Parti communiste – Le jour d’après, c’est maintenant

Membre du Parti de la gauche européenne-Section Bassin minier.

Solidarité entre les peuples et les nations d’Europe.

Communiqué de la section PCF du bassin minier. La crise sanitaire, économique et sociale que précipite la pandémie de coronavirus met à nu la totale faillite de la construction capitaliste de l’UE. La passivité de la Commission européenne et des gouvernements européens face à une crise mondiale aussi grave est proprement scandaleuse. Ceux-ci sont incapables d’impulser de la coopération ou de l’entraide entre les États, livrés à eux-mêmes. En quelques jours, les critères budgétaires de l’Union européenne appliqués aux États sont apparus ubuesques. Ils ont d’ailleurs été levés, preuve qu’ils sont un frein aux politiques d’investissement et de soutien aux économies nationales. De plus, les mesures proposées telle que le rachat de dettes souveraines par la BCE sont loin d’être à la hauteur de la crise qui frappe les Etats membres.

La pandémie exige une grande solidarité et une totale coopération entre les peuples et les nations d’Europe. Elle requiert une mutualisation des moyens, notamment en matière de production de matériels sanitaires. Comment peut-on croire que les 27 pays de l’Union européenne seraient incapables de réunir des industriels, des ingénieurs, des outils de productions pour faire face aux besoins criants de tous les hôpitaux ? Nous disposons des forces suffisantes pour produire en urgence des respirateurs, des masques, des médicaments. De même, la Banque centrale européenne doit répondre immédiatement aux besoins de tous les pays de l’Union européenne confrontés à l’arrêt de leur économie. La création de monnaie et les prêts à taux 0% sont des outils à mettre au service des Etats de manière exceptionnelle.

La crise de l’Union européenne démontre la nécessité d’en finir avec les dogmes de la « concurrence libre et non faussée », comme avec les politiques d’austérité européennes. Pour reconstruire une Europe de la coopération et de la solidarité entre les peuples, il faudra demain mettre en place un nouveau pacte européen pour sortir enfin des règles d’or budgétaires qui ont tant affaibli les services publics, dont ceux de la santé. Le Président de la République aime à évoquer « le jour d’après ». Pour le PCF, le jour d’après se prépare maintenant, avec ses alliés et partenaires européens. (Fabien Roussel PCF)

3 commentaires

  1. Les communistes sont bien présents…beaucoup de communiqués….beaucoup beaucoup…
    Un de vos élu local du bassin minier, a fait preuve de légèreté sur le covid-19, je ne vous ai pas vu faire autant de blabla.
    Après le confinement c’est un nouveau monde qui va naître, une nouvelles ère, où vous n’aurez plus votre place?

  2. Le peuple ressortira la guillotine par les bulletins !
    Vous êtes tous coupable de l extrême gauche a l extrême droite!
    A vouloir tirer la couverture chacun de votre côté, vous nous avez laissé tombé. Tous autant que vous êtes. A une époque le peuple à pris le pouvoir pour instaurer une république, Unis nous ferons face et uni on vous le fera payer le moment venu.
    CORDIALEMENT

  3. « L’humain d’abord » …. On a vu ce que les expériences du communisme ont donné dans toute l’Europe de l’est pour rester près de chez nous …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *