Jeux Olympiques Paris 2024 – Montceau au rendez-vous avec Tony Estanguet

2024 semble encore loin mais en définitive, les Jeux Olympiques à Paris, c’est déjà demain.

Les Jeux Olympiques à Paris, ce sont les Jeux de la France, c’est tout un pays qui, dès à présent, est concerné par l’organisation et l’accueil des délégations. Un travail de longue haleine.

Ainsi, une délégation de Montceau-les-Mines conduite par madame le maire, Marie-Claude Jarrot et le comité départemental olympique et sportif, était présente à la signature de la convention du label Terre de Jeux 2024 par la région Bourgogne Franche Comté. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec Tony Estanguet (triple médaillé d’or olympique en canoë C1 slalom, excusez du peu !), président du Comité d’organisation des JO  Paris 2024, ainsi que Bernard Lapasset, président d’honneur du Comité d’organisation.

L’occasion de rappeler l’importance de l’alliance du sport pour tous à Montceau et du sport de haut niveau. Une rencontre riche de valeurs, celles universelles de l’olympisme.

Une rencontre non dénuée d’intérêt puisque Montceau-les-Mines candidate pour être centre d’entraînement de gymnastique et accueillir au complexe Jean Bouveri, des équipes avant l’échéance olympique. D’où la présence dans la délégation de Damien Ayuso, président de Montceau Gym pour défendre le dossier montcellien.

D’autres villes de Saône-et-Loire postulent au même titre que Montceau-les-Mines, le Creusot pour le tennis de table, Chalon-sur-Saône, basket et natation, Mâcon notamment l’équitation, l’escrime, l’aviron, la lutte et Autun le triathlon et VTT.

J.B avec le service communication de la ville de Montceau.

 

5 commentaires :

  1. Que vient faire clément Turpin sur la première photo il ferait mieux de réviser son arbitrage…allez Next Turpin.

  2. Comme vous dites mon cher louis nul mais plus que nul Mr Turpin tout juste capable d’ arbiter un match de foot en salle

  3. Et sur le terrain, c’est sur que Louis et Mr Jo sont bien meilleurs. Quelle injustice que la FIFA ne les ait pas sélectionnés pour arbitrer la dernière coupe du monde !

  4. Oui et sans compter les 10 à 15 millions d’arbitres ou d’entraineurs qui en France chaque week end auraient fait mieux que les titulaires !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.