Montceau – Le Bois Roulot en filigrane, la sécurité et les caméras vidéo arrivent

Il ne faut pas de voiler la face, une réunion de quartier et ce n’est pas nouveau avec Marie-Claude Jarrot, tourne désormais davantage en bilan et perspective du mandat qui s’achève. Madame le maire de Montceau-les-Mines est en campagne permanente, surtout depuis janvier 2018, date à laquelle elle annonçait déjà à L’informateur, sa reconquête de la marie.

Le Bois Roulot, un quartier qui finalement dont on parle peu. D’ailleurs c’est l’un des lieux prisés pour ceux qui veulent s’établir à Montceau. A un détail près, le trafic de drogue à la cité du Bois Roulot, ces immeubles de l’OPAC, qui dernièrement virent une descente de police. Avec à la clé, la fermeture de l’épicerie de stupéfiants. Mais selon des habitants, le marché est à nouveau de retour. « Des voitures qui ne sont pas du quartier viennent et des échanges ont lieu » rapporte l’un d’eux.

Les excuses du maires

Le Bois Roulot, c’est aussi le cimetière qui a fait dressé les cheveux de Marie-Claude Jarrot quand elle a été alertée du manque d’entretien des lieux. « Ce qui s’est passé est indigne » admet-elle aux habitants présents à l’école Suzanne Valadon. « Mon mécontentement, je l’ai dit à qui je devais le dire ». En mois de trois jours, le cimetière était nickel. « Le maire vous présente ses excuses ».

Ceci dit, concernant la sécurité, outre la sempiternelle vitesse excessive de certains automobilistes ou encore les rodéos nocturnes qui pourrissent la vie des habitants du Bois Roulot _ et ils ne sont pas les seuls à s’en plaindre malheureusement _  a été abordée l’installation de caméras vidéo.

Cette fois-ci, c’est du concret puisque 20 nouvelles caméras, d’ici mars 2020, vont truffer les points sensibles de la ville. L’installation va débuter en novembre avec six caméras, principalement au centre-ville et le reste suivra. Elles seront reliées directement au poste de la police municipale. Le coût est de l’ordre de 240 000 € avec la participation de l’Etat à hauteur de 50%. L’une d’elles, sera installée à proximité de l’école Suzanne Valandon.

Le Bois Roulot mercredi soir, mais c’est Montceau-les-Mines dans son ensemble dont se préoccupe Marie-Claude Jarrot. Ses adversaires, Laurent Selvez et un représentant d’Eric Commeau, ont écouté. Les propos du maire viendront enrichir leurs arguments de campagne avant de riposter.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Tout à fait d’accord Jean-Bernard, Mme Jarrot est en campagne électorale.. mais avec l’argent des contribuables.
    Le film qui a été projeté ressemblait bien à une pub…

    • Le film promeut la ville… pas le maire.
      C’est vous qui vous faites des films !
      Toutes les villes utilisent la vidéo pour se vendre… c’est ainsi. Car nous sommes dans un monde d’images.
      Alors notre ville a un film. Voilà. Et toutes les municipalités utilisent ce mode de communication, quelle que soit leur couleur politique.
      Et le rôle d’un maire est de vendre sa ville.
      Cessez de tout critiquer… de voir le mal partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *