Montceau – Le vacci’bus très attendu

Alors que se profile ce soir (20h) devant le parvis de l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines, le pique-nique des anti pass sanitaire, le vacci’bus, lui, passe.

Depuis 14 h ce jeudi, il a pris position à l’arrière du Trait d’Union et accueille, sans rendez-vous les personnes qui désirent se faire vacciner contre la covid, première ou seconde dose.

« Nous sommes attendus, c’est positif » déclare Clément Soulier, référant du vacci’bus. « Il est là pour pallier aux difficultés de la vaccination » précise-t-il, « Quel que soit l’endroit, les entreprises, les quartiers, les villages, le vacci’bus prouve que la vaccination est possible ».

Valérie de Sanvignes est venue avec sa maman de Montceau. « La dernière fois, le vacci’bus avait été annulé alors nous avons attendu le prochain. C’est très bien organisé, très pratique et nous avons été très bien accueillies », dit-elle.

Hamed n’était pourtant pas très favorable au vaccin, « mais mon père à 85 ans, j’ai 14 neveux et nièces, alors pour continuer de vivre, aller au resto, il faut se faire vacciner. En attendant ma seconde dose, je vais de ce pas faire un test PCR ».

Hugo Passegar est footballeur, c’est l’une des nouvelles recrues du FCMB cette saison. Comme les autres, il attend son tour sous un chaud soleil. « J’ai besoin de me faire vacciner si je veux m’entraîner et jouer, le championnat reprend le 28 août » explique celui qui arrive de deuxième division au Danemark. Il est originaire de Saint-Etienne. « C’est le club de Montceau qui m’a envoyé au vacci’bus ». Il faut savoir que la FFF a décidé que le vaccin est obligatoire. Hugo n’a pas le choix mais il ne jouera pas le 28 août. Il devra patienter.

Serge, commerçant à Montceau a pourtant pris des rendez-vous dans les pharmacies au Creusot et à Montceau. « Mais il n’y avait rien avant fin août alors comme le vacci-bus venait ici, je me suis décidé ».

Après la première dose de vaccin, ils sont repartis avec un rendez-vous pour la seconde. « On s’attend à vacciner environ 70 personnes en deux heures trente » souligne Clément Soulier.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. On pourra toujours dire que la vaccination est ouverte depuis 2 mois pour tout à chacun. On pourra toujours dire que les gens se réveillent tard. Mais soyons pragmatique, tous les moyens sont bon pour vacciner, peu importe le moyen et peu importe le temps qu’aura pris la prise de conscience.
    A ce titre, Covidtracker publie de nouvelles statiques à propos de l’impact de la vaccination sur les nouveaux cas, les hospitalisations et les décès :
    https://covidtracker.fr/vaximpact/
    La méthodologie est publiée en bas de la page.

  2. Ce qui est génial dans ce genre de graphique, c’est qu’il permet de faire des recoupements. Outre la reconnaissance de l’efficacité du vaccin, Il est forcé de montrer également des vrais chiffres qui ne sont pas montrés par ailleurs.
    Ici, nous avons donc en direct le nombre de décès quotidien (donc bien inférieur à 100) sur, rappelons-le encore environ 1600 décès quotidiens toutes maladies et accidents et violences confondus. La première cause de mortalité est les maladies cardio-vasculaires elles-mêmes causées par le surpoids, le diabète, l’hypertension…… qui trouvent leurs sources dans une alimentation dégradée. Puis nombreux cancers trouvent également leurs origines dans l’air pollué et les chimies non conformes ingérées.
    Alors? On continue à s’affoler? Ce virus est donc si dangereux? Ou est-ce l’arbre qui cache la forêt? Est-ce l’opportunité idéale pour éviter de parler des vrais problèmes?
    « Aucun de ceux qui sont au pouvoir n’a l’intention d’intervenir pour les résoudre » (à propos des USA, transposable à l’Europe?) Noam Chomsky, Robert W. McChesney in. « Propagande, Médias et Démocratie » page 47
    « pas le moindre commencement de réponse à une pléthore de problèmes » (ib.)
    Chômage? Pollution? Cancers?Augmentation de l’indice de GINI? Réchauffement Climatique? Résultats médiocres aux tests Pisa? Services publics exsangues? Recherche et Développement relativement pauvre en moyens et résultats? Pesticides? Désorganisation de la formation continue? Paperasses et normes, simplification administrative? Police-Justice au service de la population? Délais de traitement des dossiers? Déséquilibres géopolitiques? etc…. etc….. etc…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *