Nouveau gouvernement – Jean-Noël Barrot, chez Lamberet en avril dernier

Louis Margueritte, désormais député sur la 5e circonscription, Cyril Abegg, directeur général de Lamberet à Saint-Eusèbe et Jean-Noël Barrot qui fait son entrée au gouvernement.

Cela ne va pas changer la vie des Saône-et-Loiriens alors que la composition du gouvernement 2 d’Elisabeth Borne vient d’être dévoilée. Parmi les entrants, à signaler l’arrivée de Jean-Noël Barrot, un proche de François Bayrou, député des Yvelines depuis 2017. Il a été vice-président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, a eu plusieurs missions auprès des gouvernements d’Edouard Philippe et Jean Castex. Il est le fils de l’ancien ministre et figure de la démocratie chrétienne Jacques Barrot.

Ce lundi 4 juillet 2022, Jean-Noël Barrot a été nommé ministre à la Transition numérique, en charge également des Télécommunications.

En avril dernier, dans le cadre de la campagne présidentielle, le nouveau ministre, au cours d’un passage éclair en Saône-et-Loire, accompagné de Louis Margueritte, aujourd’hui député de la 5e circonscription (Chalon – Montceau), s’était rendu dans les locaux de l’entreprise Lamberet à Saint-Eusèbe (notre photo).

Force est de constater qu’aucune figure de la politique départementale ne figure dans le nouveau gouvernement. Pourtant, des noms ont circulé, celui de Sébastien Martin, président du Grand Chalon ou encore Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines et celui de Louis Margueritte. Mais les résultats du second tour des législatives ont rebattu les cartes, c’est certain.

J.B.

3 commentaires :

  1. Une mascarade de plus! Quant à ceux qui y croyait, les opportunistes en somme et bien tant pis pour eux!

  2. Madame Jarrot sera candidate aux européennes, il ne reste plus que cette possibilite

    • J’ai répondu à votre commentaire. Manifestement il n’a pas plu aux responsables de ce site car je pense qu’il n’allait pas dans leur sens et ils ne l’ont pas mis en ligne . Encore une preuve de la liberté dexpression dans la presse ( même locale ) .On sait pour qui roulent ces gens là. Pas de vagues qui pourraient leur nuire de la part du pouvoir. Ce commentaire ne sera pas + mis en ligne .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.