Municipales 2020 à Montceau – Le Plessis, un enjeu électoral

Iheb Lamouchi devant La Paillote.

C’est la toute dernière ligne avant le second des élection municipales à Montceau-les-Mines. Alors il faut mobiliser et tenter de convaincre les indécis et inciter la population à venir voter ce dimanche 28 juin.

Ce travail sur le terrain, Laurent Selvez et ses colistiers de Montceau 2020 – Energies Citoyennes – La Gauche Unie, s’y atèle et visitent les quartiers montcelliens.

Ce mercredi, Laurent Selvez accompagné notamment d’Eric Commeau, est revenu au quartier du Plessis, après une escapade le 17 juin dernier. Un quartier qui, particulièrement aujourd’hui, est un enjeu électoral. « Il faisait très chaud, alors nous sommes allés boire un verre de La Pailotte (NDLR : située à l’entrée de la ZUP du Plessis, derrière le Trait d’Union).

« Nous avons évoqué avec les jeunes l’aménagement de cette entrée au Plessis, nous avons même discuter de l’hôpital » rapporte Laurent Selvez.

La Paillote, justement, son emplacement fait débat. Bientôt deux ans qu’elle se trouve-là. Et son propriétaire s’y trouve très bien. « Je ne veux pas de local commercial » précise Iheb Lamouchi comme ont pu lui suggérer Marie-Claude Jarrot et Laurent Selvez.

« Le propriétaire a une autorisation d’exercer. Nous avons eu une conversation pour qu’il rende cet endroit, qu’il s’installe dans une surface commerciale, il en existe en face du Trait d’Union. Nous allons veiller à ce que les choses s’arrangent et déjà tracer des places de parking » précise Marie-Claude Jarrot.

Rester, partir, La Paillote et Iheb Lamouchi sont ballottés de tous les côtés. « Il faut qu’il trouve un local commercial » indique à son tour Laurent Selvez.

Iheb Lamouchi a d’autres ambitions. « Je suis en contact avec l’OPAC pour mettre en place un jardin partagé. Ce matin nous avons planté des pieds de tomate et de la menthe dans les bacs. Nous voulons simplement rendre cet endroit agréable. Je vais lancé une association La main verte » explique-t-il.

Quant à promettre une construction en dur à la place de La Paillote, Laurent Selvez s’en défend. « Je n’ai jamais rien promis. Penser totalement l’aménagement de cette entrée au Plessis, c’est une chose, pour le reste, je ne suis pas du genre à m’engager sur un sujet qui n’est pas de ma compétence. Mais la situation ne peut pas perdurer » énonce-t-il.

A La Paillote, on évoque pourtant l’idée d’un container comme au centre-ville de Montceau où au Bey à Saint-Vallier. « Selvez et Commeau nous l’ont proposé » se souvient Iheb Lamouchi.

« Lamouchi, nous ne l’avons pas vu hier (mercredi) » affirme Laurent Selvez. « Nous l’avons rencontré avant le premier tour. Le container ? Je n’ai pas souvenir de ça. Nous avons parlé de l’aménagement de cet endroit ».

Après le 28 juin, les élus, quels qu’ils soient, savent déjà où concentrer leurs efforts. « On vient nous voir qu’au moment des élections » dit-on dans le quartier.

Jean Bernard

16 commentaires

  1. « Selvez et Commeau nous l’ont proposé » se souvient Iheb Lamouchi.
    « Lamouchi, nous ne l’avons pas vu hier (mercredi) » affirme Laurent Selvez. « Nous l’avons rencontré avant le premier tour. Le container ? Je n’ai pas souvenir de ça.

    Monsieur Selvez semble avoir des trous de mémoire… On sait pourtant où la gauche trouve généralement des voix – en faisant des promesses communautaristes…

  2. Louis c est extrêmement rigolo ; mais promenez vous un peu aux abords du trait d union les dimanches apres midi et vous verez qui fait son petit marché électoral ; en faisant de belles promesses aux jeunes .

  3. Peut-être devrait-on lui enlever son autorisation et le faire partir ? Je vote pour cette option.

  4. Encore une démonstration de courage de la part des autorités que d’autoriser cela… Pauvre France !

  5. Marie Lou Bretin

    C’est quand même hallucinant que Selvez et Commeau vont chercher des voix chez ce genre de personnes en contre partie d’un container. Où va t on?!!

  6. Christophe Dubois

    C’est lamentable de telles promesses et malgré le déni de M Selvez sa venue dans ce lieu pour y boire un pot n’est certainement pas anodine.

  7. Apolitique-juste-citoyen

    A titre d’information, l’article L2111 du Code general de la propriété des personnes publiques (CGPPP) régule le clientèlisme dans le domaine publique et l’affectation des espaces publiques, quel que soient les élus qui valident les décisions, et quel que soit leur parti.

  8. comme par hasard mr selvez a retrouvé le chemin du plessis . j’avais déjà vu cette personne en photo mais c’est vraiment la première fois que je le voyais dans le quartier et bien il va peut-être mieux connaître la ville et surtout les écoles mais li est vrai que vu l’état dans lequel ses amis les avaient laissé il aura peut-être du mal à les reconnaitre

  9. C’est quand même gonfler de sa part de vendre sa personne pour quelques voix, j’avoue que j’étais indécis ayant voté pour Commeau au 1er tour la logique me ferait suivre Selvez mais vue ses pratiques durant la crise covid et surtout maintenant avec cet arrangement avec les gens de la paillote, il est sur et certain qu’il n’aura pas ma voix car ce serait rien d’autre qu’un crime de ma part que de voté pour lui. Oui mme Jarrot c’est vous qui êtes la plus compétente et la plus integre.

  10. Car il n’y a strictement rien en face

  11. Il en arriverait presque à me faire de la peine. Si une autre personne avait eué la même démarche il l’aurait accusée de racolage.
    Mais que voulez vous les méthodes utilisées par la gauche Montceliennes ( la rem le PS le pc la fi et lo) sont de vieuxx relents de l’époque stalinienne.
    Vous pensez benoîtement que les habitants de la zup n’ont pas compris votre manège ? Et bien détrompez vous car précarité ne rime pas avec crédulité.
    Ces habitants sont dignes et vous pouvez passer tel le marchand de sable avec vos promesses vous n’arriverez pas à les hypnotiser.

  12. Et que Mme Jarrot soit tous le temps fourré la bas ça gêne personne? Expliquez moi svp?

  13. il a l’air assez sympa ce jeune homme pourtant, mais je constate que dans tout ces commentaires personnes ne se pose la question de la visibilité de ce commerce. Déjà il est orienté vers un espace vide alors qu’il pourrait s’ouvrir sur l’avenue. Ensuite la fréquentation est surtout communautaire et on n’y voit pas beaucoup de personnes du sexe féminin bon, ça peut choquer le mode de penser des montcelliens mais chut pas d’amalgame s’il vous plaît

  14. Une solution…..
    Votez Noirot.
    Et je suis serieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *