Montceau – Le groupe Energies Citoyennes remonté comme une pendule contre MC Jarrot et la CUCM

Energies Citoyennes a fait sa rentrée politique et démarre 2022 sur les chapeaux de roues avec une avalanche de critiques sur la politique économique du maire de Montceau et tacle ouvertement la méthodologie de la communauté urbaine. Hélène Touillon, Nicolas Bonnand et Eric Commeau frappent comme un marteau pilon.

Au conseil municipal de Montceau-les-Mines le 15 décembre dernier, à l’issue de la présentation du PPI (plan pluriannuel d’investissement) par la majorité, le groupe Energies Citoyennes a voté contre. Hélène Touillon, Nicolas Bonnand et Eric Commeau se montraient même très inquiets sur la vision de Marie-Claude Jarrot.  » « C’est du rêve, des étoiles, c’est plutôt de la magie » déclarait Eric Commeau.

Un bon mois plus tard, installé à une table du Montana, bar de la place Beaubernard, le trio enfonce le clou. Il estime que le montant des investissements prévus jusqu’en 2026, dépasse allégrement les 50 M €, voire 60 M € « si on ajoute le hors budget avec le cinéma, la cuisine centrale et le lavoir des Chavannes ». En décembre, le commentaire d’Eric Commeau alourdissait les débats, « comme disait Valérie Pécresse en direction de Macron, vous êtes entrain de cramer la caisse (…) ».

Vendredi soir, il se montre tout aussi enflammé,  » 50 M €, je n’ai jamais vu ça, on endette la ville, c’est intenable ou c’est de l’enfumage ». Il a beau tenter d’additionner les subventions qui pourraient tomber et alléger la dépense, « ce n’est pas possible », dit-il interloqué.

« C’est de la poudre aux yeux » (Eric Commeau)

Eric Commeau se met à comparer la moyenne par an des investissements de 2013 à 2020, de l’ordre de 2.5 M € aux 50/60 M € sur cinq ans puis au volume d’emprunt, 1 M € en moyenne à plus du double, « c’est 12 à 13 M € de plus certes avec des taux très bas ». Quant à l’autofinancement, il était en moyenne de 900 000 € et « là, par miracle, il augmente selon les hypothèses du maire ».

Il reconnaît cependant un point positif à Marie-Claude Jarrot, « elle a renégocié les emprunts en cours mais il émet de sérieuses réserves sur les économies envisagées sur les dépenses d’énergie (400 000 €/an), les 3 M € à gratter sur les départs à la retraite du personnel et une baisse de 7.2% sur le fonctionnement en 2022.

La critique s’abat encore sur le rachat à l’euro symbolique du lavoir des Chavannes. « Elle (le maire) a racheté sans aucune garantie de la part de l’Etat. Nous pensons qu’il aurait été préférable de travailler sur la mémoire minière avec ou sans le lavoir debout. Et dans ce dossier, où est la CUCM ? » Eric Commeau aura juste relevé une ligne budgétaire de 6 M € dans le CRTE (contrat de relance et de transition écologique).

Autre point d’achoppement, la rénovation du complexe Jean Bouveri et la construction de la nouvelle halle de sports à proximité pour 11 M €, un projet annoncé comme intercommunal, « mais qui n’a jamais été discuté avec Blanzy, Sanvignes et Saint-Vallier » assure Eric Commeau qui s’interroge encore sur la nouvelle maison des associations (à la place de la Carmi vers la gare) et le cinéma (Ndlr : le montage financier est ficelé a annoncé Marie-Claude Jarrot à ses voeux en vidéo _ voir par ailleurs).

« C’est de la poudre aux yeux. Elle (le maire) se persuade qu’elle a de super pouvoirs. Montceau n’est plus la locomotive du Bassin minier, Montceau est isolée. Ce PPI n’est pas tenable, sinon elle met Montceau dans le mur ou alors elle ne réalisera pas l’ensemble des projets ».  Voilà qui promet de beaux échanges au moment du débat d’orientation budgétaire puis du vote du budget d’ici fin mars.

Les cheveux de Marie-Claude Jarrot vont encore se dresser quand il « lui faudra intégrer que Montceau-les-Mines a encore perdu des habitants et qu’ils sont au nombre de 17 678 à fin 2019 » précise Nicolas Bonnand. « Depuis 2013, la perte est de 1 300 habitants. Le déclin s’amorce depuis 2014 et l’arrivée de Jarrot » poursuit-il avant de reconnaître que la baisse démographique concerne également le Bassin minier et la communauté urbaine.

Il n’y a pas que l’économie

Montceau coupable, la CUCM coupable, Energies Citoyennes met tout le monde dans le même sac car aucun « ne s’interroge sur les bonnes raisons de la baisse démographique alors que la création d’emplois est un échec et la population vieillit » noircit encore Nicolas Bonnand qui poursuit sur le manque d’attractivité de Montceau, pas de cinéma, une programmation culturelle obsolète, un centre-ville amorphe, manque de médecins, de dentistes, une gare qui devient un abribus, le flou sur la carte scolaire, « à croire que l’avenir c’est le nucléaire au Creusot ».

Assurément, Energies Citoyennes a une dent, un dentier même, contre Montceau et la CUCM. « On ne peut pas que parler économie avec les assises du même nom. Il faut faire les assises de l’attractivité résidentielle » lance Nicolas Bonnand « pour capter les personnes des métropoles et, bien entendu, les accompagner. C’est un manque de sociologie urbaine ».

La communauté urbaine, Eric Commeau y siège. Aussi, est-il revenu sur la hausse du prix de l’eau. « J’avais pris la décision de m’abstenir » dit-il bien qu’il admette la nécessité des travaux d’assainissement. « Que l’Etat mette la main à la poche, après tout, c’est un enjeu écologique. Un enjeu « qui aurait mérité davantage de débat. Je pense d’ailleurs que nous devrions avoir une réflexion sur la démocratie interne à la CUCM au sein de laquelle j’ai envie de garder ma liberté d’expression ». Il ne rejoindra pas Charles Landre pour autant.

Le rôle de l’opposition à Montceau, Energies Citoyennes l’a joué au dernier conseil quand il a soulevé _ alors que personne n’avait rien vu venir _ le sujet d’armer la police municipale et la convention signée depuis avec l’Etat qui établit le rôle de la municipale et de la police nationale à Montceau-les-Mines. Tout ceci « aurait mérité un débat démocratique » soulève Hélène Touillon. D’où une nouvelle demande, celle « d’intégrer le CISPD (conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance). On connaît déjà la réponse.

Jean Bernard

8 commentaires

  1. 1 Groupe d opposition 3 !! Revoilà M. Commeau qui tire à boulet rouge sur La CUCM ce même M Commeau Conseiller de cette même CUMC qui n à rien fait sauf s ‘abstenir (facile) de l’augmentation spectaculaire de l eau pour tout le bassin minier ! En voulant briller la mairie vous avez rendu un grand service à Mme Jarrot, assumez maintenant !!

  2. Des socialistes qui jouent les vierges effarouchées face à l’endettement et le gaspillage !

    LOL

    Qu’est ce qu’on rigole au Montceau !

  3. font de la pub pour une soirée vodka…….??? les sourires en disent long derrière le masque……..quel masque? ben ils annoncent une vaste farce, Marti a sa clique t’es dedans on te parle, t’es off t’es mort, c’est pas compliqué, Marti à toujours raison regardez il soutien mordicus la bobo parisienne, donc Commeau à tord avec sa vertitude imposée.
    Vive MONTCEAU et sa Maire MCJ.
    GZO3

  4. Ont m’a dit que Commeau a di que c’était mieux Billardon que Marti.

  5. Normal que c’était mieux avec billardon c’était son directeur de cabinet ! 😁

  6. Eviter la confusion
    En France , un Socialiste ( énergique ou non ) est un Citoyen . En revanche , un Citoyen ( énergique ou non ) n’est pas forcément Socialiste , à plus forte raison en période de vents contraires .
    Ce n’est pas parce que le coucou , pour ne pas avoir à construire son propre nid , squatte le nid des autres pour en chasser ses occupants , qu’il en prend la nature , l’identité et les objectifs .

  7. alors mes bons écolos ,critiqueurs et vous c’est satisfaction pour les voies bus et la vélo route du canal c’est silence radio vous avez surement voté pour ces modifications absurdes il y a eu un semblent d’avis contre et maintenant c’est définitif pourquoi ne pas utiliser l’ autre rive ,( comme vers st Leger ) pour la réaliser

  8. une citation de Coluche:
    la moitié des hommes politiques sont bons à rien , les autres sont prêt à tout!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.