Les communistes vont retourner dans la rue

membre du Parti de la Gauche Européenne-Section Bassin minier.

Non au nouveau plan d’austérité du gouvernement !

Le ministère de l’Économie va transmettre le Programme de stabilité à la Commission européenne prévoyant notamment de contenir à 0,6 % par an la hausse de l’ensemble des dépenses publiques jusqu’en 2027, de reculer l’âge de départ en retraite ou encore de continuer à dégrader les droits des privés d’emploi. Ce tour de vis financier a un nom : l’austérité !

L’austérité pour les dépenses utiles au pays, pour les services publics qui sont pourtant déjà en grande difficulté comme l’école ou la santé, pour les familles et le monde du travail, pour répondre au défi climatique.

L’austérité encore et toujours pour les collectivités territoriales et les services publics locaux qu’elles assurent. Déjà, le gouvernement se refuse à compenser le coût de l’augmentation du point d’indice des fonctionnaires sur les budgets locaux, alors que les agents publics des collectivités exercent leurs missions au nom de l’État. Comme il se refuse à compenser l’augmentation des dépenses de RSA engagées par les Départements, alors que l’État est responsable des politiques publiques en matière d’emploi.

Pas d’austérité par contre pour les grandes entreprises qui bénéficieront de nouvelles baisses des impôts de production et d’exonérations de cotisations sociales qui privent la sécurité sociale des ressources essentielles à son fonctionnement.

Pour les communistes, à l’opposé des réformes programmées, le droit à la retraite à 60 ans à taux plein et la sécurisation de l’emploi et de la formation sont des chantiers urgents à ouvrir. Et les services publics ne sont pas un « coût » à réduire pour sortir le pays de la crise. Ils sont au contraire les garants de l’égalité des droits, quand les lois du marché ne garantissent que ceux des plus riches. Ils sont le levier pour affronter le défi climatique et pour faire face au chaos économique qui s’annonce, pour soutenir les TPE-PME et nos grandes filières. Ils sont indispensables pour sortir de l’ornière creusée par des décennies de politiques au service du capital.

Les Français et les Françaises peuvent compter sur le PCF pour combattre ce nouveau programme d’austérité et être une force de proposition pour mobiliser autrement les richesses, pour l’emploi, les salaires, pour l’extension et le développement des services publics, la reconquête industrielle et la révolution écologique.

Avec le financement par la BCE d’un fonds à 0 % pour ces objectifs, au lieu de continuer à déverser des centaines de milliards d’euros vers les marchés financiers. Avec la remise à plat des 160 Mds d’aides aux entreprises, essentiellement accaparées par les multinationales, le rétablissement des impôts sur les grandes sociétés supprimés pendant le précédent quinquennat.

Le PCF appelle, dès la rentrée, à la mobilisation la plus large pour mettre en échec gouvernement et Commission européenne sur leur projet d’austérité budgétaire.

4 commentaires :

  1. Après avoir appelé à voter Macron au 2e tour!!

  2. PCF vous n avez aucune dignité: vous votez Macron et maintenant vous manifestez contre lui.

  3. Mr Lemaire dit qu’il ne peut plus continuer le quoi qu’il en coûte . Les caisses sont vides de chez vide. En même temps la société TOTAL a fait un bénéfice net de pres de 6 milliards d’euros et SHELL a emagazine un bénéfice net de18 milliards de dollars
    Les prix des énergies ont + que doublés. . Quand est ce que les gens vont comprendre et descendre dans la rue . ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.