Montceau – Parole donnée, promesse tenue

Le 28 octobre dernier, au cours de la réunion de quartier à l’ancien tribunal place Beaubernard à Montceau-les-Mines, les remontrances ont été nombreuses. Là ça ne va pas, là aussi, la ils roulent trop vite. Madame le maire a pris note et donné rendez-vous aux habitants sur le terrain et voir avec eux de quoi il retournait avant de lancer des pistes pour remédier aux problèmes.

Premier déplacement chez une dame qui réclame une place de parking handicapée. « L’affaire est résolue » indique Marie-Claude Jarrot alors qu’elle arpente la rue Lacondemène, celle qui permet de rejoindre l’avenue Salengro par la rue de Oiseaux, une voie en sens unique qui permet surtout d’éviter les feux au croissement avec Barbès et Salengro.

A certaines heures du jour, la rue Lacondemène est très fréquentée et les riverains s’en plaignent. « Ils montent trop vite » disent-ils. En réalité, la police municipale a effectué des contrôles de vitesse et la vitesse n’est pas en cause, il s’agit de la circulation des véhicules qui enquiquinent la vie.

Il a été proposé d’interdire aux véhicules qui descendent la rue des Oiseaux de prendre à gauche et remonter la rue Lacondemène, remettre des plots au bas de la rue, déplacer le passage piéton.

Un arrêté va être pris par le maire dans ce sens avant que la communauté urbaine ne se saisisse du dossier et procède aux modifications.

J.B.

 

5 commentaires :

  1. Bonjour,
    Les quelques récalcitrants de ce quartier disent n’importe quoi. En effet, le quidam moyen peut voir qu’il est impossible d’aller vite vu comme la rue est faite et le radar indique des vitesses inférieures à 30. Ces gens veulent simplement une privatisation de la rue, et les politiques en quête de voix vont dans leurs sens au mépris de l’intérêt public…

  2. C’est pourtant bien pratique cette rue pour éviter les feux, ce n’est pas les champs Élysée non plus ! Mais si la majorité à voté rien a redire

  3. Super ! Quelle idée de m….
    qui a eu cette brillante idée ?
    Je suis domiciliée dans un immeuble rue Lacondemène donc lorsque je viens de la rue Jean Jaurès il faudra que je monte par la rue de Dijon ou une rue en amont, que je me tape le feu tricolore qui est hyper hyper long et enfin je pénètre dans le passage qui mène à mon parking
    Tout ça pour quelques voitures qui rentrent à leur domicile à la lande ou à la saule !!!!!
    Pffffff Pauvres habitants ….vous ne supportez plus rien ! allez habiter à la campagne.

  4. Bravo Mme Jarrot d avoir fait si rapidement la place handicapée que cette personne demandait depuis si longtemps.Par contre très mauvaise réflexion pour l autre réclamation .

  5. c’est exactement ça c’est juste qu’ils ne veulent pas de voitures devant chez eux et l’argument bidon « trop raide » a souvent bon dos…
    et voilà comment les élus font du clientelisme
    de toutes façons les riverains seront obligés de se fariner le feu une fois sur deux aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.