Montceau – Les Peupliers perdent un peu de leur beau feuillage

Ce mardi 12 juin, pot de départ des services civiques en poste à la résidence des Peupliers.

Benjamin et Marie-Anne s’en vont, sniff… ils ont marqué leur passage de 8 mois à la résidence des Peupliers du sceau de la bonne humeur, du dévouement et de la mise en place d’une politique cohérente de lutte contre l’isolement des personnes âgées.

Marie-Anne David connaissait déjà la résidence avant d’y être recrutée le 16 octobre 2017 dans le cadre d’un contrat de service civique, car elle avait effectué ses missions ici dans le cadre du dispositif d’aide au permis.

Elle est titulaire d’un Bac Pro « Accompagnement Soins et service à la personne » acquis au lycée Claudie Haigneré.

Elle entend trouver un poste en EHPAD et passer les formations et concours jusqu’à infirmière.

Benjamin Dumont a réussi lui aussi un Bac Pro en cuisine au Sacré Cœur de Paray, avant d’intégrer la résidence dans son contrat de service civique, il a travaillé dans sa partie dans différents établissements. Un peu la coqueluche de ces dames aux Peupliers, il entend trouver du travail dans l’animation pour personnes âgées.

Tous les deux ont montré leurs grandes qualités professionnelles et humaines. Les résidents, les personnels, les sages et les élus en ont fait écho. Ils ont reçu leur attestation du service civique et un cadeau de la part des résidents dont chacun une carte avec plein de mots gentils.

Mme le maire a signalé que le recrutement pour le ou les suivants était lancé et qu’il serait effectif en septembre prochain. Après s’être enquise de la bonne qualité des repas servis aux résidents dorénavant, elle leur a appris que Monsieur Dessalut allait quitter ses fonctions pour prendre de nouvelles responsabilités dans les services communaux.

Les deux services civiques ont fait vivre et développé la politique de lutte contre l’isolement des personnes âgées tout en animant de multiples autres actions ludiques pour les résidents (34) et surtout le projet « Montceau, Histoire connectée » qui a nécessité au moins 450 heures sur 8 mois, sans compter tout le temps passé à côté.

31 personnes ont été identifiées sur le projet « Montceau ville connectée », 71 visites de convivialité ont été effectuées.

Souhaitons-leur de la réussite dans leurs recherches d’emploi et leurs futures carrières.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *