Le Ségur de la santé a accouché d’une souris

Communiqué de l’USD CGT Santé et Action Sociale CGT 71, du Collectif Inter Bloc et du Collectif Inter Urgences concernant le Ségur de la Santé.

« Quoiqu’il en coûte » avait lâché Macron pendant la pandémie. Quelques mois après, le Ségur accouche d’une souris, signé en grande pompe par la CFDT, UNSA, rejoints dans la trahison par FO .
➡ 90 euros en septembre, payables en janvier 2021 puis 93 euros supplémentaires en mars 2021, nous sommes
bien loin des 300 euros et d’atteindre le niveau de rémunération moyen des pays de l’OCDE pour les infirmiers, revendiqués par toutes les organisations syndicales et collectifs.
Le doublement des ratios promus-promouvables (pour les seules années 2020 et 2021) laisse sur le bord du chemin tous les autres corps soumis aux ratios dont les administratifs et les ouvriers.
La prime de service disparaît au profit de la prime d’intéressement, soumise à la tête du client.
C’est la fin des cycles de travail, il n’y a plus qu’un cycle annuel. L’agent devient strictement soumis à l’activité du service.
Pour fidéliser et rendre attractif l’emploi, aucun financement supplémentaire n’est prévu pour un grand plan de formation permettant à chaque agent de pouvoir bénéficier de l’élévation d’un niveau de qualification.
Il n’y a rien dans ce Ségur sur la fermeture de lits et de services.
Le volet embauches promet la création de 15 000 postes est largement insuffisante .

Un certain nombre de propositions ont été faites pour moderniser
l’Hôpital, moderniser sa démocratie et sa gouvernance.
Rien n’a changé, tout va continuer
Les réanimateurs, les anesthésistes, et les médecins urgentistes sont les
laissés pour compte de cet accord.
Nous avons besoin de reconstruire un véritable service de santé et d’action
sociale qui s’appuie sur le service public dans le cadre d’une politique
d’aménagement du territoire.
Cela passe par l’élimination de toute activité privée lucrative dans les
activités sanitaires et sociales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *