Montceau – Les paniers garnis solidaires

Il est parfois difficile de gérer efficacement une remise de prix même pour Anatase Périfan, président de de la fédération européenne solidarités proximité (FESP) et créateur de la fête des voisins et de voisins solidaires.

Anatase Périfan était donc de retour à Montceau-les-Mines ce jeudi 25 juillet 2019 lui qui, en février dernier, a remis à la ville de Montceau-les-Mines le label  « voisins solidaires » au même titre que Tokoy ou Dublin. « Montceau est territoire d’expérimentation de la solidarité car ici, on conjugue la solidarité au quotidien » rappelait madame le maire.

Etre ou devenir voisin solidaire implique une démarche de civisme. Chaque Montcellien a reçu dans sa boîte aux lettres un questionnaire dans ce sens qu’il fallait ensuite retourner à la mairie. Sur environ quatre-vingts réponses, dix ont été tirés au sort à Paris à la fédération européennes solidarités proximité. « Car vous êtes les héros du civisme et il est important de vous dire merci » soulignait le président.

Remettre à chacun des dix lauréats un panier garni en guise de récompense s’est transformé en bazar de l’hôtel de ville. Sur les dix, trois seulement furent présents alors que d’autres dont le nom n’a pas été cité, avaient néanmoins reçu un mail indiquant qu’ils « avaient gagné un panier garni ».

Devant cet imbroglio, la solidarité a finalement joué à fond et Anatase Périfan décida, en fin de compte, « que tout le monde avait gagné ».  Quand on est solidaire, on l’est quoi qu’il arrive.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Être ou devenir voisin solidaire implique une démarche de civisme… Donc, il faudra peut-être vraiment faire nettoyer les rues des saletés qui trainent (plastique, bouteilles, mégots, excréments de chiens, etc.) car Montceau est une ville sale par rapport à d’autres. Donc, d’abord éduquons au civisme une partie de la population.
    Jarrot dit aussi : Montceau est territoire d’expérimentation de la solidarité car ici, on conjugue la solidarité au quotidien…
    Donc, explique moins pourquoi la misère ne recule pas ? Pourquoi la Mairie, si vraiment est « solidaire » ne joue pas son rôle dynamique d’attirer de nouvelles entreprises, d’ouvrer pour le transport gratuit des personnes âgées, d’aider les personnes isolées, de se battre (sans faire semblant) pour l’hôpital de Montceau, etcetera.
    La conjugaison que Jarrot pourrais faire de la solidarité est encore intacte car « solidarité » se joue pas seulement à la première personne du singulier (moi, et toujours moi).
    Les esprits éclairés se rendront compte encore une fois, que nous sommes dans la politique politicienne comme d’habitude mais sans étiquette soit disant…
    Bref, les municipales 2020 arrivent à grande pas… Et la perte du pouvoir par cette caste qui est en place aussi. Préparez vos bagages !
    Et arrêtez de jeter de la poudre aux yeux à la population de Montceau Les Mines.
    Car, heureusement que sur dix voisins solidaires, trois seulement furent présents alors que d’autres (dont le nom n’a pas été cité) qui avaient néanmoins reçu un mail indiquant qu’ils « avaient gagné un panier garni » étaient absents.
    Dignité de l’humain d’abord, Madame.

  2. Pourquoi la plupart des personnes qui laissent des commentaires le font sous un pseudo(pour ce sujet là et les autres d’ailleurs) ayez le courage de vos opinions
    Eric Vallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *