Montceau – L’élite du triathlon français se donne rendez-vous autour du lac du Plessis

Le comité d’organisation.

Ils s’appellent Vincent Luis et Cassandre Beaugrand. Dans leur discipline sportive, ils sont des « cracs ». Ils auraient même dû participer aux Jeux Olympiques de Tokyo cette année et de grandes chances de médailles.

Alors avec un peu de chance, Vincent Luis et Cassandre Beaugrand viendront peut-être nager 750 mètres dans le lac du Plessis, pédaler 20 km autour de Montceau-les-Mines et courir 5 km avant de terminer le championnat de France Elite.

L’épreuve est désormais inscrite au calendrier de la Fédération française de triathlon le 19 septembre 2020 dont l’organisation a été confiée à Montceau Triathlon.

A l’origine, Montceau-les-Mines devait accueillir en juin dernier les championnats de France de triathlon jeunes. On ne vous fait pas de dessin, la crise sanitaire a eu raison de toutes les manifestations. Néanmoins, « d’abord annulés, puis reportés, la Fédération nous a proposé d’ajouter le championnat de France Elite » explique Loïc Mentré, responsable de l’organisation au club local.

Mieux qu’une aubaine, une consécration pour Montceau Triathlon qui a déjà largement fait ses preuves en matière d’organisation ces dernières années.

Sur deux jours, samedi 19 et dimanche 20 septembre, ce sont donc environ 1300 athlètes qui seront réunis à Montceau-les-Mines avec l’espoir, bien évidemment, de voir en action les tous meilleurs français et françaises qui eux-mêmes sont les meilleurs du monde.

Et peut-être pas. Car ces championnats de France pourraient même ne pas avoir lieu « si le protocole sanitaire imposé par la fédération, que les athlètes respectent entre eux la distance d’un mètre, dans ces conditions, ce ne sera pas possible » précise Loïc Mentré. En revanche, si la Fédération passe en phase II, « alors toutes les épreuves pourront avoir lieu » souligne Christian Poutissou, vice-président du club.

La bonne question, Montceau Triathlon se la posera fin août. En attendant, le comité d’organisation est au travail et a déjà bouclé le budget de 55 000 €. D’ici septembre, Montceau Triathlon va devoir mobiliser 200 bénévoles.

Une très belle épreuve sportive en perspective sur Montceau. Croisons les doigts.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.