Michelin Blanzy – Le personnel se mobilise pour ouvrir un orphelinat en Pologne aux enfants ukrainiens

Les dons divers et variés continuent d’affluer en direction de la Pologne pour venir en aide aux familles ukrainiennes qui fuient leur pays en guerre.

Cette guerre déclarée par Poutine, qualifiée par endroits de génocide, tue des hommes et des femmes et laisse des enfants dans le plus complet désarroi.

Sur le site Michelin Blanzy, le CES (comité social et économique), à l’initiative de Jean-Alexis et Christine, l’envie d’aider les Ukrainiens a fait naître un projet qui se démarque des autres, celui de contribuer à l’ouverture d’un orphelinat en Pologne pour des enfants ukrainiens.

L’idée a pris tout son sens lorsque les représentants du CES se sont rapprochés de Sascha Kettler, directeur du site à Blanzy lequel s’est aussitôt confié à Lidia Gut, membre de la direction et Polonaise de surcroît d’autant qu’elle-même  est en relation avec une association polonaise Let Arte dont l’objectif, avant la guerre en Ukraine, est d’aider les enfants les plus démunis du pays.

L’urgence aujourd’hui est de prendre soins des enfants ukrainiens qui se sont réfugiés en Pologne. Lidia Gut connaît donc bien les besoins du moment et notamment tout ce dont réclame les associations, en particulier Let Arte, pour ouvrir des orphelinats.

L’un d’eux est en passe de l’être dans une commune proche de Torun (la ville des anges) pour y accueillir 30 enfants. Si le minimum vital a déjà pu être réuni, il manque encore pas mal de choses pour offrir une bonne qualité d’accueil.

Depuis une semaine, le CES Michelin a lancé un appel aux dons aux salariés. Les besoins grâce à Lidia Gut ont été ciblés : couettes, draps, chaises pour enfant, jouets, bancs (deux sont offerts par le comité de jumelage de Blanzy), des tringles à rideau, des rideaux. « Nous allons ainsi contribuer à ouvrir cet orphelinat du côté de Torun » se réjouit Lidia Gut.

Déjà les cartons se remplissent. La collecte va se poursuivre pendant encore une semaine avant de tout expédier en Pologne. « Un camion sera affrété par Michelin et nous livrerons nous-mêmes les dons à l’orphelinat » stipule Jean-Alexis. Sans intermédiaires.

La guerre en Ukraine fait des ravages et c’est sans doute loin d’être terminé. Aider les familles ukrainiennes ou recueillir les enfants orphelins en Pologne, c’est faire preuve de solidarité et d’humanité. Le personnel Michelin à Blanzy est dans l’action.

Jean Bernard

Un commentaire :

  1. Ping : Z Francji do Małej Ukrainy w Polsce. Pomoc dzieciom z Ukrainy - Arek Gut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.