Montceau – La presse déguste, l’opposition riposte, la majorité tient le choc

L’entrée en matière de madame le maire dans ses propos liminaires, a jeté un froid au conseil municipal lundi soir. S’en prendre à la presse, quelle que soit la raison, bonne ou mauvaise, c’est prendre le risque de mettre à mal l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression.

Un journaliste n’est pas infaillible, il est humain et l’erreur est justement humaine. Parfois, entre la vérité et toute la vérité, nous marchons sur le fil du rasoir. De quelle côté va-t-elle tomber ?

La contradiction est notre devoir même si, parfois, il est difficile d’alimenter le débat. Combien de fois des personnes ont des choses à dire mais préfèrent se taire par peur de représailles. Alors effectivement, il est plus facile de se répandre sous des pseudos dans des termes outranciers et irrespectueux qui ne sont pas publiés et gueuler sous le prétexte que la liberté d’expression est bafouée. Heureusement !

Le maire rétablit la vérité, l’opposition montre son indignation

Certes, Marie-Claude Jarrot n’a pas apprécié qu’une presse monte en épingle de départ de la gérante de Carrefour Market, rue Carnot et qu’on voudrait laisser croire que la musique ne reviendra pas dans le centre-ville le samedi, une diffusion de Montceau commerces.

Sur la gérante, Guy Souvigny, adjoint au commerce et de l’emploi, n’a pas apprécié, lui non plus le traitement dans la presse. « J’ai eu le responsable Carrefour de la région Est cet après-midi (lundi) qui m’a dit :  nous avons mis fin à son contrat, elle ne rentre plus dans les statuts ». La superette ne fermera pas, « deux candidatures sont à l’étude » précise Marie-Claude Jarrot.

Quant à la musique le samedi au centre-ville qui semble maltraiter les oreilles de Martine Boguet (opposition du groupe Laurent Selvez), elle reviendra pour la braderie des commerçants. « La diffusion est très encadrée par le préfet » rappelle madame le maire.

Attaquer la presse est du pain béni pour les oppositions qui ne manquent pas de réagir. « La presse est libre de ses choix, des ses expressions. Vous pouvez penser que tout va bien mais ce n’est pas ce que pense la presse ni le bloc de l’opposition et les Montcelliens qui d’ailleurs ont montré une opposition à votre politique dans cette ville ».

« C’est inqualifiable » commente Eric Commeau. « Vous profitez de votre tribune pour vous attaquer à la presse. Jamais je me suis servi de la presse. C’est dangereux et déplacé. Faisons tous très attention au moment où les gens se désintéressent de la politique. J’ai été choqué par vos propos », ajoute-t-il.

« Sur la presse, je ne fais que rétablir la vérité » répond le maire.

Avec le résultat des élection législatives du second tour, l’opposition se sent pousser des ailes. Eric Riboulet de la Nupes a devancé de 85 voix Louis Margueritte (majorité présidentielle). Laurent Selvez met les pieds dans le plat alors qu’Eric Commeau, plus subtil, évoque le danger de la montée du RN et du taux d’abstention. « Ces résultats doivent nous interpeller ».

Lilian Noirot se démarque

On imagine que Marie-Claude Jarrot, suppléante de Louis Margueritte, élu député sur la 5e circonscription, s’attendait aux insinuations des oppositions et, en particulier de la réaction de Laurent Selvez. « Il existe beaucoup de différences entre vous et moi. Depuis 2014, j’ai gagné toutes les élections. Vous, c’est l’inverse. Churchill disait : la réponse à la défaite, c’est la victoire. Circulez, y a rien à voir ».

Pour les oppositions qui se veulent constructives, tout est quand même prétexte à discorde quitte même à se montrer « flibustier » admet Eric Commeau. Le compte administratif 2021 est « la confirmation des alertes que nous rabâchons. Il apporte la preuve que le PPI (Plan pluriannuel d’investissement) n’est pas réalisable. Vous ne tenez pas compte de l’inflation, des taux d’intérêts qui remontent. Les charges de fonctionnement vont monter très sensiblement ».

Encore faut-il ne pas mélanger compte administratif 2021 et le PPI. « Votre intervention est décalée » répond madame le maire à Eric Commeau, « le savant qui en rajoute ».  Quant au PPI, « il se fera avec des ajustements, nous nous adaptons » annonce-t-elle.

Laurent Selvez n’est pas en reste. « Nous ne sommes pas d’accord sur la gestion de la commune. La dette est à 850 € par habitant, elle a augmenté de 13% en un an alors que les dépenses augmentent de 9% et les recette de 7% ».

Au milieu de ces voix dissonantes, Lilian Noirot, défend ouvertement la gestion de Marie-Claude Jarrot, « les indicateurs sont au vert, le job est bien fait, je m’en félicite » et il rappelle à Laurent Selvez, « je ne suis plus au FN alors que vous, c’est l’auberge mélenchoniste, l’extrême gauche ».

De toute manière, entre la majorité municipale et en particulier, madame le maire et les oppositions de gauche et écologiste, il n’y aura jamais d’entente sur le fond. Peut-être sur la forme, « quand vous tenez compte de nos remarques en commission des finances » se délecte Laurent Selvez.

D’un conseil municipal à l’autre, rien ne change. Les débats restent stériles mais une chose a changé depuis le second tour des législatives, chacun est déjà en mode campagne pour 2026. La Nupes a démontré que Montceau est prenable, ça promet.

Jean Bernard

 

6 commentaires :

  1. un détail qui a son importance

    la NUPES Commeau n’a rien à voir avec l’opposition LREM Jarrot, c’est la même chose à 99.9%

    Et la presse en est toujours plus que complice soit de l’un soit del ‘autre soit des deux à la fois

  2. On place les citations qu’on peut !
    Le bon sens populaire dit aussi :  » N’entend qu’un son n’entend qu’une cloche » !
    Mais ce n’est pas de Winston Churchill !

  3. La presse donne ses versions…..
    Marie Claude Jarrot donne sa vision….. MATCH NUL BALLE AU CENTRE….
    !!!
    Aux lecteurs de faire le tri….c’est cela qui est passionnant…..!!!! sinon …..c est quoi..?????

  4. « Passionnant » Jp ? Pas vraiment !!! … « Sinon c’est quoi ? »… Pas ce que nous attendons , c’est sûr !
    Pour les « matchs » il y a les stades où les supporters peuvent « s’éclater » !

  5. Si l opposition avait fait bloc lors des municipales, nous n aurions pas à subir l Autoritarisme de Mme Jarrot!

  6. Tout le monde peut faire des erreurs en effet surtout dans ce contexte très compliqué ! La presse a un rôle essentiel car elle est l’expression de notre démocratie que bcp nous envie. C’est malheureux, mais la presse permet, on l’a vu avec le scandale des ehpads, de porter à jour des vérités bien camouflées. Elle est imparfaite mais d’utilité publique.
    Mais elle est aussi cruelle et en cela, elle se doit aussi de protéger et de respecter la dignité humaine! Donc oui pour le censure des propos irrespectueux.
    Les élections ont été éprouvantes et j’imagine la tension accentuée par la pseudo victoire de la Nupes sur Montceau ! Mme Jarrot a sans doute eu des réactions excessives mais bon, la nupes n’a pas a se vanter quand on a vu comment ils ont harcelé la population, bloqué les personnes âgées sur la passerelle le samedi matin. Franchement, il n’y a rien de glorieux à tout ça.
    Mme Jarrot doit aussi accepté que les oppositions à certaines décisions ne sont pas forcément des opposants ! Mais juste des citoyens qui souhaitent s’exprimer sans aucunes affiliations politiques locales.
    J’apprécie Mme Jarrot en tant que femme et pourtant, je désapprouve sa politique.
    Et pourtant, pdt le confinement, elle a été la seule à être au front ! Où était l’opposition ?
    Elle sait bien au fond d’elle que tout ne va pas bien car elle est très en lien avec les restos du cœur.
    Alors j’espère que des compromis seront acceptables pour l’intérêt de la ville. Mr Commeau est plus modéré et, à mon sens, peut faire entendre sa voix
    Juste 2 pistes :
    à chalon, bcp de magasins sont fermés dans les rues piétonnes. À méditer
    Pour la sono je suggère de venir questionner un samedi midi les personnes qui déjeunent sur les terrasses pour connaître leur ressenti. Moi ça me fait fuir mais j’estime que les plus gênés s’en vont. À réfléchir..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.