Montceau – Une dernière nuit de rêve

Lorsque vous aurez repris
La route de l’école
A la fin de vos vacances, 
Je resterai seul avec mon rêve
Et ma romance.

Une chanson et des paroles _ arrangées _de Henri Salvador et de Boris Vian.

Ce matin, les paupières seront encore lourdes de souvenirs, ceux d’hier, les derniers de la fête foraine, ceux émerveillés par le feu d’artifice. Rêver encore d’une romance éveillée devant son bol de lait ou de café, la tartine beurrée ou chocolatée. La pomme d’amour est oubliée, le nounours rangé dans la boîte à chaussures qui ce matin conduisent comme les bottes de sept lieux, d’un saut du lit a votre rendez-vous du jour.

Ce matin les forains démontent leurs manèges. Ils terminent, vous commencez. Sonnerie du matin, réveil de bon matin. Cour, récré, cantoche, copains, copines, la route de l’école est ouverte.

Des vacances, de la fête foraine, ils en ont encore encore plein la tête.

C’est beau la nuit une ville qui s’endort avec ses rêves. C’est tout aussi mignon quand elle se réveille un jour de rentrée scolaire.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *