•  

Montceau – A King Jouet, les premiers clients s’impatientaient dès 9h10

Changement radical de décor. Il a y une semaine, le seul magasin consacré aux jouets installé sur la zone de Châtillon au Bois du Verne à Montceau-les-Mines, naviguait sur une mer d’huile. Le calme plat même si des commandes arrivaient sur le site ou dans la boîte aux lettres. Pas très enthousiasmant quand même surtout à un mois de Noël.

Et puis le gouvernement a autorisé les commerces non essentiels de rouvrir ce samedi 28 novembre. Ouf ! A King Jouet, la patron, Frédéric Delay retrouvait la banane et sonnait l’alerte générale auprès de ses employés.

Dans les rayons, les jouets n’ont  pas fermé l’oeil de la nuit à l’idée de revoir dès la réouverture les enfants, leurs idoles.

Mais les plus impatients furent encore les clients. Pas question de manquer les trois coups à 9h30. « A 9h10, ils étaient déjà là, devant la porte » indique Frédéric Delay. « Une de mes employées, à l’extérieur à ce moment-là, a même entendu cette réflexion : ils ne peuvent pas ouvrir plus tôt, ils ont été fermés si longtemps ! »

Aucune compassion. Aucune concession. C’est anecdotique. C’est le charme d’être commerçant.

Toute la journée, sans être pour autant une frénésie incontrôlable, les clients, à flot continu, ont fait leurs achats de Noël. Jamais plus de 100 personnes dans le magasin, la jauge autorisée selon les nouvelles normes.

« Mais que ça fait du bien » argue Frédéric Delay.

Le Père Noël est revenu aux affaires. Le vrai boss, c’est lui au moins jusqu’au 25 décembre.

Jean Bernard

 

Un commentaire

  1. je suis très heureux pour toi Fred et toute ton équipe et tu le mérites
    super magasin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *