Montceau – Skate park, ça roule de travers et il provoque des soubresauts

Suite à notre article sur le skate park à Montceau-les-Mines, Lilian Noirot, conseiller municipal de l’opposition (Debout la France) a réagi par un communiqué (lire ci-dessous).

Nouvel épisode dans la saga du skate parc à Montceau…

Depuis 2014, Mme Jarrot nous parlait de la construction d’un nouvel ensemble urbain vers l’Embarcadère avec la création d’un skate parc. L’intention est bonne mais le fond et la forme sont à revoir.

Ce projet de skate parc tourne à une triste « saga » compte tenu des rebondissements :
– absence de véritable projet pendant plusieurs années (initialement prévu en 2016, sorti de terre en 2019 mais inutilisable pendant encore plusieurs mois…) où nous ne pouvions avoir d’informations en commission et en conseil municipal. Répondant « c’est en cours, le projet avance »…🤔
– un projet peu débattu dans la propre majorité ce qui a engendré des abstentions sur le vote du budget de la Ville par des élus de la majorité en 2016.
– un budget de 275 000€ pour ce skate parc mais pour lequel nous n’avons jamais eu de vrai débat en commission sur ce projet. En clair, nous avons découvert réellement à quoi ressemble cette structure lorsqu’elle a surgit de terre puisqu’il y a eu pléthore de rebondissements en la matière.
– une absence de concertation avec la population ( = référendum) et les acteurs locaux qui se voient impactés par cette installation.
– un site non sécurisé puisqu’il n’y a aucune caméra de vidéosurveillance et autre moyen de protection. Vous verrez, dans quelques mois, que le skate parc sera tagué, dégradé, hélas ! Ce ne sera pas faute d’avoir prévenu les dirigeants actuels.
– des travaux lancés sous la canicule avec une absence de suivi efficace par l’équipe municipale (les services de la ville, pour leur part, ont très bien fait leur travail !). Une réfection avec des simples rustines de posées… Pour un coût de 275 000€, ce n’est pas professionnel.
– un espace qui, pour le bonheur des jeunes, ne peut toujours pas être utilisé et où l’on apprend il y a quelques jours que la ville souhaite faire un recours contre la société avec laquelle la mairie n’arrive plus à avoir de contact.

Il est alarmant que la municipalité actuelle n’arrive pas à mener correctement un projet à terme. Le nombre de couacs est impressionnant sur ce dossier. La négociation et le suivi ne sont pas un fort pour Mme Jarrot. La question du cinéma étant dans le même cas de figure… Skateparc, cinéma, toiles sur la façade de la mairie collées directement sur les murs sans supports, les couacs sont trop nombreux…

Il est donc urgent que la municipalité :
– ne paie pas pour l’instant l’entreprise afin qu’elle refasse intégralement le skate parc dans des normes et conditions techniques normales.
– suive correctement ces travaux.
– fasse preuve de plus de transparence et rigueur dans la gestion des deniers de la ville (ce sont nos impôts !).
– est recours plus régulièrement à la concertation avec les Montcelliennes et Montcelliens sur les projets structurant via le référendum local afin que la population émette son avis.

Lors du prochain conseil municipal, j’interviendrai une nouvelle fois sur ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *