Montceau – Clémence et Guillaume, un mariage qui sent bon le bonheur

Avec leur profession respective, employée fleuriste et chef de cuisine, Clémence et Guillaume ont le parfum du bonheur qui les entoure. D’ailleurs à la sortie de l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines, leurs amis et familles ont joliment manifesté leur joie avec d’un côté « les garçons cuisiniers » et de l’autre « les filles fleuristes ». Un bain de bonheur tinté d’amour et d’humour.

Auparavant, ils sont passés devant madame le maire qui a célébré leur union. Déjà Clémence et Guillaume présentaient tous les symptômes d’un couple heureux tant ils se délectaient du moment présent avec émotion. Yeux humides, regards complices, forcément ils ne purent que se dire « oui » car « que serais-je sans toi » a écrit Louis Aragon, poème choisi par Marie-Claude Jarrot à destination des mariés.

 (…)  J’ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j’ai vu désormais le monde à ta façon
J’ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J’ai tout appris de toi jusqu’au sens du frisson.

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement (…)

Samedi après-midi, Clémence Michel, née le 29 janvier 1988 à Saint-Vallier et Guillaume Tissier, né le 31 janvier 1984 au Creusot, domiciliés à Ségny (Ain), se sont pris par la main comme « deux amants heureux ». Toujours Louis Aragon.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.