Montceau – The Young Festival : coup de projecteur sur des artistes locaux

Qui n’a pas chanté sous la douche ou à table avec des amis pour bien finir la soirée ? Il existe aussi des chanteurs et musiciens sur Montceau-les-Mines, notamment, qui aspirent à se produire sur scène sans en avoir l’opportunité. Voilà pourquoi The Young Festival a été créé, il offre ainsi la possibilité à des artistes locaux de profiter de ce tremplin pour s’élancer et, l’espace d’une soirée, briller sous les projecteurs de l’Embarcadère.

The Young Festival, c’est un tout, un package attractif pour un public exigeant qui pourra vendredi 18 mars et samedi 19 mars 2022, apprécier une programmation variée.

Certes, l’accent est mis sur le tremplin musical (samedi soir) des artistes locaux mais il s’agit aussi de proposer un éventail culturel.

Vendredi 18 mars à 20h30, la compagnie Kafig

Avec Mourad Merzouki, directeur du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne, le danseur et chorégraphe a su élargir le langage du hip-hop en orientant sa démarche au carrefour de multiples disciplines : cirque, arts martiaux, danse contemporaine… Ses pièces chorégraphiques ont permis de faire entendre la parole de la danse hip-hop sur toutes les scènes françaises et dans de très nombreux théâtres et festivals du monde entier.

Il sera donc avec sa compagnie sur la scène de l’Embarcadère dans une pièce-anniversaire pour célébrer 20 ans d’histoire. Mourad Merzouki se saisit de cet événement pour poser son regard sur le chemin parcouru et rendre hommage à ceux qui l’ont traversé avec lui.

Tarif unique : 8 € la soirée

Samedi 19 mars, de l’humour africain au tremplin musical

C’est du deux en un. D’abord à 20h30, Oth et Kal dans « Hypocrisie africaine » entre un Congolais et un Marocain qui font un tour royal des clichés africains sans filtres. Que d’hypocrisie !

Mais derrière cette hypocrisie s’unissent en choeur des cultures qui prônent l’amour et la tolérance. Othman et Kalvin sont à suivre dans un rire sans frontières.

Ensuite, le moment phare de la soirée avec le tremplin musical, le troisième du nom, quand plusieurs artistes locaux se produiront sur la scène de l’Embarcadère.

Aïcha, Jawhar, Romane, Jean, Valentin et Victoria, et Théo se produiront accompagnés par des musiciens comme des pros. Depuis cette semaine, les répétitions aux studios des ADJ s’enchaînent. « Ce sera un concert de qualité en live » assure Amélie Ghulam Nabi, déléguée à la culture.

Au bout de la soirée et après délibération du jury, le vainqueur se produira lors d’un événement de la saison culturelle 2022/2023.

Tarif unique : 5 € la soirée

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.