Montchanin – Le torchon brûle entre le maire et le député

Jean-Yves Vernochet, maire de Montchanin.

Ville de Montchanin – Communiqué de Jean-Yves Vernochet Maire de Montchanin.

Le député Gauvain vient à Montchanin torpiller le projet de nouvelle gendarmerie sans informer ni de sa visite, ni du contenu de sa visite.

J’ai appris par voie de presse, la venue du député Gauvain à la brigade territoriale de gendarmerie de Montchanin.
Tout d’abord, je le remercie de ne pas m’avoir informé de sa venue sur un sujet, la sécurité de nos concitoyens, qui apparemment ne doit pas concerner le Maire de Montchanin, notre commune est placée en zone de gendarmerie et la brigade est sur notre territoire.
De plus, le député Gauvain a tenu des propos concernant le projet de nouvelle gendarmerie qui me font sortir de mes gonds : « la construction de la nouvelle gendarmerie n’est plus à l’ordre du jour ».
En effet, nous travaillons depuis des années sur la construction d’une nouvelle brigade regroupant les effectifs de Montchanin et ceux du Creusot, placé en zone de police. L’objectif est de regrouper les effectifs dans un même lieu, dans des bâtiments neufs, spacieux et fonctionnels pour les militaires, leurs familles et l’action de la gendarmerie.
Je rappelle également que Montchanin est idéalement situé à un nœud de communication, proche de la gare TGV, de la RCEA, en lien avec l’activité de nos gendarmes.
De plus, ce projet résulte d’un travail en coordination avec le groupement de gendarmerie de Saône et Loire, le choix du terrain a été arrêté sur une parcelle de 12.688 m2, parmi trois propositions sur notre commune.
Des essais notamment de transmission ont été faits, le terrain retenu répond à l’ensemble des critères de la gendarmerie.
La commune a délibéré en juillet 2018 pour la construction d’une nouvelle caserne à Montchanin, selon les dispositions du décret n° 2016-1884 du 26 décembre 2016, pour également donner son accord pour céder gracieusement le terrain d’assiette, et a donné son accord de principe pour garantir si nécessaire l’emprunt éventuel de l’opérateur habilité à construire. Le projet n’attends plus que la réponse du ministre de l’intérieur.
Et le député Gauvain vient sans crier gare, sans inviter le Maire de la commune siège de la brigade de gendarmerie, sans au préalable consulter les élus communaux en zone gendarmerie. Il déboule pour quelques minutes sur les lieux en convoquant les responsables départementaux de la gendarmerie, la presse et mettre par terre un projet qui résulte d’années de travail concerté sur un sujet qui concerne au premier chef la sécurité des habitants du territoire de Montchanin situé en zone de gendarmerie.
Ce projet aurait dû recevoir son appui pour aboutir et non un torpillage en règle.
Je souhaiterais savoir à quoi correspond ce qui me paraît ressembler fort à un coup de communication d’un député hors sol qui malheureusement s’intéresse peu aux dossiers de sa circonscription, au moins de la partie située sur notre bassin de vie où nous avons guère vu de marques d’intérêt pour nos dossiers et où il nous a guère honoré de sa présence depuis 2017.
Doit on s’interroger plus avant sur d’autres intentions cachées de sa part.
Où est la concertation avec les élus de terrain tant prônée par le Président et sa majorité ?

4 commentaires :

  1. A chaque fermeture de classe Mr Vernochet etait surpris il n etait pas au courant…..!!!!!par contre il s est chargé de fermer 2 groupes scolaire(une ecole maternelle plus une école primaire)…..certainement que son Ami Mr Marti maire du creusot,président De la,CCM a défendu avec efficacite……dans son dos… le dossier de maintien et de rénovation de la gendarmerie au CREUSOT……

  2. En complément Mr Vernochet affirme dans la fin de son communiqué que Le Depute Gauvain n etait pas très attentif à notre circoncription, qu il n apportait pas pas son soutien aux dossiers…….bizarre d attendre 4 ans pour s en rendre compte JAMAIS MR VERNOCHET A FAIT ETAT DE CE FAIT….!!!!a croire donc qu il n avait pas besoin du DEPUTE….!!!!

  3. je ne suis pas socialiste , mais j’approuve totalement l’analyse de Monsieur Vernochet quand à la position invisible et hors sol de cet élu fantôme!! les autres Maires devraient avoir le même courage et dénoncer son absence totale de sa circonscription!! quand à sa suppléante, n’en parlons même pas!!!!!!

  4. Pas de parti pris de ma part mais comment se fait-il qu’un projet datant de 2018 n’est pas été présenté au député de la circonscription car à aucun moment ,il n’est fait référence à une information au député de ce projet important ?
    Bien évidemment , étant de la région montcellienne ; pourquoi avoir fermer la gendarmerie de Montceau en 2011(c’est peut-être le coup de Karcher à l’envers prôné par le Président de l’époque)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.