Saint-Vallier – Du temps du muguet au temps des fleurs

Aux EHPADS  des Lys et les Glycines, les chants remontent le temps.

« C’était le temps des fleurs, on ignorait la peur, les lendemains avaient un goût de miel, ton bras prenait mon bras, ta voix suivait ma voix, on était jeune »

Si ça ne vous met pas le cœur en joie et la larme à l’œil…

Un succès entrainant, tout le monde, dans la salle, tape dans les mains sur cet air tiré du folklore Tzigane russe et transformé en chanson par Boris Fomin sous le titre « Dorogoï dlinnoïou, Par la longue route » devenu en 1968 le super tube avec Dalida sous le titre « le temps des fleurs ».

Une quarantaine de résidents des deux EHPADS avec des membres des familles sont venus ce mercredi 20 juin passer un bon moment en écoutant la Chorale de Perrecy avec Gilles Dessertenne à la baguette.

Un bon moment plein de joie, de chaleur humaine, de nostalgie, de musique, de chants, d’applaudissements et de talent.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *