•  

Montceau – Une fissure apparaît dans l’opposition de gauche au conseil municipal

Nicolas Bonnand, Hélène Touillon et Eric Commeau.

« Un non événement  » pour Eric Commeau qui confirme la création du groupe politique Energies Citoyennes au conseil municipal; « je crois que ça n’en valait pas la peine » réplique Laurent Selvez. La gauche est coupée en deux.

Au prochain conseil municipal le 15 décembre 2020 à Montceau-les-Mines, l’opposition de gauche se présentera en deux groupes politiques distincts. D’un côté, Laurent Selvez, Isabelle Louis, Stéphane Brun et  Martine Boguet, de l’autre, Eric Commeau, Hélène Touillon et Nicolas Bonnand.

En effet, Energies Citoyennes a décidé de former son propre groupe politique au sein du conseil municipal. « C’est un non événement » pour Eric Commeau presque surpris qu’on veuille en donner de l’importance.

Et pourtant, c’est ensemble que Laurent Selvez et Eric Commeau ont formé une seule liste _ Montceau 2020 – Energies Citoyennes – La Gauche Unie _ au second tour des élections municipales pour tenter de battre la liste du maire sortant conduite par Marie-Claude Jarrot.

Cinq mois après, l’alliance comme l’a nomme Bruno Silla du parti communiste « et non pas une fusion » précise-t-il, n’est plus qu’un souvenir. « C’était prévu comme ça dès notre accord au second tour » avance Eric Commeau. « Nous attendions le règlement intérieur du conseil municipal pour l’annoncer mais il ne vient pas. Peut-être avons nous aussi attendu un peu trop longtemps » admet-il.

Car même si Laurent Selvez confirme les propos de son ami et ex-concurrent, « Energies Citoyennes avait la volonté de créer son groupe pour mettre en avant ses valeurs », le conseiller municipal socialiste et chef de file de l’opposition, laisse entrevoir une petite pointe d’aigreur. « Je prends acte de leur décision, celle de se séparer, de créer deux groupes. Le travail dans l’opposition est plus compliqué à 4 + 3 qu’à 7. Rien n’empêchait d’être dans le même groupe. Pour afficher quelques différences, je crois que cela n’en valait pas la peine ».

« Ne parlez pas de divorce ni des fracture » (Eric Commeau)

Voilà comment les fantômes vont à nouveau hanter les nuits des électeurs de gauche à Montceau-les-Mines. Tiraillés, ils l’ont été avant le premier tour des municipales puis ont cru au rapprochement qui promettait beaucoup avant de rentrer dans le rang. Laurent Selvez et Eric Commeau ont affiché une relation qui a fait illusion. La pugnacité du premier et le « vert tendre » du second formaient une harmonie dissonante. Elle a failli jouer juste quand bien même l’alliance naquit aux forceps, sachant aussi qu’ Eric Commeau visait haut au soir du premier tour, le 15 mars dernier. Il arrivera en troisième position à plus de 5 points de son concurrent.

Alors imaginons que, suite au recours de Laurent Selvez après le second tour, le tribunal administratif donne « le match » à rejouer » ? Quelle partition vont-ils jouer ?

Et les électeurs, sur quels pieds vont-ils danser ? Déjà expliquer que l’opposition de gauche forme désormais deux groupes « va être compliqué à leur faire comprendre » commente Laurent Selvez.

Eric Commeau est bien loin de toutes ces considérations politico-politiciennes, peut-être par naïveté, davantage par sincérité quand il dit : « nous sommes dans une société hallucinante, dès qu’on veut émettre ou débattre d’une idée, on reçoit une volée de bois vert. C’est affligeant. Energies Citoyennes continue d’exister sans revendiquer quoi que ce soit. Avec Laurent, ça se passe bien. Ne parlez pas de divorce ni de fracture ».

Au moins Energies Citoyennes gagnera-t-elle un local pour se réunir et préparer ses dossiers avec pour responsable du groupe, Nicolas Bonnand.

Laissons le soin à Bruno Silla de conclure. « Nos opposants politiques vont en profiter pour dénoncer la fracture à gauche ». On peut être communiste et lucide.

Jean Bernard

 

 

20 commentaires

  1. Ridicule..aucun sens…juste avoir son propre pouvoir..Humilité…humilité.

  2. Depuis le début Eric COMMEAU et son équipe ont joué sur 2 tableaux .Au 1 tour des élections municipales la population les a placés en 3 eme Laurent Selvez leur a tendu la main pour qu’ils soient sur sa liste mais perfides après avoir perdu ils lui ont mordus la main Montcelliennes et montcelliens s’en souviendront et savent déjà qu’avec E C il ne faut pas leur faire confiance puisque ce n’est que de l’ambition personnelle pour écrire sur leur carte de visite conseiller municipal qui les motivent

  3. Voilà… La mascarade est terminée !
    Le mariage n’aura pas beaucoup duré et le divorce est prononcé.
    Rappelez vous des belles photos et des discours de circonstances lorsqu’ils vous annonçaient leur rabibochage.
    Comment pouvait il en être autrement pour cette alliance de circonstances entre deux ambitieux qui se détestent cordialement et n’ont rien en commun.
    Ils se sont bien moqués des montcelliens qui sont les dindons de cette triste face.
    Nul doute qu’ils sauront s’en souvenir…

  4. COMMEAU n’a aucune honte Après que ces idées ont été rejetées (3 eme aux élections) il a trahi celui qui lui donnait un siège Mais cette homme pétri d’ambition malsaine en veut plus et veut être devant la scène L .Selvez lui, c’est fait manipuler en beauté et là il nous apparaît comme l’homme d’un passé où le temps des magouilles politiciennes ne marchent plus Ne vous réjouissez pas trop vite M Jarrot vous aussi n’êtes pas toutes roses finances recrutement et divers travaux litigieux…….. Serions nous dans une bacalnisation de la politique municipale ??????

  5. On n’en a surtout marre de ces gauchistes. ras le bol !!

  6. En ces temps tristement monotone, un peu de comédie théâtrale remonte le moral.
    Cet article ma bien fait rire : )’-‘( :

  7. La montagne a accouché d’une souris. C’était bien le mariage de la carpe et du lapin 🐰.
    Le premier dit pas de fracture et le deuxième regrette cette séparation.
    Alors pourquoi ces pleurnicheries ?
    Donc si nous avons bien compris la démarche , cette alliance n’était qu’une tromperie envers les électeurs de gauche.
    Quand pendant la campagne certains écrivaient que ces deux là étaient incompatibles ils ont été critiques et voilà qu’ils ont euent tord d’avoir raison trop tôt.
    Je constate tout de même que les cocus sont les gens de gauche qui ont voté pour le duo .

    • Tout à fait d’accord avec vous Alban. Et qui va suivre cette nouvelle liste, nombre de leur membre sont partis ne restent que les (…) ! Changé de nom au moins pour ne pas de nouveau vous moquer de la population car rien de bien ecolo chez vous quand la plupart roulent en diesel et font leurs courses en supermarché !!!

  8. La clarté des stratégies est révélé bien tard. Les électeurs auraient certainement aimé être informé avant. Il y a quelque chose de maladroit dans cette annonce, un quelque chose qui ne passe pas.

  9. Père Noël , ou Père Fouettard

    Puisqu’on vous dit « un non évènement » !
    Tout juste un fait divers d’actualité , mineur .
    C’est le temps des cadeaux et le généreux et énergique petit Papa Noël bon citoyen veut gâter Mme la Maire ( dommage que ça ne rapporte rien à nos commerçants qui en ont besoin ! ) , peut-être parce qu’ « elle le vaut bien » ou peut-être pour la consoler de l’état des finances de la ville .

  10. Et bien Madame Jarrot avec cette mascarade pourra même prétendre à un troisième mandat comme Maire😅 Un grand merci à ce Monsieur Commeau qui part son opportunisme a fait perdre les élections à la gauche privant ainsi Monsieur Selvez du fauteuil de Maire seul légitime pour occuper la fonction.

    • N’oubliez pas qu’ils sont 3, c’est un peu facile de tout faire porter à Commeau. Quels sont les opportunistes ou les incompétents ?!

    • bonjour Eva, vous n’avez jamais assisté à un CM, du temps oû cela était possible? là vous auriez entendu vu cet homme, lamentable discours creux , rien à dire si! critiquer, critiquer, si un jour il devient maire, sur une erreur, moi je serai sans aucun doute PApe.
      bonne journée EVA
      grandezoreilles

  11. Mézière Jean Jacques

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Eva et qu’aurait fait Mme Jarrot sans son alliance avec Mr Noirot . Alliance passée sous silence , promesses etc etc , il se retrouve dans toutes les commissions. Bientôt LR Mr Noirot .

    • Jean-Jacques, le roi de la fausse information ! Bien représentatif du gauchiste de service. Vous seriez honnête, ou un minimum à suivre la vie politique de Montceau vous seriez que M Noirot siège dans toutes les commissions comme lors du mandat 2014/2020. C’est normal, dans chaque commission municipale il y a des représentants des oppositions.
      En fait vous êtes de ceux qui veulent cacher museler les représentants , voici le vrai visage des gauchistes.
      En attendant ici on constate bien que ces gaucho ne peuvent nullement travailler ensemble, ils ont bien mentis aux montcelliens dans le seul intérêt d’aller à la gamelle ! Quelle triste image de ces gens. Tant mieux qu’ils aient perdus ! Plus jamais eux !(…)

  12. Si des divergences existent, sans doute est-il préférable que chacun fasse sa route contre vents et marées. C’est plutôt une marque de courage qui fait contraste avec la classique hypocrisie politique dont plus aucun citoyen ne veut!
    Eric, Laurent, bon courage et que le meilleur gagne aux prochaines municipales.

    • Oui, d’accord avec vous virucid.
      Ils expliquent bien qu’ils continuent de travailler ensemble, mais en gardant une certaine autonomie.
      Le problème de beaucoup de commentateurs, c’est qu’ils ne lisent même pas l’article avant de commenter!
      Il veulent juste déverser leur haine et n’ont aucune objectivité.
      Par contre le fait que Mme Jarrot soit nommée à un poste à Paris par ses amis macronistes, cela ne le choque pas…

  13. M. Jean Pierre B , ce que vous dites est faux . Renseignez-vous avant de faire la leçon aux autres . Facile , le dernier mandat 2014/2020 n’est pas si loin !

  14. les querelles de clocher comme à Saint-Vallier , et ce n’est pas fini , bon courage !!

  15. L’union de messieurs Selvez et Commeau n’a servi qu’à faire barrage à Mme Jarrot, force est de constater que le dit barrage était plus que poreux…
    Profitant du confinement de Novembre, Mr Commeau a pris plus qu’1 mètre de distanciation avec son meilleur ennemi, à tel point qu’il soit obligé de divorcé…
    Ceci ne m’étonnes pas du tout, au contraire cette évènement nous rappelle l’élection municipale de 1995, ou ce même Mr Commeau a quitté le CM alors qu’il faisait partie de la majorité de Mr Mathus.
    On doit reconnaitre à Mr Commeau qu’il a l’art et le manière de prendre des décisions qui déstabilise son camp, à défaut de faire avancer la ville de Montceau…
    Camarade communiste, vous pensiez bien faire, mais les protagonistes ont préféré jouer les « Précieux Ridicules » au lieu d’être des « Bourgeois Gentilhomme »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *