Législatives 2022 – Territoires de Progrès repousse les idées de Mélenchon

Communiqué de Territoires de Progrès (majorité présidentielle).

Populiste ? Non, social-démocrate

Territoires de Progrès a été fondé par des femmes et hommes de gauche qui n’ont pas accepté que les frondeurs sabotent la politique portée par François Hollande et ses équipes. Depuis deux ans, notre jeune mouvement a travaillé son programme qui repose sur les principes de la social-démocratie.

Aujourd’hui nous constatons qu’il y a en France deux gauches : une gauche social-démocrate, de gouvernement et une gauche radicale, populiste prête à toutes les démagogies.

La France Insoumise propose des réformes incompatibles avec le maintien dans l’Europe. La mise en application de son programme entrainerait à terme notre sortie dans l’Union européenne. Cette extrême-gauche est pour la sortie de l’OTAN ; pour la recherche de nouvelles alliances  y compris avec la Russie de Poutine ? Jean-Luc Mélenchon choisit ses amis parmi les dictateurs et admire le Venezuela de Chavez et de Maduro. LFI participe à des manifestations communautaristes, racialistes, contraires à notre idéal de laïcité.

Nos amis de gauche et écologistes ne doivent pas se tromper. Les membres de TDP sont restés fidèles aux idées sociale-démocrates et européennes de Pierre Mendes France, Michel Rocard et François Mitterrand…

Oui, les grandes idées longtemps portées par le Parti Socialiste sont les nôtres : l’Europe, la laïcité, le respect de nos alliances et de nos alliés, un Etat protecteur des plus fragiles dans le cadre d’une politique de développement économique qui rééquilibre les imperfections du marché.

Nous vous invitons à travailler ensemble et faire avancer vos idées.

Nous appelons à nous rejoindre, tous ceux qui se reconnaissent dans une gauche de gouvernement, à venir renforcer l’aile gauche de la majorité présidentielle. Plus nous seront nombreux, plus nos (vos) idées seront pris en compte

Retrouvons-nous sur nos valeurs communes, soyons fidèles à nos convictions. !

Contact : tdp71.bougault@gmail.com

7 commentaires

  1. Ils sont trop forts !
    Quelle horreur ce communiqué, tant dans l’écriture que dans les moyens employés pour convaincre…

    « Jean-Luc Mélenchon choisit ses amis parmi les dictateurs et admire le Venezuela de Chavez et de Maduro. LFI participe à des manifestations communautaristes, racialistes, contraires à notre idéal de laïcité. » ahahahahah quelle plume, quel bel idéal de laïcité que celui de suivre le sens des vagues…

    « Territoire de Progrès » franchement on sait même pas qui c’est, merci mais non merci les vieux cygnes noirs du PS.

    • Benmoi je trouve ce commuiqué très approprié ; si vous ne connaissez pas Territoires de progrès , tant pis pour vous . Mais sans parler de manifestations communautaristes ; il est bien clair que les manifs des LFI , CGT lassent de plus en plus les gens . Les Français s’en souviendront pour les législatives. La France pilier de l’Europe ne peut se permettre d’en sortir surtout avec les programme démagogue de LFI.

  2. Il ne me semble plus du tout approprié pour un parti qui s’est largement illustré dans une idéologie de droite de venir faire la leçon aux appareils de gauches. Les frondeurs ne sont pas ceux qui ont négocié cet accord a la majorité mais ceux qui en minorité le refusent. L’enfumage permanent sur les notions de droite et de gauche de la part d’Emmanuel Macron c’est une forme se populisme. Attaquer ceux qui défendent nos droits et nos acquis est une forme de populisme. Les attaquent « personnels » sur les représentants de la gauche par la propogation de propos diffamatoires n’elèvent aucunement le débat et font la démonstration du niveau intellectuel de ceux qui le font.
    QUE LA DROITE SE MELE DE SES AFFAIRES ET LAISSE LA GAUCHE GERER LES SIENNES.

    • Que la D…… laisse la G ?
      un petit condensé des affaires des uns et des autres :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27affaires_politico-financi%C3%A8res_fran%C3%A7aises
      La gestion de la G par la G n’a t’elle pas amenée la paupérisation des partis prétendument « sociaux » ? Pas besoin de la D pour faire faillite !
      Devant le fiasco, ces partis n’ont plus qu’une stratégie pour exister, se regrouper derrière un leader autocrate,qui n’hésite pas à dire, « La République, c’est moi….. » mais, les citoyens étant déstabilisés, qui semble en capacité de faire tomber une démocratie bien malade ….

  3. La gauche , vous avez dit la gauche .,mais ou qu’elle est la gauche? Y a qui dans la gauche ? Et pi ou qui sont les dealers de la gauche . Euh non pas les dealers de la gauche , les leaders de la gauche . Et pi qué qui font avec les autres de la gauche?

  4. Une démocratie? Ou donc? C’est hallucinant qu’il y a encore des gens qui n’ont tjrs rien compris. 40 ans qu’il nous bourrent le mou en nous faisant peur avec le front national. . Ah elle est belle notre démocratie. On voit ou elle nous a mené.

  5. Tiens J’aurai au moins appris une chose grâce à TDP. Le Gal de Gaulle était…, je vous le donne en mille… d’extrême-gauche. En tout cas si je me réfère à ce qui est écrit dans cette article.
    Je cite : « Cette extrême-gauche est pour la sortie de l’OTAN ».
    Oui, LFI est pour la sortie de l’OTAN à l’image de Charles de Gaulle qui l’a quittée lui aussi. L’appartenance à cette alliance peut nous entrainer dans des conflits qui ne nous concernent pas directement.
    Perso, bien qu’étant de gauche, je serai éternellement reconnaissant à Jacques Chirac pour son refus d’engager la France dans la guerre au moyen Orient.
    Au demeurant, il faut bien préciser qu’en aucun cas non-aligné signifie
    neutralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.