Piste cyclable – Sur l’EuroVelo 6 entre Blanzy et Montceau, mars et ça repart

Dans le cadre du projet d’aménagement de l’itinéraire cyclable EuroVelo 6, sur la portion comprise entre Blanzy et Montceau, une expérimentation grandeur nature a permis de déterminer les aménagements définitifs qui seront réalisés en mars. 

 

Dans le cadre de la première phase des travaux d’aménagements cyclables de l’EuroVelo 6 entre Saint-Laurent-d’Andenay et la 9ème écluse à Montceau, la Communauté Urbaine Creusot Montceau a procédé, le 20 janvier dernier, à une expérimentation grandeur nature pour tester les conditions de circulation de véhicules de grand gabarit. Ce test a été réalisé avec la participation active de différents acteurs : conducteurs d’engins, riverains, entreprise et maître d’œuvre, services de Voies navigables de France, services gestionnaires de la voirie et de l’assainissement, ainsi que des représentants élus des deux communes et de la Communauté Urbaine Creusot Montceau.

 

Cette réunion sur place a d’abord été l’occasion de rappeler le principe du projet d’aménagement de l’EuroVelo 6 sur cette section entre Blanzy et Montceau :

  • mise en sens unique de la circulation limitée à 30 km/h, dans le sens Blanzy-Montceau, au-delà du garage Boyer,
  • mise en place côté canal d’une voie cyclable en double sens,
  • mise en place d’une barrière séparative centrale, qui présentera :
    • des renfoncements ponctuels pour améliorer les conditions de manœuvre au droit des habitations,
    • des coupures pour permettre aux riverains à pied ou vélo à la main de rejoindre la voie douce au bord du canal.

Le test réalisé a permis de déterminer les principes d’aménagement qui permettent de concilier une circulation confortable et la réappropriation des berges du canal au bénéfice des cyclistes et des piétons.

Après constat des conditions de passage de véhicules grand gabarit, et vérification des conditions techniques de faisabilité, il a été déterminé que la circulation pouvait se dérouler dans le cadre d’une voie large de 3 m en ligne droite et de 3,30 m dans les virages.

Ces aménagements seront réalisés au cours de travaux qui auront lieu au mois de mars.

 

Rappel du projet

L’EuroVelo 6 est un itinéraire cyclable structurant labellisé au niveau européen, qui relie Nantes à la mer Noire. Dans la traversée de la communauté urbaine, l’aménagement de cet itinéraire reste à finaliser. La communauté urbaine porte le projet d’aménagement entre Saint-Laurent-d’Andenay et Saint-Vallier, en complément du Département de Saône-et-Loire sur les autres secteurs.

Le projet consiste en la création et/ou la valorisation d’un cheminement cyclable agréable le long du canal du Centre. Pour ce faire, il convient de sécuriser le tracé existant, voire de le modifier pour le rapprocher du canal. Il s’agit par ailleurs d’en améliorer le traitement pour favoriser la pratique du vélo.

Cet axe cyclable intéresse tant les déplacements locaux au sein du bassin de vie que l’itinérance touristique. Il doit permettre le développement des déplacements doux, alternatifs à la voiture, et la création de connexions avec les gares TER. Il doit par ailleurs favoriser une réappropriation des berges du canal du Centre par la population.

24 commentaires :

    • C’est vrai que c’est absurde de laisser les promeneurs à pied et à vélo profiter de ces rives du canal, tellement agréables…. Il vaut mieux laisser toute la place aux véhicules motorisés qui dépassent souvent les limites autorisées.
      Il est également stupide de mettre en valeur notre belle région pour les centaines de touristes à vélo qui traversent l’Europe. Il ne faudrait surtout pas qu’ils aient envie de passer quelques jours dans des chambres d´hôte ou des hôtels environnants. Ni non plus de faire une halte à Blanzy ou à Montceau, s’arrêter faire du shopping ou manger un bout…
      Surtout qu’on n’a pas investi beaucoup d’argent dans la RCEA pour les voitures et les camions….

  1. On nous prend vraiment pour des c..s ; encore du provisoire qui devient definitif…..
    En resume vous payez et on fait comme on veut.
    Quand on parle de la participation des differents acteurs c est faux , a t on pense aux pecheurs ou vont ils stationner et comment vont ils acceder au bord de l eau?? alors qu ils payent une carte de peche bien assez chere pour cela
    Personnellement je ne prendrai plus cette carte et irai pecher dans le prive . Si tout le monde faisait pareil quand il n y aura plus d association ils se demanderont pourquoi?????? nos tetes pensantes

  2. on en a pas voulu
    on en veut pas
    on en voudra jamais

    et on en rajoute une couche avec la stupide limite de 30 kmh

    ne reste qu’une solution :
    comment se faire enfin entendre et surtout ecouter

    • Moi cycliste cette piste je n’en veux pas.
      Inutile.
      Dangereuse
      Et l’entretien est prévu ?
      Impensable !
      A mais c’est vrai tellement dangereuse cette route.
      N’importe quoi !!!! Vraiment !!!

  3. un petit rappel: aux dernières élections sur Blanzy , que 28% ont votés et personne pour se porter volontaire pour faire une liste d’opposition ! un peu tard pour se plaindre des désirs de ceux en place!!! ou alors bloquez tout!! car c’est nous qui payons!

    • C’est une décision de la cucm et non de la municipalité. La municipalité subit les décisions de Marti, soufflées par le lobby vélo, l’association Mines de Rayons en tête.

  4. j’ai l’impression qu’on ne demande jamais l’avis du contribuable, les décisions sont prises en douce, et si on nous demande notre avis et qu’on est contre c’est pareil on fait comme vous avez décidez. (On ne m’a pas demandé mon avis pour les pistes cyclable ni pour la ruine qui soit disant fait parti du patrimoine)

  5. d’accord avec cricri.
    la cum n’a jamais demandé aux pécheur paie et tait-toi

  6. Comment pecher avec cette mise en place ridicule et comment marcher en toute sécurité . Alors les cyclistes sont considérés et les autres rien à faire. Pourtant si j aie bien compris depuis le début , d après leurs sondage et l avis des citoyens et vu les dizaines de commentaires contre, les élus ont encore fait comme ils voulaient. Donnez votre avis , de toute manière ont fera comme ont veux.

  7. Une des devises de la communaute c est :
    Exprime tes besoins je t expliquerai comment t en passer
    encore une triste demonstration

  8. 1ère étape : prendre conscience de l’insoutenabilité de nos modes de vie à long terme du fait de la grande consommation d’énergie fossile.
    2ème étape : envisager le et/et/et plutôt que les ou/ou. Ce n’est pas A contre B, mais A avec B par des aménagements intelligents, en tenant compte de C, D, E, le monde est large et vaste, les possibilités sont immenses. Les cyclistes sont une minorité qui ont tout autant droit à l’existence de pistes sécurisées
    https://www.securite-routiere.gouv.fr/actualites/chiffres-provisoires-de-laccidentalite-routiere-en-2021-le-nombre-de-morts-en-france
    Pour pêcher, le canal est long, des places aménagées existent tout le long pour se trouver une petite place entre Montchanin et Génelard….., il y a aussi l’étang du Plessis annuellement repoissonné….. l’étang de la Garenne, les deux Baronnets, La Guiche, la Sorme, la Bourbince…. notre région est richissime en lieux de pêche (évidemment sauf si on veut juste aller en face de sa maison peut-être…… tout comme le souhait de se garer au pied de la boulangerie pour prendre son pain….. certains gestes de la vie quotidienne seraient à étudier en fonction de leur raisonnabilité). Je reconnais bien évidemment la difficulté majeure de changer une habitude à cause des ancrages chimiques dans le cerveau, tout cela est bien naturel et demande du temps, des efforts, de la patience, de la tranquillité….. mais à la fin, tout le monde peut être gagnant.

  9. En réponse à philo . Vu votre commentaire je pense que vous êtes pour l écologie tout comme moi. Donc vu que j habite blanzy je ne veut pas faire des kms pour aller pécher pour du poisson que je remet à l eau car c est ma façon de pécher. Sii il faut faire des kms comme vous le dites j y comprend plus rien. ….

    • Parce que il n’est surtout pas question d’interdire aux pêcheurs de prendre leur voiture (fort nécessaire pour transporter le matériel). Dans le débat écologique, quelques pêcheurs en voiture ne feront pas pencher la balance bien forte dans le virage écologique nécessaire (même si tous les gestes du quotidien sont certes les bienvenus, ce n’est pas si simple, le Système est Grand et complexe, encore une fois, ce n’est pas A ou B).
      Et de plus, pendant tout le temps qu’ils pêchent (souvent une journée entière ou une demi-journée), ils n’utilisent pas leur voiture pour aller à droite et à gauche, ce qui est très sain.
      Nous pourrions compter au doigt mouillé environ et pour le moment autant d’usagers cyclistes que de pêcheurs réguliers (je ne parle pas des occasionnels) qui oeuvrent dans la région (quoique peut-être un peu plus de pêcheurs), et au final fort peu nombreux par rapport au nombre total d’habitants.
      Les coins de pêches sont très nombreux (je vois rarement à la Sorme ou au Plessis (j’y passe souvent), sauf les jours de compétitions, des pêcheurs les uns à côté des autres tous les mètres, soyons objectifs et même si cela n’est pas souhaitable, un espace minimum entre les pêcheurs est nécessaire pour la tranquillité du site et de chacun, il ne s’agit pas non plus de s’agglutiner),
      en revanche les pistes cyclables sont encore bien trop rares, et certaines ont été très mal pensées (Boulevard Lattre de Tassigny par exemple). Les pistes cyclables bien aménagées et sécurisées inciteront donc une population plus nombreuse à se mettre au vélo pour les petits trajets du quotidiens (RDV (réunion, médecin), enfants à l’école…..), quelques petites courses, travail….) et ainsi économiser carburant et retrouver la santé de l’oxygénation et de l’exercice physique. (Penser aussi dans les aménagements aux garages à vélo dans les lieux de fréquentations, c’est souvent oublié et surtout cela coûte peanuts……)
      J’invite juste à tenter de concilier les besoins de chacun, pêcheurs comme cyclistes comme automobilistes et réfléchir à tous les plans possibles de tous les aménagement probables avec les quelques sacrifices des uns et des autres envisageables sans perte et fracas. C’est tout.
      Les grandes priorités de la transformation de nos modes de vies sont ailleurs, comme par exemple la réorganisation du travail pour que les lieux d’habitations soient proches des entreprises (autrement plus complexe mais bien plus porteur), ou encore la réhabilitation urgente des bâtiments avec des matériaux écologiques, car ces bâtiments sont des passoires thermiques (entre E, F et G pour la majorité d’entre eux), voire qui tombent en lambeaux ; la nécessité de replanter de vastes espaces verts, la réflexion sur nos modèles agricoles……. Tout est question de choix prioritaires en fonctions de l’efficacité, des moyens et de la portée des choses (long terme).
      Oui François, le privé et le public pourraient travailler ensemble pour des accords d’utilisation des coins de pêches en fonction des besoins, de la tranquillité de l’usage et du respect de la propriété privée à certains horaires non négociables du fait de la prééminence du propriétaire. (La technologie pourrait aider à savoir qui pêche où et quand, combien de poissons l’étang contient pour restreindre l’accès en cas de pénurie, sur une carte qui ne se mettrait en marche qu’à proximité du lieu de pêche privé, respect de la vie privée avant tout dans l’espace propriétaire et respect de la liberté dans l’espace public, la carte serait totalement inerte et non détectable par ailleurs….simple piste de réflexion qui mérite de longues conversations et une éthique irréprochable…..). Tout dépend alors si on se situe du côté du « moi je » ou du « nous ».

  10. certains parlent de domaine privé(la guiche)
    le canal ,le plessis et d’autres appartiennent à vnf: voix navigable de France
    donc pour choisir: privé, public mis à disposition des associations de pèche en payant une carte.
    pour conclure les présidents de pèche n’ont pas réagit et doivent défendre leurs adhérents pour éviter la perte de carte de pèche
    la cucm : les élections vont bien revenir

  11. Pour ma part je ne prendrai plus cette voie du canal cela sert à rien à part peut-être abîmer des plots est mon véhicule car la voie n’est pas assez large je ne prendrai pas non plus ma carte de pêche à l’année car nous sommes privés de tout est j’irai en étang privé .
    De toute façon la Cucm a bien changé depuis l’arrivée de c’est nouveau dirigeant et c’est mauvaise gestion, gestion du trafic/ gestion des ordures ménagères / aménagement des routes
    ( voie cyclable où on a un vélo de temps en temps ?). Par contre les petites rues auraient besoin d’être refait à neuf mais nos dirigeant ils en moque littéralement .
    La voie du canal aurait dû revenir comme elle était au début car c’est ce que tout le monde réclame depuis un moment, donc fête un effort bon sans.

  12. Les berges du canal relevent du domaine public donc je ne vois pas a quel titre on pourrait nous empecher d y acceder
    Surtout en payant une carte de peche donc le droit de pecher sur le domaine public
    Pour info il n y a pas que le rousset qui est prive dans la region d autres etangs le sont .Pour ma part je le repete plus de carte de peche
    Merci la CUCM rendez vous aux elections

  13. Super cette voie cyclable 🚴🚴🚴🚴🚴
    Très Contente aussi pour la tranquillité des riverains…
    Merci pour cette belle initiative, écologique, sportive, et touristique…
    Bravo, bravo, bravo 👏👏👏
    En rappel… 😬 une tisane ☕ et un tour de 🚴 fais du bien 👍👍👍… Ça détend .. 🤭🤭🤭
    Et au prix de la hausse des carburants une balade à vélo
    c ‘ est aussi profitable..

    • Comme c’est une voie réservée, à accès restreint, peut être serait il moral d’ imposer un péage ou une taxe forfaitaire annuelle car la nouvelle méthode oblige à faire des détours pour la majorité des anciens utilisateurs, donc les pénalise ?

  14. une piste cyclable bien ,mais pour combien de vélos il faudrait aussi les comptabiliser

  15. label europeen de nantes a la mer noire pas pret de la voir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.