Montceau – Serre, serre, serre, ouvre-toi

C’est un rendez-vous incontournable que celui des portes ouvertes aux serres municipales à Montceau-les-Mines. On y vient avec un plaisir non dissimulé, juste, pour certains, le plaisir des yeux. De se rendre compte comment, ici, les jardiniers de la ville préparent avec passion, les embellissements à venir. Bientôt, Montceau va fleurir, sa s’ouvrir comme une rose un matin avec ses perles de rosée.

Julien Grillot, le jeune directeur des espaces verts, joue au chef d’orchestre. D’un coup de baguette, le jardin s’illumine par la grâce des solistes aux mains vertes. Tout est question d’harmonie. Pas de fausse note, pas de faute de goût. « Si la ville est belle, colorée et fleurie, le mérite vous revient, à vous et votre équipe dont il faut saluer le travail » s’épanche Marie-Claude Jarrot. « Vous faites preuve de professionnalisme, de réactivité » ajoute-t-elle en direction de Julien Grillot.

C’est d’autant plus délicat, voire difficile aujourd’hui depuis l’interdiction des produits chimiques et en particulier pour combattre les mauvaises herbes. « Il faut faire comprendre au public qu’il y aura des herbes » rappelle madame le maire. Avec la minéralisation des massifs ou l’emploi des noyaux de pèche, moins il y  aura à désherber, « plus les jardiniers pourront se consacrer aux tâches de création ».

J.B.

Un commentaire

  1. Malheureusement, des gens irrespectueux du travail accompli, font déféquer leur chien sur les nouveaux massifs tous beaux tous propres, c’est inadmissible, n’est-ce pas le temps d’instaurer des procès-verbaux à tous ces « sales » personnes qui jettent leurs détritus parterre et qui ne ramassent pas les crottes de leur chien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *