Les retraités de la CGT prêts à reprendre leurs actions

Photo archives.

Communiqué de la CGT retraités multiPro du bassin montcellien.

Aujourd’hui, demain, les retraité-e-s réaffirment leur citoyenneté !

Emmanuel Macron, dans le contexte épidémique actuel, a déclaré à la Nation : « rien ne sera plus comme avant ». De cette formule, le pire ou le meilleur peut se concevoir.
Sa gouvernance ultralibérale porte à croire que le meilleur va se poursuivre pour les grandes fortunes et le pire s’accélérer pour les salarié-e-s et les retraité-e-s.
Ses décisions, liées à l’impréparation de la situation d’urgence sanitaire, remet en cause les droits et libertés de chacun. Eloignés de leurs proches, les retraité-e-s vivent de manière accrue l’isolement.
Incapable de leur garantir un retour sécurisé à la vie normale, Emmanuel Macron en « père fouettard » envisage un confinement plus long.
Mais il est contraint de reculer sous la pression de l’opinion et des pétitions, dont celle de l’Union Confédérale des Retraités CGT qui continu d’exiger des mesures de protection.
Les retraité-e-s n’ont pas arrêté de s’exprimer sur leur vécu dans la période et sur leurs inquiétudes pour « l’après ». Ils ont raison de se préoccuper, le prix du caddie flambe, les produits de première nécessité sont tirés à la hausse, les pensions sont en berne.
Pour preuve, des sondages culpabilisants ont lieu auprès des retraité-e-s pour connaître leur avis sur une éventuelle baisse de leur pension.
Pourtant, l’augmentation des salaires et des pensions, le développement de l’emploi sont la clef de voûte de la relance de l’économie.
Une vraie force pour toute la société, 18 millions de retraité-e-s réaffirment leur citoyenneté. Mais ils savent qu’avec Emmanuel Macron, rien ne se fera sans leur intervention.
Pendant ce confinement, les retraité-e-s sont resté-e-s attentifs aux mesures anti sociales prises par le gouvernement, avec les pleins pouvoirs votés en catimini. Quand la situation sanitaire sera à nouveau positive, les retraité-e-s aurons la force de
reprendre leurs actions et faire valoir leurs droits.
Et pour ça, les retraité-e-s portent haut leur optimisme pour demain, encouragé-e-s de voir ce que font les personnels hospitaliers ! A toutes et à tous, Merci !

6 commentaires

  1. Mais pourquoi n’émigrent ils pas à Cuba, en Chine ou en Biélorussie ?
    Je ne comprends pas pourquoi ils restent dans un enfer comme la France.

    • La CGT est un syndicat et les pays que vous citez se caractérisent par leurs régimes politiques. Vos commentaires sont fondés sur une confusion entre action politique et action syndicale.

    • je ne connait pas bien la chine ou la bielorussie , par contre je signe des deux mains pour le système de sante cubain , que je connais et qui fait la preuve y compris dans cette periode de son efficacite , du reste nombre de médecins notamment des virologues cubains vont comme ils en ont l habitude preter main forte dans d autres pays

  2. Comme si les 18 millions de retraités étaient affiliés à la CGT , mais arrêtez de nous saouler avec vos bla-bla quotidiens ,heureusement que le gvt travaille pour nous sortir de ce fléau car si on devait compter sur vous ,on aurait beaucoup de souci à se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *