Montceau – Elle date de 1946 et c’est la dernière maison en bois au Magny

Au cours de la réunion de quartier du Magny, mardi dernier, plusieurs annonces ont été faites par madame le maire de Montceau-les-Mines, la destruction du pôle associatif, la fermeture à venir de l’aire du voyage rue de Nancy et d’ici le premier trimestre 2023, la vente de terrains viabilisés pour de nouvelles constructions, sans compter que cet été _ à condition de la présence de maîtres-nageurs _ l’ouverture de la plage à l’étang du Plessis.

Concernant encore le quartier du Magny et la conservation du patrimoine minier, la ville vient d’acquérir pour l’euro symbolique, la dernière maison construite en 1946 avec la particularité qu’elle est en bois même si le mur extérieur a été a été recouvert d’un isolant produit à Montceau.

De cette époque de la mine, sur quinze maisons, il n’en reste qu’une seule qui, il y a encore deux ans, était habitée. Elle est située rue des Fleurs à proximité du stade du Magny.  Depuis, elle a été squattée avec les conséquences qu’ont peut imaginer.

Il est donc prévu de la restaurer.

J.B.

3 commentaires :

  1. il y a du BOULOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.