Musique – Le Montcellien DJ Yaniss fait tourner les platines, du grand art

Crédit photo@flex_realisation

Il ne jouait pas aux pompiers, ni du piano debout, ne brisait pas son vélo pour dire qu’il était cascadeur, ni apprenait le dictionnaire par coeur. Petit, Yanis a fait comme papa qui lançait les disques sur la platine. « Mon père a été DJ » dit-il. Aujourd’hui, l’élève a dépassé le maître. Yanis s’appelle toujours Yaniss mais avec deux « s ». « Mon nom de scène de rapproche de mon prénom. Le deuxième s, c’est pour le s de Severin ». Son nom de famille. Yaniss est un DJ remixeur pro, pas très loin des tous meilleurs.

 

 

Même s’il a fréquenté l’école Lucie Aubrac à Blanzy, le collège Jean Moulin à Montceau et a passé un bac pro en vente à Mercurey, qu’il a bossé pour une marque de téléphonie, « à la fin, la musique me prenait trop de temps et j’arrivais en retard au boulot » raconte le Montcellien aujourd’hui installé à Dijon.

Il n’est pas arrivé parmi les meilleurs d’un coup de mixage intempestif car c’est un métier à part entière. Evidemment, à ses débuts, Yaniss gagnait dans les 200 € par soirée au Chat Noir à Dijon par exemple. Aujourd’hui, c’est lui l’invité des établissements de nuit. C’est Yaniss qui est demandé pour mixer pendant la soirée. Et ça change tout.

Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est acharné au travail. « Même plus jeune, il envoyait tout le temps de la musique » précise un proche. Il mixe, compose, chante, de telle façon que Yaniss arrive avec plus de 586 000 followers sur Tik Tok, 35 600 sur Instagram et 30 000 followers sur Youtube. Il est remixeur officiel pour Soolking, Yanns, Gradur, Niska, Eva, Loha K, Naza, Heuss, Bramsito, Keblack, Shay…

 

 

« Voici 5/6 ans que je vis bien de la musique » indique-t-il. Il adore se rendre à New-York _ c’était avant la covid _ , en Suisse, partir en tournée en France mais jamais il n’oubliera d’où il vient. « Le mercredi et le jeudi, je mixe à la Bodega à Dijon. C’est pour garder les pieds sur terre ». A Dijon qu’il travaille aussi dans son studio à la maison. Là où peut-être, Yaniss va sortir le titre que tout le monde va connaître qui va le propulser dans le sillage de David Guetta ou même le dépasser. « Un titre et ça peut aller très vite » espère le DJ qui n’oublie pas son public à Chalon-sur-Saône ou encore au New Rock aux Bizots.

 

 

Yaniss est doté d’une oreille absolue et ne joue pas véritablement d’un instrument. Il compose sa musique par MAO (musique assistée par ordinateur) et en soirée, derrière ses platines, devant des milliers de joyeux fêtards, il balance du son, sa signature rythmique. Quand Yaniss mixe, c’est de l’art.

Jean Bernard

 

Prochaines dates de Yaniss en club : 
 _ Vendredi 12 aout : La Salsa Pelpa (Dijon)
 _ Vendredi 19 aout : La Station (Avignon)
 _ Samedi 20 aout : Le Marina (Port Barcares)
 _ Samedi 27 aout : Le 555 (Calais)
+ en septembre : Le VIBRATION TOUR avec 5 dates devant 10 000 à 50 000 personnes.

Crédit photo@vf_prod

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.