•  

La fable du jour – Le roi et le coup de pompe de la seringue

Il était une fois dans un pays imaginaire qui s’appelait la France, un roi qui avait promis de s’occuper de ses sujets quoi qu’il en coûte surtout en cas de coup dur.

Il y eut bien de preux chevaliers jaunes qui vinrent lui rappeler que même dans ce pays des lumières, le peuple demandait davantage de considération. Le trône vacilla sans jamais rompre et la fronde s’essouffla.

A peine eut-il le temps de reprendre sa respiration que le roi reçut un premier message de l’au-delà. La cathédrale régente du royaume s’embrasa. Certes, le pays fit face à bien d’autres désastres. Il se relèvera mais c’était sans compter sur un fléau inattendu du nom de code covid-19. Un virus, une petite gripette pour certains qui finalement s’avéra une pandémie.

Le royaume affecté et infecté se laissa surprendre. On fit croire au peuple que porter le masque ne servait à rien, d’ailleurs saurait il l’utiliser correctement… avant de rétropédaler une fois les stocks de masques réapprovisionnés.

Un an après l’apparition du covid-19, de savants alchimistes des contrées voisines mirent au point un antidote, seul remède pour contrer efficacement le virus. Le roi se voulait rassurant, un bon « pasteur » dans un temps passé avait découvert un vaccin contre la rage. Alors la France ne ferait qu’une bouchée du covid.

Hélas, il n’en fut rien. Les Germains et les Américains prirent les Français de vitesse. Qu’importe, le peuple aura sa dose, foi du roi sauf que son bras droit à la santé joua avec la santé du peuple et mit en place un protocole d’une lenteur monotone : « que chaque personne vaccinée ait donné un consentement éclairé, à l’issue d’une visite médicale ». Le règne de la paperasserie !

Dans le pays, l’inquiétude monta et les plus érudits de la politique s’interrogeaient, pourquoi une telle lenteur pour lancer la campagne de vaccination ? Ils sont plus prompts à partir en campagne électorale.

Sa majesté et sa cour ne referaient-elles pas le coup des masques pour masquer le manque de vaccins ?

Des agents de sa gracieuse majesté crurent à un complot quand ils parvinrent à déchiffrer le message suivant :

Il n’y a pas de vaccins en France, la fausse campagne de vaccination dans les Ehpad est une façade, un cache misère qui vient surtout du fait que des intermédiaires « pseudo-traders » français ont trop voulu négocier pour s’en mettre plein les poches. Résultat des courses, même certains pays européens moins riches que la France sont en avance sur nous, « Roumanie, Portugal etc. »
A cause de ces gens sans scrupules, la campagne de vaccination commencera fin février ou mars pour les Ehpad et les personnels soignants. Pour les autres, ce sera fin mars début avril.

Les agents ne dirent rien au roi. Aussi le maître de la santé fit circuler une missive : «Soyez rassurés. La campagne vaccinale va bientôt prendre de l’ampleur.  Nous ne passerons pas à côté», a-t-il rassuré. Et pour expliquer que seulement quelques centaines de personnes ont été vaccinées en quelques jours, c’est parce que «la Haute Autorité de Santé a choisi de prioriser les personnes vulnérables en établissement collectif. Là où les cas graves sont les plus fréquents».

Le peuple doutait non seulement de l’efficacité du vaccin mais aussi des annonces diffusées en intraveineuse pour agir rapidement.

Dans certaines contrées, avant même de lancer la campagne de vaccination, il fut demandé aux habitants de se terrer chez eux une partie de la journée quand d’autres au mépris des règles les plus élémentaires pour éviter la contamination, festoyaient.

C’était il y a très longtemps et nul ne sut ce qu’il advint de ce peuple, tout au plus retrouva-t-on lors de fouilles, une seringue prise dans un bloc de glace. Aujourd’hui, en 32021, il fait mois 80 degrés. Il n’a jamais fait aussi chaud.

Jean Bernard

27 commentaires

  1. qui attend son vaccin

    Bien dit, bravo.

  2. Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer… avec de criantes vérités bien dissimulées…
    Mais bravo pour l’humour de ce texte !

  3. Merci pour ces petits instants de bonheur!

  4. ce que pense beaucoup de gens , vive un « Médiapart » local!!!!
    il y a de la matière! reste à ne pas être sélectif comme certains

  5. bel édito, tellement et malheureusement vrai !! j’aimais mon pays, mais là, vu l’incurie des abrutis incapables, faux-culs, affables, et l’état policier et autoritaire qui se profile à l’horizon ressemblant fort à une dictature, je pense qu’un exil sera mon but pour cette année.

    • État policier et autoritaire ?
      Mais c’est peut être la seule solution pour sauver ce qui peut encore l’être ?
      N’est ce pas la démocratie qui a donné le résultat actuel ?

      • Nous sommes ici pour débattre et toute question mérite qu’on y réfléchisse. Il serait bon que tu nous délivres le fruit de tes réflexions ainsi que la conclusion que tu en tires.
        Pour moi la réponse est clairement non. La démocratie n’a rien à voir la dedans.
        Avant de donner mes arguments, je pose en préambule MA définition de la Démocratie.
        La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu et contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu’il n’y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence… (principe d’égalité). Le pouvoir s’exerce par l’intermédiaire de représentants désignés lors d’élections au suffrage universel.
        Voyons quels sont pour moi les principes et fondements de la démocratie :
        la liberté des individus (droit de circuler, de se réunir, de s’exprimer, de manifester, de pratiquer ou non un culte etc.);
        la règle de la majorité ;
        l’existence d’une « constitution » et d’une juridiction associée.
        la séparation des pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) ;
        la consultation régulière du peuple (élection et référendum) ;
        la pluralité des partis politiques ;
        l’indépendance de la justice.
        Tu peux constater que ma vision n’a rien de révolutionnaire. Pour autant, vivons nous vraiment en Démocratie ? Pour moi la réponse est NON. Pourquoi ? Une fois admis le bien fondé des principes sus-cités, qu’en est-il de l’exercice de la Démocratie en France ? Certes nous votons au suffrage universel mais c’est pour donner un blanc-seing de 5 ans à ceux qui sont censés nous représenter et qui à leur gré peuvent ou non respecter leurs promesses électorales.
        D’accord, nous avons le droit de demander un référendum mais le nombre astronomique de signatures requises nous interdit de fait d’y accéder. Au demeurant, on a vu comment certains politiques ont contourné en 2008 par un vote au parlement le résultat du référendum de 2005 sur le traité constitutionnel Européen.
        La séparation des pouvoirs pourtant nécessaire en démocratie me paraît aussi sujette à caution. Quand tu vois qu’un député (législatif) LREM peut avoir été alternativement magistrat au tribunal d’instance (judiciaire), sous-préfet (exécutif) sans tomber dans le complotisme et voir la corruption partout, il y a risque de copinage et donc lieu de douter de la dite séparation des pouvoirs . Quand on sait qu’il a aussi exercé une haute fonction dans un grand groupe privé la boucle est bouclée.
        Je me contenterai de souligner ces points qui me paraissent essentiels en Démocratie, il y en a d’autres…
        Pour rendre l’exercice du pouvoir vraiment Démocratique, il convient donc de se doter à l’avenir d’institutions permettant un contrôle citoyen au quotidien. Faute de quoi les vrais responsables de la situation actuelle que sont : Une mondialisation débridée, l’ultra-libéralisme, l’ultra-capitalisme, continueront leurs ravages à la fois sur les humains mais aussi sur la planète.

        • Merci pour cette contribution, JBL, et meilleurs vœux.
          Je n’ai pas de convictions, d’où mes questionnements avec l’espoir que des cerveaux différents du mien apportent des éléments inédits de réflexion
          La définition du mot démocratie par le dico de l’ Académie ne permet pas de lui attribuer une sens précis, donc tout est ouvert.
          Pour moi, c’est bien notre démocratie qui a produit notre société.
          C’est nous qui l’avons fait évoluer en restant dans la mouvance définie comme démocratique.
          Mais sommes nous capables, construits pour gérer « démocratiquement » une société, au sens où vous l’entendez ?
          Le conditionnement des masses par des esprits brillants ou des escrocs est il si rare ?
          Pourquoi les « comités de citoyens » qui contrôleraient les comportements échapperaient à ce phénomène ?
          Ne suffit il pas de regarder ce qui se passe dans les assemblées, à commencer par les conseils municipaux ?
          Vrais responsables ? Mais n’est ce pas nous, collectivement, qui avons fait se développer ces stratégies que sont la mondialisation débridée, l’ultra-libéralisme, l’ultra-capitalisme ?
          Cordialement

  6. Les deux nombres du week end: 2300 fêtards…..432 vaccinés…..Chercher l erreur….!!!!!

  7. triste histoire quand même et les tristes sires protagonistes de cet état de fait ont ils encore le courage de se regarder dans la glace en se rasant le matin ??

  8. Nous sommes la risée du monde entier, j’ai honte. j’ai honte de ces décideurs corrompus, bons à rien, qui se foutent totalement et ouvertement de nous. c’est la 3ème fois que j’ai honte : le 1ère fois c’était le 21 avril 2002, puis quand j’ai connu le vrai passé colonial de la france, là, c’est une fois de trop !!

    • La vaccination c’est le côté ridicule Français, confinons nous a 18h c’est bien plus porteur ! Charon Il faut adapter vos hontes en fonction de l’époque ou du siècle concerné, pourquoi ne pas avoir honte de la France quand au temps de cromagnon les hommes tiraient les femmes par les cheveux pour les traîner dans leur caverne ? Lol tous les peuples du monde doivent avoir honte car en effet à une certaine époque la colonisation était courante, les Portugais, les Norvégiens, les Arabes, les Russes, n’oublions pas toutes les petites peuplades Africaines ou d’Amérique du Sud qui a leur niveau ont soumis des villages voisins sur des étendues incroyables pour grossir. Ce n’est plus d’actualité, mais je ne sais pas quel âge vous avez pour avoir découvert cela il a seulement quelques années.

      • connaissez vous le Massacre de Thiaroye où les Tirailleurs Sénégalais qui avaient servi de chair à canon pendant le 2ème guerre mondiale, que l’ont avait renvoyés chez eux à la libération car il fallait que la « victoire » de la France soit blanche (sic), et qui, les pauvres, demandaient seulement le dû qu’on leur avait généreusement promis depuis des mois, ont été fusillés par des militaires français ? Et bien d’autres choses encore que l’on commence à découvrir ?

  9. en 2017 beaucoup ont cru voir la lumière ! mais pour gérer un pays il ne suffit pas de promettre et d’être assis sur le trône ! je pense que «  » charon styx «  » a raison ! dommage que je sois un peu trop vieux, enraciné et avec un certain manque de courage pour m’exiler vers un pays démocratique , pour la jeunesse qui ne ne mérite pas ce qui nous arrive il n’y a pas d’autre issue .

    • Désolé, même si je te comprends, ce n’est pas le moment de déserter.
      D’ailleurs, à part la Suisse (et encore), je ne vois pas où règne une véritable Démocratie. Partout les populations sont « oubliées » sur fond de mondialisation. La France est un beau pays sur qui les peuples du monde entier avaient les yeux fixés et nous considéraient comme un modèle il n’y a pas encore si longtemps.
      On a un passé historique qui plaide en notre faveur. A nous d’être à la hauteur. Reprenons espoir et courage ! Virons l’an prochain par les urnes ceux et celle qui veulent gouverner ce pays sans l’avis des citoyens de base que nous sommes. Gardons nous de ceux et celle qui veulent nous diviser pour mieux régner. On n’a pas encore tout essayé. Par contre, il faut être bien conscients que quel que soit celui que nous mettrons au pouvoir nous devrons participer activement et personnellement au redressement. Il faudra aussi mettre le nouveau gouvernement immédiatement sous pression pour qu’il tienne tous ses engagements mais rien que ses engagements. Il ne devra y avoir aucun état de grâce.
      Nous sommes dans l’urgence écologique, économique, sociale, sanitaire et politique. Cela peut paraître décourageant mais il est aussi très motivant de relever un tel défi.
      Il en va de l’avenir de nos enfants et petits enfants.

      • Déserter , on voit bien là les courageux qui critiquent en permanence et qui dénigrent leur pays , la France. Oui JBL vous avez raison sur un point diviser pour mieux régner , mais c’est complètement ce que les opposants politiques font en permanence en espérant régner un jour ; alors qu’ils en sont très très loin. Pour ce qui est de virer ceux qui sont actuellement en place ; donnez nous des noms de personnes qui serait en capacité de faire les réformes importantes pour la France.

  10. Pourquoi vacciner, puisque les français ne veulent pas se faire vacciner ? De toutes manière, les vaccins sont des armes conçues par le grand capital pour décimer la population. Couplé au Linky et à la 5G, les multinationales prendront le contrôle de votre corps et vous feront travailler comme des zombis dans les mines de la région. Et tout cela sans vous payer !

    Plus sérieusement, tout cela illustre tout le paradoxe de ce pays. Personne ne veut se faire vacciner, mais tout le monde critique la lenteur de la mise en place de la vaccination. Comprenne qui pourra.
    Ensuite, nous constatons à nouveau toute l’efficacité de notre fonction publique, qui n’a rien anticipé, ou tout le monde s’est mis en congés pour le 15 jours des fêtes de fin d’année et ou il n’y a plus grand monde pour faire le job urgent que la situation exceptionnel requiert.
    Et combien nous coute cette fonction public inefficace ?

    • «  »Dernier avatar en date, si l’on en croit une note confidentielle de Bercy, la France aurait « perdu 30% des doses de vaccination faute de logistique de congélation ». » »
      Ce pays est complètent à la dérive mais, et c’est plus grave, les « premiers de cordée »peuvent parader avec beaucoup, mais beaucoup moins de risques que les policiers qui font des contrôles….

    • pourquoi les français ne veulent pas ètre vaccinés ? que nos dirigeants (president et mme )en tète dèputé(e)s sénateurs et tous les dirigent politique nous montrent l’exemple peut ètre que cela incitera les français a le faire . pour ce qui est des inconscients qui ont fait la fète et que vous en voyez certains a la télè dire alors la c’est minimum 500euros(je suis modeste )et la je vais me faire engueuler ) retirer la carte vital a ses individus et vous ètes malades ? payez ,,, je suis sur que mes mots ne vont pas plaire à tout le monde mais il y en a marre de pyer pour des gens qui n’ont rien a foutre de ceux qui se protègent et font attention … ce n’est que mon avis qui n’est surement pas partager par beaucoup

  11. charon: regardez bien « le passé colonial » , tout ce que certains pays possèdent à ce jour c’est grâce à la présence Française! si vous parlez de l’Afrique, les Turcs l’ont envahie plusieurs siècles en n’apportant que la misère et la soumission!!! donc bien lire tout avant de dénigrer , et si nombreux sont ceux qui y sont et qui veulent encore y venir, c’est que c’est mieux qu’ailleurs où ils sont idiots!!

  12. Quand le journaliste d’un journal local se prend pour un homme de lettre et dans ses écrits dévoile ses opinions, j’avoue que, à priori, je suis un peu inquiet mais pour le coup tout est dit et de plus c’est plutôt réussi en termes littéraires autant que (moi qui ai eu une formation scientifique) je puisse en juger. Certes le texte est un peu long mais on ne s’ennuie pas et je vous invite à faire comme moi et le lire jusqu’au bout.
    Juste une petite critique qui se veut positive : Certes, à la fin, il y a une chute humoristique et bienvenue mais qu’on lise Esope ou La Fontaine toute fable mérite une morale.
    En attendant que Jean-Bernard y réfléchisse et pour faire référence aux « traders »qu’il dénonce (et avec un petit clin d’œil au regretté Coluche), je vais provisoirement m’en charger.
    Moralité : « Lorsque le pot de vin fracasse le pot de terre, grand péril nous guette de finir au cimetière ! »

  13. Bonsoir,
    Pour qu’un fauve ait la rage, qu’il soit assoiffé de chair fraîche, il faut l’affamer.
    Le peuple français était réticent à porter un masque, on lui a dit qu’il n’y en avait pas ou peu. Quand les masques sont apparus, tout le monde en a porté un.
    Le peuple est réticent à se faire vacciner, eh bien, faisons croire à une disette, et tout le monde cherchera à avoir une dose d’antidote, chacun acceptera de se faire piquer sans broncher.
    Il suffit de créer une pénurie pour faire accepter la pilule !
    Rassurez vous, chaque français aura son vaccin, Jupiter sera vénéré, les preux chevaliers jaunes retourneront dans leurs masures et le monde continuera à tourner comme avant, de travers !
    Car pour le pouvoir en place, ce qui importe, c’e n’est pas tant de tuer la Covid, mais bien d’annihiler toute rébellion ou tentative d’insubordination.
    Force doit rester au business, et l’ordre mondial ne doit surtout pas changer à cause d’un minable petit microbe.
    Bon courage à tous !

  14. Je me joins aux félicitations pour ce texte magnifique.
    Merci Jean-Bernard et meilleurs voeux. Des fables comme celle-ci, j’en redemande.
    Laissons les « anti-démocratie » et les « anti-service public » là où ils sont avec leur disque rayé (l’IFRAP en est une magnifique caricature), et continuons à oeuvrer pour le bien commun.
    Le New Deal qui a donné nos sociétés riches et évoluées dans lesquelles nous vivons confortablement est bien une intervention publique et étatique forte pour des infrastructure modernes et des services importants et vitaux (éducation, culture, santé). L’État américain a donné du travail aux populations en faisant bâtir des ponts, des routes, des chemins de fer, etc….. Nous avons l’opportunité de faire la même chose pour rénover les bâtiments, améliorer les structures de santé, améliorer l’école (les bâtiments, l’informatique….), nettoyer la pollution….. il y a largement de quoi faire…… et en plus, cela fera de l’emploi et des retours sur investissements lorsque la population se portera beaucoup mieux grâce à cela.
    Le paradoxe des fonctionnaires incompétents en vacances qui nous ont mis dans cette situation houleuse, est qu’ils ont en fait été biberonnés à l’ENA aux principes du « tout marché » et de « moins d’intervention de l’État », ce qu’ils ont appliqué sans l’appliquer tout en l’appliquant : cherchez l’erreur!
    http://www.toupie.org/Dictionnaire/New_deal.htm
    https://www.cairn.info/revue-mouvements-2004-5-page-17.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *