Les Beaux Bagages – Les Folles Escapades marquées du sceau du roi Cali

 

Il est arrivé comme un boulet de canon, avec cette envie de tout emporter sur son passage, même se jeter dans la foule, nager de bonheur au milieu de son public. Cali a joué à Califourchon, à Caliméro, au Calife qui voulait prendre la place du calife. Ce fut du grand Cali, celui qu’on aime depuis maintenant 20 ans. C’est un homme engagé et le dit sans peur des mots.

Cali au Creusot dans le cadre des Beaux Bagages a produit son effet sous le chapiteau planté sur l’esplanade Duchêne. Cali, il est solide comme un chêne que rien ne peut arrêter. Il est fougueux comme un italien à qui on a promis du vin et de l’amour.

Ses premières paroles furent, « je dédie ce concert à Dani », décédée le 18 juillet dernier avant de lancer le show à la Californienne. Cali chante, Cali parle. Il a ses humeurs et ses souvenirs. « J’ai perdu huit Victoire de la musique sur dix. De toute façon c’est truqué comme à la Fifa. Je suis comme Slatan, je n’ai pas besoin de Ballon d’or pour savoir que je suis le meilleur ».

Et quand il rend hommage à Alain Souchon en chanson, c’est plus du lard et du cochon. « Alain Souchon a dit qu’il aimait mes chansons ». Il ajoute, « et aussi mes pantalons ».

Cali est le maître du jeu de scène. C’est lui qui décide. Il persuade alors Martine à le suivre sur scène et répondre à sa question : « C’est quand le bonheur ? » Le bonheur, il est là, devant vous, « c’est Cali » s’offre Martine.

« Cali on t’aime » lui lance le public déchaîné qui le célèbre avec le ban bourguignon. Cali avait besoin d’un gros câlin. Il sait aussi en donner.

Vendredi soir, Cali a partagé un grand moment de bonheur. Les Beaux Bagages 2022 et en particulier les Folles Escapades, ont été marqués du sceau du roi Cali. Au fer rouge.

En première partie, le public a véritablement apprécié La Route des Airs avant de prendre celle de Cali.

Jean Bernard

 

 



Dernière soirée des Beaux Bagages, les Folles Escale, samedi 27 août

 

A partir de 18h30 | Apéritif citoyen

Après une pause en raison du covid, ce moment festif attendu de tous revient et nous auront le plaisir de vous retrouver autour d’un verre !

 

Dès 19h30 | Tek Paf

Originaire de Saint Vallier, le groupe Tekpaf tourne dans toute la France depuis déjà plus de 10 ans. Aux influences ska et très rock, l’ambiance qui se dégage de chaque concert est plus festive que jamais !

Après la crise sanitaire, le groupe s’est recomposé et réorienté vers un rock cuivré aux consonances parfois plus électroniques et mélodiques.  Avec l’appui de deux nouvelles choristes et d’un guitariste machiniste, le groupe a sorti un nouvel album et revient sur scène le présenter.

 

Dès 21h30 | La brigade du kif

Le groupe de Rock alternatif La brigade du kif a été fondé en 2015 par le chanteur/guitariste Mika Riff, auteur compositeur du groupe. Sa musique est une boule d’énergie colorée véritablement adaptée à la scène. Des sonorités ska, rock, swing et punk qui vous mettront des fourmis dans les pieds et du soleil dans les oreilles !

Après avoir écumé les Festivals et salles de concerts en 2019, le groupe Ska Rock revient sur scène, pour défendre son 3ème album « Open bar ! » .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.