Montceau – Lycée Parriat : filières techniques, à vous de jouer mesdemoiselles

Tout le monde ne sait pas ou ne sait pas encore même si certaines savent déjà, dans quelle direction se tourner après le bac, notamment quand on est élève au lycée Parriat.

Aiguiller, donner envie; voire susciter des vocations au contact de celles qui, un jour, ont choisi de poursuivre leurs études pour devenir ingénieures ou techniciennes, ces métiers encore trop réservés aux hommes, tel était le but de ce jeudi après-midi essentiellement destiné aux demoiselles de 1re et terminale.

Que des filles face à d’autres jeunes femmes et permettre aux premières de s’imprégner des expériences des secondes.

Aux jeunes filles, les noms des sociétés comme Massilly France, TCT, Alstom, Enedis, Thermodyn, Alfa Laval Pachinox, Industell, ne font sans doute pas rêver mais elles savent désormais que ces entreprises ont beaucoup de mal à recruter des ingénieures et techniciennes. « Etre une femme est un atout, sachez-le ».

Certes, la place de la femme dans l’industrie et même ailleurs ne se fait pas sans la nécessité de briser des tabous, en particulier renvoyer à leurs chères études les « machos ».

Alors oui, la femme a autant sa place que l’homme dans l’industrie. Vient alors le choix des études à suivre. Des exemples, elles en eurent d’étudiantes à l’ISTP de Saint-Etienne (formation d’ingénieur par alternance), l’ENISE, toujours à Saint-Etienne (école nationale d’ingénieurs), les Arts et Métiers de Cluny, l’IUT du Creusot et même du BTS au lycée Parriat.

Alors oui aussi, il faut oser et quand vous recherchez l’excellence, il n’y a pas de secret, c’est également beaucoup de travail. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *