup de passage sur la commune, il rode toujours

Le loup rode toujours, il a été aperçu dans la nuit traversant cette route sur la commune de Pouilloux.

Ce lundi 10 août, très tôt, à 1h30, une habitante de Pouilloux conduit sa fille aux urgences à Paray-le-Monial. Elle emprunte donc la route qui mène à Ciry-le-Noble, celle qui longe l’aérodrome.

« Je l’ai vu traverser la route, il venait du côté du terrain d’aviation pour se rendre dans les champs de l’autre côté. Avec ma fille, nous avons eu la même réflexion, mais c’est un loup ! »

Etonnant, pas vraiment puisque depuis une quinzaine de jours, le prédateur rode dans les parages, notamment entre Saint-Romain-sous-Gourdon et Gourdon (lire par ailleurs), deux communes près proche de Pouilloux.

Vendredi dernier, le président du Département, André Accary accompagné de la députée Josiane Corneloup a rencontré les éleveurs d’ovins dont certains ont perdu des bêtes, égorgées par un loup.

« Je ne peux pas me tromper, ce n’est pas un chien. C’est bien un loup avec sa démarche caractéristique, il est plus fin » précise encore l’automobiliste qui l’a croisé dans la nuit.

Ce lundi matin, elle a prévenu le maire de Pouilloux, Michel Chardeau qui aussitôt a alerté les éleveurs de la commune qui tous déjà mettent les brebis à l’abri la nuit.

Alors question. Est-ce le même qui arpente les champs et les bois de Saint-Romain-sous-Gourdon et Gourdon ? Certains en doute.

Jean Bernard

17 commentaires

  1. Si le bassin est aussi haut que les épaules..c’est probablement un loup…!!!

  2. C’est fort possible..!!

  3. C’est dommage à quelques secondes près il passait sous la voiture……….

  4. Vu le bruit que la voltige a fait aujourd’hui, ça m’étonnerait qu’il reste longtemps près de l’aérodrome !

  5. enfin une bonne nouvelle, j’espère qu’il va croquer un mollet de ces pilotes qui nous pollues acoustiquement!!!!

  6. je pense que tous les eleveurs n ont pas ete prevenus car le loup ne s attaque pas que sur les moutons

  7. Autrefois les loups et les éleveurs cohabitaient… sans problème !

    Le loup est un prédateur utile, qui supprime les animaux sauvages vieux et malades, vecteurs de la maladie de lyme (car porteurs de nombreuses tiques dont ils n’arrivent plus à se débarrasser).

    Donc il faudrait retrouver les techniques de protection des ovins… plutôt que des chasser, voire détruire ces animaux utiles !

    • Tout à fait d’accord avec vous

    • Un prédateur utile à quoi ? dévorer les animaux des éleveurs ? détruire leurs efforts et leur travail ça c’est certain. Créer des surcoûts de production ensuite on dira que l’agneau Français coûte trop cher et n’est plus compétitif.
      Nous ne sommes plus au moyen âge, il faut arrêter d’être rétrograde.On peut également supprimer les voitures automobiles, retourner travailler à cheval, imposer les vélos même pour aller à Chalon sur Saône depuis le bassin minier., s’éclairer à la bougie et j’en passe.
      Contrairement à ce que vous avancez n’importe quel animal même domestique vieux ou jeune peut être vecteur de la maladie de lyme. Les tiques s’accrochent également aux être humains. Un homme, une femme ou un enfant qui se promène dans un bois peut attraper une tique et ensuite développer ce genre de pathologie qu’est la maladie de Lyme.
      Le loup n’a plus sa place dans nos campagnes.C’est pourtant évident ! Croire le contraire est purement fantaisiste.

      • Dans d’autres pays la cohabitation se passe très bien.

        Ce sont vos arguments qui sont rétrogrades : tout le monde sait qu’on ne peut plus continuer la société de consommation telle qu’elle est aujourd’hui, et qu’il va falloir faire des concessions et des efforts, pour nos enfants et nos petits-enfants.
        Croire qu’on va pouvoir continuer à polluer, à surconsommer, à détruire la biodiversité… est effectivement purement fantaisiste et dangereux !

        Pour info : les animaux jeunes et en bonne santé, tout comme les humains, sont capables de détruire leurs tiques, ce qui limite leur nombre. Par contre, un vieil animal n’est est plus capable et favorise la prolifération de ces nuisibles.
        Si la maladie de Lyme est en constante évolution, c’est justement parce que des prédateurs naturels ont disparu !

        • Je ne suis pas dans un autre pays mais en France. Si mon voisin fait des âneries rien ne m’oblige à faire la même chose.
          La nature , je la connais c’est ma passion car je la parcours depuis que je lève les pieds et j’ai 58 ans.
          Expliquez moi comment un animal fait pour ôter une tique qui se fixe sur son cou ou derrière ses oreilles ou entre ses pattes avant ? Sachant que la plupart du temps un canidé ou autre l’arrache avec sa gueule.Jeune ou vieux le problème est le même. ou alors devons prévoir des cours d’assouplissements pour la faune sauvage avec distribution de FrontLine.
          Non sérieusement, le loup ne protège pas des attaques neurologiques causées par la maladie de Lyme.
          Il y a un combat à mener certes, pour protéger la biodiversité, c’est celui qui consiste à lutter contre les produits phytosanitaires.
          Par ailleurs, un inconscient a inventé la myxomatose du lapin en 1956. Le lapin constituait un excellent garde manger au niveau du territoire national pour tous les prédateurs. Que ce soient des prédateurs terrestres ou des oiseaux. Il n’y a plus de lapin ou très peu et la prédation s’est reportée sur les autres espèces. Là aussi il y a une excellente réflexion à mener. Le retour du garenne permettrait de nourrir beaucoup d’espèces sauvages et indirectement protégerait une bonne partie de la faune.

          • La nature, je la connais aussi très bien, je la parcours depuis tout bébé, d’abord en charrette, maintenant à pied, et depuis 62 ans.
            J’ai surtout remarqué les dégâts causés par homo sapiens, en particulier dans les rivières et les plans d’eau, surchargés en nitrate et autres engrais, épandus par les mêmes éleveurs qui ne veulent plus de la faune sauvage.
            Les produits chimiques utilisés par l’agriculture font plus de victimes sur l’élevage, les exploitants et les consommateurs que tous les loups de France.
            Longue vie aux loups de Bourgogne !

      • Et les homo-sapiens qui ont massacrés une pouliche dans le clunysois..ils ont leur place..????IL faut abattre le loup..peut-être .;mais certains hominidés également..
        A bon entendeurs A+…

  8. Quel mentalité de ploucs du moyen âge en Saône et Loire….

  9. C’est peut-être un chien loup qui c’est sauvé ou abandonné
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chien-loup

  10. Des voisins m’ont dit avoir entendu des hurlements de loups dans la nuit au bourg de Marizy
    Ça commence à faire peur

  11. ne faisons pas les choses a moitie

    retablissons grace à la genetique, le pterodactyle, le tyrannosaure, le mammouth laineux, le tigre-sabre dans leur habitat naturel tel qu’il etait des millions d’annees, on pourrait y mettre des animaux moins anciens comme des rhinoceros et des ours noirs, un peu de pythons et de crotales aussi, vive l’écologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *