Montceau – Dylan Parise, il personnalise les baskets en cuir, c’est très tendance

Si certains n’y attachent pas beaucoup d’importance, d’autres en revanche sont très pointilleux sur la qualité et l’originalité de leurs chaussures et principalement des baskets.

Les marques ont bien compris l’enjeu notamment du look et elles regorgent d’imagination pour attirer l’oeil.

En effet, la basket n’est plus une simple chaussure de sport mais participe à l’évolution de la mode. Non seulement les baskets sont dans l’air du temps, confortables et elles vont avec tout.

Pour vous faire craquer, toutes les ficelles sont bonnes, notamment associer une marque au nom d’une personnalité du sport ou du showbizz. Mais on peut encore faire mieux, c’est-à-dire personnaliser ses baskets, les rendre uniques.

Dylan Parise, un Montcellien de 27 ans est devenu expert dans la customisation des baskets. Il habite à la Saule et depuis un an, il s’est lancé dans « la customisation des snickers », dit-il. D’une façon simplifiée, Dylan peint sur les baskets.

A l’origine, il a une formation de peintre en bâtiment et, un jour, « un gars m’a demandé de lui peindre ses baskets » raconte-t-il ce dimanche après-midi alors qu’il expose des modèles sur le marché créole à Montceau en compagnie de William Fadda (L’atelier de la fouine) qui réalise des tableaux au laser et avec qui il collabore.

Peindre sur une basket _ en cuir uniquement _ nécessite une technique que maîtrise parfaitement Dylan. « Je peux le faire sur des baskets déjà portées mais l’idéal est de peindre sur des modèles neufs » explique-t-il.

Vous venez avec le dessin de votre choix ou l’idée que vous avez en tête, Dylan vous propose le modèle de la basket, surtout des blanches et des noires et il vous fait un packaging. Une paire de basket avec un personnage vaut entre 180 à 300 € et sur des modèles plus simples, de 130 à 150 €.

Il en vend partout, en France et même en Belgique.

Dylan Parise est un fan du Japon, « j’adore ce pays depuis tout petit » et compte bien s’y rendre pour suivre des cours de dessin dans une école pendant trois à six mois. En regardant ses modèles sur les baskets, on comprend son intérêt pour le pays au soleil levant d’où le nom de sa société, Duku Misei.

En attendant, nombreux, enfants et parents, se lèvent pour avoir des baskets customisées par l’artiste de la Saule.

Vous pouvez le joindre au 0766 09 33 77.

Après les motos, les voitures, les meubles, autour des baskets de se faire personnaliser. Cool !

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.