L’Andouille – Syrie : les Filles du soleil n’iront pas revoir la Normandie

« Les forces armées turques et l’armée nationale syrienne (des rebelles syriens soutenus par Ankara) ont mercredi dernier débuté l’opération intitulée « source de paix » dans le nord de la Syrie, a annoncé M. Erdogan.

Leur cible : la milice kurde des unités de protection du peuple (YPG), soutenue par les pays occidentaux mais ennemis jurés d’Ankara.

Les filles du Soleil

Parmi ces milices kurdes, des femmes « les filles du Soleil ». Kalach à l’épaule, treillis joliment accessoirisés de foulards bariolés, elles sont devenues le visage de la lutte contre Daesh. Ces combattantes kurdes ont toujours répondu aux demandes de la communauté internationale et ont joué un rôle exemplaire dans la lutte contre le groupe Etat Islamique. Elles ont tout sacrifié pour défendre une cause juste. Elles ont participé notamment à la bataille de Kobané et à la libération de Raqqa ! Combien ont été tuées, massacrées, décapitées lors des ces combats contre l’EI ?

Au-delà de leur expertise avérée de la guérilla, les unités de défense féminines sont aussi les héritières d’un mouvement de résistance, créé il y a près de quarante ans en Turquie : Le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan). Au-delà de la lutte contre Daesh, les femmes kurdes mènent aussi un combat bien plus large, contre le patriarcat et contre la domination masculine. C’est le projet émancipateur de ce mouvement des femmes kurdes, cette utopie d’une société égalitaire, démocratique, multiconfessionnelle et multiethnique.

L’abandon

Alors que les forces kurdes ont été les meilleures alliées de la coalition internationale en Syrie, Trump ordonne le retrait de l’armée américaine de Syrie en affirmant que l’Etat islamique en Syrie est vaincu, ce qui n est pas tout à fait vrai d’après les observateurs internationaux.

Moscou, Téhéran, Damas et Ankara qui ne voient pas d’un œil bienveillant cette révolution démocratique, laïque et féministe, sont heureux de cet abandon des américains et les Kurdes sont à présent abandonnés à leur sort…

La grave injustice

Nous sommes allés les chercher, nous les avons armées, nous leur avons demandé de nous aider à combattre Daesh et à présent nous les abandonnons ?

Quelle grave injustice, mais comme le dit Trump « après tout, elles ne nous ont pas aidés en Normandie ! ». Un coup de poignard dans le dos, voilà le remerciement des occidentaux au peuple Kurde.

Veillons et armons-nous en pensées pour nos sœurs du Soleil, courageuses et à présent seules face aux bombes turques. Courage les frangines abandonnées à l’indifférence des occidentaux et aux « farces normandes » de Trump.

Souhaitons que l’âme guerrière de la reine Zénobie de Palmyre soit avec vous !

Paroles d’Andouille

Un commentaire

  1. Merci pour cet article, l’andouille!
    Je ne connaissais pas les Filles du soleil mais le combat du peuple kurde contre Daesh a été exemplaire et c’est une honte que nous laissions Erdogan les bombarder..
    Déjà 120 000 civils en fuite, et combien de morts innocents?
    La France a décidé de ne plus vendre d’armes à la Turquie, c’est un début.
    Mais il faut aller plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *