Montceau – Fête de la musique, les batteries chargées à bloc

Cette année, pour la fête de la musique, la sauce allait-elle prendre ? Comme toujours aussi, pour ce genre de manifestation, chacun avait les yeux rivé au ciel. Pluie, pas pluie. Plus bas, dans l’est de la France, bon nombre de fêtes de la musique furent purement annulées.

Et puis divine surprise, cette fois-ci la foule n’est pas venue avec un réservoir de Solex. Les grosses cylindrées étaient de sortie. Dans les bars, les restos, partout où il y avait à boire et à manger _ plus personne n’a le droit d’avoir faim ni d’avoir soif _, tout a été consommé et vidé.

Dans les bars et les restos, le personnel d’abord aux aguets puis aux abois, passait la surmultipliée. Les extras ont dévoré le plancher et le macadam en semelle soft pour le confort, alignant des dizaines et des dizaines de verres et d’assiettes sur les plateaux. Les arrêts au stand s’effectuait en un temps record. Un flux et un reflux incessant. Partir la musette pleine, revenir chargé. Recharger, repartir. Oubliée la disette commerciale de ces derniers mois et vive la risette du client en ce premier jour de l’été.

La fête de la musique à Montceau-les-Mines 2019 a rassemblé toute la population venue prendre du plaisir et partager quelques heures d’un petit bonheur mérité.

Même si les premières gouttes d’eau apparues peu avant 23 heures, furent le signe pour certains de rompre le cordon musical, d’autres avec leurs batteries chargées à ras bord, conservèrent une belle autonomie.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *