Montceau – La voie réservée aux bus et cyclistes avenue des Alouettes va disparaître

Les cyclistes emprunteront les contre-allées situées de part et d’autre de l’avenue des Alouettes.

La voie réservée aux bus et cyclistes va disparaître avenue des Alouettes.

Sur cette portion, cyclistes et piétons se partageront le trottoir après des aménagements.

A partir de là, les cyclistes devront se glisser dans la circulation.

Les élus de la communauté urbaine Creusot Montceau, notamment David Marti président et Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines, ont fait leur mea culpa. Ils pensaient bien faire avec l’expérimentation des pistes cyclables en particulier avenue des Alouettes avec la mise en place en juillet dernier d’une voie réservée aux bus et aux cyclistes.

Mais très vite, les automobilistes ont fait part de leur mécontentement, « on n’avance plus, ça bouchonne » entendait-on régulièrement sur cette portion qui conduit du Bois du Verne jusqu’à la 9e. « Nous avions convenu de revoir la copie si des problèmes apparaissaient » rappelle Marie-Claude Claude ce vendredi. « La difficulté, c’est le manque de fluidité sur l’avenue des Alouettes jusqu’au boulevard Leclerc ». Trop de voitures, peu de bus et pas vraiment beaucoup plus de vélos.

« Nous ne sommes pas obtus, s’il y a mieux à faire, nous n’allons pas compliquer la vie des gens qui se déplacent sur cet axe » admet David Marti.

Mais pas question d’abandonner l’idée de tracer des voies douces à Montceau-les-Mines. « Nous ne sommes pas dans le renoncement mais dans l’ajustement _ formule que reprendra le maire de Montceau _ , nous poursuivons sur cette voie des pistes cyclables d’autant qu’il y a de plus en plus d’utilisateurs de vélo » souligne le président de la CUCM.

Si la voie réservée aux bus et aux cyclistes va « être effacée » dans les semaines à venir, le vélo va trouver d’ici l’été une nouvelle piste à suivre en utilisant les contre-allées situées de part de d’autre de l’avenue des Alouettes. Elles sont bétonnées et parfaitement aptes à recevoir les cyclistes en toute sécurité.

En revanche, entre le carrefour vers McDo et le garage Citroën, la piste cyclable sera matérialisée sur le trottoir, d’un côté les piétons, de l’autre, les vélos. Mais à l’arrivée de l’embranchement vers les feux avec le boulevard Leclerc, les cyclistes devrons se glisser dans la circulation. Ce sera sans doute un peu plus tendu avec les automobilistes.

L’expérimentation se termine donc sur cette portion de circulation. « Elle a servi à faire évoluer les mentalités mais ça prend du temps » souligne Pascale Fallourd, conseillère communautaire déléguée à l’aménagement des pistes cyclables.

Quant à la portion entre la 9e écluse et Casino, rien ne bouge pour le moment. Si la circulation devient plus fluide en amont, elle le sera _ logiquement _  à cet endroit, d’autant plus qu’un réaménagement est prévu avec l’EuroVélo 6.

« La population attendait la décision de modifier cette voie de bus avenue des Alouettes » indique Marie-Claude Jarrot. Dans quelques semaines, elle va totalement disparaître de la circulation.

Jean Bernard



Avenue des Alouettes :

aménagement d’itinéraires cyclables

  

La Communauté Urbaine Creusot Montceau va procéder à de nouveaux aménagements pour maintenir une continuité cyclable depuis l’échangeur du Bois du Verne jusqu’à l’avenue Maréchal Leclerc.

Dans le cadre du déploiement de son schéma directeur cyclable, la Communauté Urbaine Creusot Montceau a mis en place en juillet 2021 une expérimentation sur de nouveaux itinéraires cyclables le long de l’axe structurant de l’avenue des Alouettes, reliant le quartier du Bois du Verne aux rives de l’étang du Plessis.

Une partie de cet aménagement, entre l’échangeur de Bois du Verne et l’avenue Maréchal Leclerc, portait sur la réservation d’une voie mutualisée pour les bus et les vélos sur les deux voies existantes et cela, dans les deux sens de circulation. Dans le cadre de cette expérimentation, ces modifications temporaires ont été soumises aux avis des usagers qui se sont exprimés, via une enquête en ligne.

L’aménagement concernant la partie entre l’échangeur de Bois du Verne et l’avenue Maréchal Leclerc ne s’étant pas avéré concluant, la communauté urbaine va procéder à sa modification.

Pour maintenir une continuité cyclable et assurer la sécurité des vélos sur cette partie, la communauté urbaine va aménager un itinéraire cyclable en utilisant les contre-allées situées de part et d’autre de l’échangeur du Bois du Verne jusqu’à l’intersection des boulevards Maugrand et Saint-Louis. Depuis cette intersection jusqu’à l’avenue Maréchal Leclerc, la largeur des trottoirs permet de concilier une circulation partagée entre piétons et cyclistes. Des aménagements et une signalétique seront installés pour faciliter la circulation des piétons et des cyclistes.

 

Calendrier des travaux :

  • A partir de la dernière semaine d’avril jusqu’à mi-mai (sous réserve de la météo):
    • Suppression de la voie mutualisée pour les bus et les vélos, suppression des marquages temporaires (jaunes)
    • Remise en place des marquages blanc
  • En juin : aménagement d’un cheminement cyclable sur les contre-allées et les trottoirs (marquage, signalétique)

 

25 commentaires :

  1. Bon, c est déjà bien quand on avoue qu’on s’est trompé, mais quasiment tout le monde depuis le debut se demandait pourquoi ne pas utiliser les contre allées plutôt que de modifier la voie de circulation, avant de faire des essais, demandez donc aux usagers, très souvent c’est eux qui ont la solution

    • je suis bien d’accord avec vous Mr LEVITE, si avant de faire ces travaux, nos élus lisaient les commentaires, on gagnerait du temps et de l’argent….
      pour ma part, je repropose que les cyclistes qui descendent du bois du verne, tourne à droite au feu du mac do et passe derrière vers le skate parc puis passent derrière walpi et la brasserie en longeant le canal, comme cela ils rejoindront le pont de la neuvième…

      En espérant que nos élus lisent ces messages

  2. on se moque encore du monde

    extrait « Quant à la portion entre la 9e écluse et Casino, rien ne bouge pour le moment. »

    si plus de monde se serrait à droite et a gauche sur deux vois au lieu de limacer en plein milieu ça irait mieux

  3. Depuis le début de cette expérimentation saugrenue, je disais qu’il valait mieux utiliser l’existant, dont ces contre-allées.
    Par contre, leur surface a besoin d’être refaite à plusieurs endroits, en vélo ça secoue !
    Le plus dangereux sera la « réinsertion » dans la circulation automobile, vers les feux de la 9ème
    Là il faudra des panneaux pour indiquer aux automobilistes de faire attention aux éventuels vélos.

    • Tout à fait d’accord avec Bernard, ceux qui proposent d’utiliser les allées bétonnées ne les ont jamais testées avec un vélo de ville, ça secoue et il y a des trous.
      Et comment fait-on au bout des allées pour traverser les bretelles d’accès à la RCEA?
      Un vrai coupe-gorge à vélo et à pied.
      C’est le paradis du tout-voiture, histoire de continuer à polluer, à grossir et à payer cher pour ça!
      Pas de passages piétons ou alors bien dangereux! Et on en supprime comme vers le pont de Géant Casino…

  4. ce n'est pas suffisant, loin de là

    le probleme va donc rester intact au carrefour de la 9 ecluse, le feu de la rue de l’ancien hopital et le carrefour du geant casino, seule la portion entre la rue du leclerc et le bois du verne va etre supprimée.
    pourtant si tous les automobiles avançaient en se serrant à droite et à gauche au lieu de bouchonner en tripotant leur telephone à 10 km h plein milieu cela irait deja mieux

  5. C’est déjà une bonne chose, maintenant a quand la modification de la partie complètement ahurissante vers Géant Casino ? C’est pas le tout de dépenser de l’argent à planter des arbres, des rosiers aux ronds points, sur un terre-plein, d’attendre qu’ils soient devenus magnifiques pour se dépêcher de les abattre ou les arracher ! Pendant qu’on en est à parler des absurdités (…), a quand le retour des barrières pratiques dans les déchèteries à la place des « comptoirs de bars » totalement inappropriés qui ont été installés ?? (…)

  6. Quant à la portion entre la 9e écluse et Casino, rien ne bouge pour le moment. »
    Encore une idee remarquable. En effet en revenant a la circulation initiale (ce qui est un bien) on deplace le goulot , la zone d etranglement sera donc apres la 9eme ….et tout ca pour 3 velos qui ne prennent pas la file dediee!!!!

  7. oû sont les services d’autrefois
    on ne va pas tarder de parler du carrefour à La Saule
    vraiment mal dimensionné

  8. « ont fait leur mea culpa »
    Qui va payer? Pourquoi ne pas demander aux usagers?

    • Pour rester dans votre logique, les utilisateurs pourraient (et vont) payer, mais ne devraient ils pas avoir le droit de licencier les malfaisants ?
      Détrompez moi, je vais souvent au Creusot
      Nulle part dans cette ville j’ai trouvé une organisation aussi incompréhensible que la traversée Bois du Verne – Plessis….
      Comment expliquer le phénomène ?
      On dirait presque du sabotage systématique !

  9. Et dire que quelqu’un est payé pour avoir pondu une t’elle ânerie. Facile avec l’argent du contribuable

  10. Et sinon, quand est-ce qu’il va enfin y avoir des passages piétons quand on descend du Bois du verne ??? Pas un seul n’existe jusqu’au McDo… Et pour traverser les bretelles de sortie et d’entrée sur la voie route expresse c’est très dangereux.

  11. et suggestion à Pascale Fallourd, puisqu’enfin on a l’identité d’une personne responsable de ce projet, vous pouvez vite reprendre le plan d’aménagement euro 6 entre Blanzy et Montchanin pour éviter de nouveaux mécontentements … En effet, que faire en cas de problème sur la route express pour les services d’urgence, mais aussi les vehicules sans permis interdits sur la voie rapide, sans parler des pêcheurs plutôt nombreux et bien silencieux sur ce sujet pour l’instant..

    • Ce qui est terrible avec ce type de commentaire, c’est combien, lorsque l’on tourne uniquement autour de son nombril, on perd de vue l’intérêt commun.
      Réactions, triste et si peu ouvert à l’avenir.

  12. C’est déjà ça ! l n’est jamais trop tard pour mieux faire !
    Quant aux zones « névralgiques » , il est évident qu’il ne suffit pas de « râler » car problèmes et solutions sont complexes . Adapter l’existant « historique » de la ville , conçu en d’autres temps , aux besoins de la circulation actuelle sans démolir et défigurer ne coule pas de source ! Ce canal , il faut bien le franchir ! Et tout ce quartier de « la Prise d’eau » , personne ne souhaite , à ma connaissance , le voir raser ! Alors ?
    Faites chauffer vos neurones !

  13. Domhand, des le départ le pêcheur que je suis m’était manifesté et suppose que nous irions tendre nos lancers sur la RCEA

  14. Et d’aucuns courent le risque d’avaler encore des arêtes !…

  15. d accord avec vous Gred:le carrefour de la Saule réaménagé est tres dangereux tout comme le pont de Lucy . Les memes décideurs ont certainement pondu la piste cyclable avec l accord de mme Jarrot

  16. travaux carrefour en Y de la saule en allant vers inter

    passé hier je ne vois aucune amélioration pour la circulation par rapport à la situation précédente, cela ressemble à des travaux inutiles et même la diminution du rayon dans la sortie de virage est plutot une moins value, attendons les premières glissades de deux roues sur toute mouillée….

  17. Je crois que dans ce bassin minier, il faut surtout ne rien entreprendre.
    Ainsi, il n’y aura aucun échec et personne ne pourra critiquer.
    Mais quelle bande de rabat-joie dans ce coin de France..
    Tout projet est imparfait, mais systématiquement ne voir que des critiques négatives devient insupportable!!!
    Laissons un peu de place à l’évolution pour le bien-vivre de tous.

    • Bonjour,
      Vous ne devez certainement pas être un usager au quotidien pour dire cela. Et pourquoi subir un projet d’amélioration qui, sur le terrain, se manifeste par un effet complètement contraire : empiré !
      Revoir la copie était évidemment obligatoire. Il s’agit tout de même de notre vie quotidienne, au delà d’un projet pondu par une personne qui n’avait manifestement pas étudié tous les tenants et aboutissants !!!

    • J’ai un enfant qui roule en vélo ou moto, ça me securisait.dsl pour les travailleurs qui partent à la bourre,pensez aux enfants

    • Pas de panique Mr Mallot. Il y a de nombreux biais d’observation.
      D’abord, quelques discours ne sont pas représentatifs de l’ensemble de la population.
      Ensuite, il se pourrait qu’une seule (ou deux) personne (de manière professionnelle) soit derrière plusieurs pseudos. Pas prouvé mais pas techniquement impossible non plus et existant par ailleurs (certaines entreprises qui font du « clicquage » pour obtenir des avantages). Le but est de pratiquer le matraquage permanent pour que le cerveau des moins entraînés à l’hypnomachie intègre ce discours négatif afin de fabriquer des automatismes dominés.
      C’est un paradigme totalement naturel de notre cerveau limbique dont l’évolution darwinienne attend encore le dépassement en vue d’une paix perpétuelle. Les publicitaires sont les champions de cette technique par exemple pour nous vendre parfois de la « camelote ». Ou encore c’est ainsi que les journaux télévisés ont distillés depuis 40 ans la peur dans les cerveaux (en ne présentant que des mauvaises nouvelles et des images violentes et biaisées) et qu’ainsi tout le monde a pu se confiner sans trop sourciller (sauf exceptions notables) durant la crise Covid. Ce qui est gênant, car échaudé ainsi, le cerveau finit par ne plus savoir qui croire, et alors les personnes dignes de confiance (car il y en a, et plus qu’on ne le pense) sont alors mis en difficulté.
      Le meilleur moyen de s’en détacher est d’attendre les preuves et les argumentaires factuels et de ne jamais répondre aux émotions, simplement les accueillir et les laisser passer le temps de retrouver son sang froid. Sans cela, la meilleure solution provisoire est de passer son chemin et de continuer de notre côté à argumenter positivement, principe des équilibres contraires, jusqu’au jour où le pouvoir légitime prendra enfin à bras le corps ces éducations, managements, discours….. toxiques hélas par trop répandus en pratiquant la Justice Restauratrice une bonne fois pour toute. (C’est-à-dire tenir compte des problèmes de chaque argument négatif, les entendre, les résoudre, les aider, leur proposer une alternative gagnant-gagnant sans pointer du doigt ni villipender, car dans ce cas nous pratiquerions à nos dépends ce que nous sommes censés éviter : la logique sacrificielle). Lire à ce sujet René Girard.

  18. Bonjour’

    Nos élus de la CCM( beaucoup trop nombreux )dépense notre argent sans compter et surtout pour rien.
    Mais cela dérange personne, faites appelle à l’intelligence collective, cela peux vous apporter des suggestions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.