Montceau – A King Jouet, les premiers clients s’impatientaient dès 9h10

Changement radical de décor. Il a y une semaine, le seul magasin consacré aux jouets installé sur la zone de Châtillon au Bois du Verne à Montceau-les-Mines, naviguait sur une mer d’huile. Le calme plat même si des commandes arrivaient sur le site ou dans la boîte aux lettres. Pas très enthousiasmant quand même surtout à un mois de Noël.

Et puis le gouvernement a autorisé les commerces non essentiels de rouvrir ce samedi 28 novembre. Ouf ! A King Jouet, la patron, Frédéric Delay retrouvait la banane et sonnait l’alerte générale auprès de ses employés.

Dans les rayons, les jouets n’ont  pas fermé l’oeil de la nuit à l’idée de revoir dès la réouverture les enfants, leurs idoles.

Mais les plus impatients furent encore les clients. Pas question de manquer les trois coups à 9h30. « A 9h10, ils étaient déjà là, devant la porte » indique Frédéric Delay. « Une de mes employées, à l’extérieur à ce moment-là, a même entendu cette réflexion : ils ne peuvent pas ouvrir plus tôt, ils ont été fermés si longtemps ! »

Aucune compassion. Aucune concession. C’est anecdotique. C’est le charme d’être commerçant.

Toute la journée, sans être pour autant une frénésie incontrôlable, les clients, à flot continu, ont fait leurs achats de Noël. Jamais plus de 100 personnes dans le magasin, la jauge autorisée selon les nouvelles normes.

« Mais que ça fait du bien » argue Frédéric Delay.

Le Père Noël est revenu aux affaires. Le vrai boss, c’est lui au moins jusqu’au 25 décembre.

Jean Bernard

 

Un commentaire :

  1. je suis très heureux pour toi Fred et toute ton équipe et tu le mérites
    super magasin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.