•  

Montceau – La trottinette électrique lui trottait dans la tête

Montceau-les-Mines, des voitures, quelques bus, des vélos par moments et des trottinettes électriques, très rarement. Ici, c’est « le » Montceau, ni Paris, ni Lyon, alors le nouveau déplacement à la mode, en mode silencieux, on l’utilise vraiment avec parcimonie, voire en toute discrétion.

Loïc est un adepte de la trottinette électrique. « Je n’en avais jamais fait avant mais à force d’en entendre parler un peu partout, j’ai franchi le pas » explique-t-il. Quelques clics sur internet et le tour est joué. Pour 350 €, en avril dernier, il est devenu le propriétaire d’une Xiaomi, une marque chinoise qui vend aussi du téléphone.

Dans les rues montcelliennes, ils sont encore rares celles et ceux à se déplacer en trottinette électrique. « J’en croise parfois, on se fait un petit signe de la main ». Pour Loïc, qui l’utilise assez régulièrement, c’est une bonne raison de laisser sa Mégane break essence au garage. « J’habite pas loin du lycée Parriat, alors pour faire de petites courses, je la prends ».

Avantage de ce modèle, il est bridé à 25 km/h, dispose d’une autonomie de 25 à 30 km et « est très facile à prendre en main », ajoute le jeune homme de 28 ans.

Côté entretien, c’est le strict minimum. « De temps en temps, je vérifie le frein à disque arrière et puis j’évite de rouler sous la pluie. La batterie est placée sous le repose-pieds, alors mieux vaut éviter les flaques d’eau », prévient Loïc. Evitez également la crevaison (pneus avec chambre à air), « j’ai dû rentrer en la poussant ».

« J’ai l’impression de gêner les piétons » (Loïc)

Pour le moment, il se déplace où il veut, emprunte les rues piétonnes, les voies de circulation sur lesquelles il observe le code de la route, mais ne porte que très rarement un casque ou un gilet jaune, ni même de gants. « Une loi doit sortir en septembre, alors j’attends ce qu’elle dira ».

Ils sont peu nombreux à Montceau-les-Mines mais, « même si je fais très attention aux piétons, j’ai l’impression de les gêner »  pense le jeune homme. « Je ne suis pas plus  incommodant qu’un cycliste ».

Et l’assurance ? Si la trottinette dépasse les 25 watts et les 25 km/h, « alors vous devez souscrire une assurance cyclomoteur, en dessous, c’est votre responsabilité civile qui couvre » affirme Loïc.

En cette belle journée ensoleillé, notre « glisseur urbain » ou encore « rouliplanchiste »  explique aussi avoir installé une application sur son portable qui lui indique la vitesse de sa trottinette, combien il lui reste de km à parcourir, alors que la charge de la batterie s’affiche avec des diodes sur le guidon. Une application qui lui permet également de « couper le jus » si quelqu’un venait à l’emprunter, disons par inadvertance. « J’ai aussi des antivols, sinon, je peux laisser ma trottinette au comptoir pendant mes courses ».

Essayer, c’est l’adopter. « Je ne regrette pas mon achat. C’est fun pour se déplacer. C’est mon petit côté écolo », lui qui cherche un boulot. Loïc est paysagiste.

Jean Bernard

14 commentaires

  1. Voici un bel exemple à ne, surtout, pas suivre….
    Rouler sur les rues piétonnes et les trottoirs à vélo ou trottinette ç’est tout simplement interdit.
    De plus sans casque et sans gants relève de l’inconscience.
    Enfin, ce n’est pas une impression mais effectivement ça gène les piétons et surtout très dangereux, pour les familles avec des enfants en bas âge.

    • Un peu plus de tolérance ne fait pas de mal Monsieur Cyclo…

      Pour mémoire, les cyclistes ne portent pas souvent de casques et de gilets… Et ils empruntent également les trottoirs et les rues piétonnes…

      Tous les modes doivent pouvoir être tolérés dans le strict respect du code de la route.

      La trottinette électrique a en effet une difficulté particulière puisqu’elle n’a pas d’existence légale : Elle ne peut pas rouler sur la route et n’a rien à faire sur les trottoirs. Cette situation devrait trouver une solution bientôt et autoriser à circuler de la même manière qu’un vélo sur la chaussée.

      Bonne journée

    • Mauvais article, les trottoirs ne sont pas pour les trottinettes et les vélos ….demander à Madame le Maire de faire une voie vélo. …mais à Montceau les Mines les trottoirs sont si peu grands, envahis d’herbes, de branchages qui vous envoie sur la route…même si la réponse c’était avant. …des permis de construire ont été donné. ….laissant aux piétons très peu de place, pas de place pour un Handicapé. …Rue Jean Didier, c’est un exemple, le magasin de charcuterie n’en a fait que pour son commerce….

    • Renseigner vous avant de marquer des bêtises cyclo71 roulez avec une trottinette électrique est autorisée dans la rue piétonnes a allure modérés après si ce jeunes a choisi de roulez sans protection c’est son problèmes pas le votre!!

      Puis pour finir je pense qu’il fait quand même attention est je préfères voir une trottinette électrique dans la rue piétonne que un scooter.

  2. Si la trottinette dépasse les 25 watts et les 25 km/h, « alors vous devez souscrire une assurance cyclomoteur, en dessous, c’est votre responsabilité civile qui couvre » affirme Loïc.
    >> c’est 250W, sinon, il ne va pas avancer.
    >> et c’est malheureusement faux. Il n’y a pas de contrat classique de RC habitation qui couvre les EDPM officiellement à notre connaissance.

  3. Perso trotinette et longboard électrique sur voies vertes . Bien sûr avec protections ! Sur trottoirs quelques fois ( pas de piétons ) sur la route ? Trop dangereux dans mon coin ! Même en vélo ! Je demande même a mes enfants de rouler sur les trottoirs !!!!!! Car les automobilistes roulent bien aux dessus de 50 !!!! Sur youtube : dashcam France Aisne saint Michel . A voir !!!! C est bien beau de parler de lois ….. Mais faudrait déjà les appliquer!!!!!

  4. Un écolo aurait acheté une trottinette non électrique…elle vient d’où son électricité…un capteur solaire ???? J’ai des doutes.

  5. j’utilise également une trottinette électrique je ne roule pas sur les trottoirs je roule au pas dans zone piétonne 5ou 6kmh au max et si ya plus de 3 personne a pieds dans cette zone je marche a côté de la machine!
    je porte un casque avec lumière et des gants mais aussi l’indispensable le gilet jaune clignotant qui indique notre choix de changement de direction très visiblement
    je circule également dans Chalon et emprunte les voies cyclistes que les bus emprunte également de la sorte je ne gêne personne a 20 ou 25kmh et je crée pas la confusion au moment de changer de direction avec mon gilet
    l’assurance est bien évidemment indispensable

    • Au vu de ce qu’on peut lire sur la situation dans pas mal de villes qui ont essayé de déployer ce moyen de transport, vous êtes quasiment une exception.
      Bravo à vous !

      Il faut souhaiter que tous les « trottinettistes » (?) suivent votre exemple …

  6. Rhalala cest fou comment les gens sont fermer d’esprit !!!! A montceau est cest bien dommage cest pas la trottinette qui est dangereuse cest comment l’utilisateur l’utilise ! Mais bon cest vrai les gens s’arrêtent au préjuger de certaine grande ville qui on donner une sale image ! Mais cest sur une TROTTINETTE en ville sa dérange sa fait polémique mais DES SCOOTER DANS LE CRAPA la personne gueulent bizarre …

  7. Vraiment bien ces trottinettes, d’accord avec vous Shadow, avant de s’en prendre à ce moyen de transport il vaudrait mieux que les scooters soient saisis au crapa et que la police se poste au champ du moulin pour verbaliser les conducteurs qui ne respectent ni les feus, ni les règles élémentaires du code de la route portables à la mains. Et ce n’est pas occasionnel, mais permanent dans cette zone de non droit. Je pense m’acheter une trottinette suite à cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *