Industrie – Le Mecateamcluster va monter dans les Tours

Sur le site du Mecateamcluster aux Chavannes à Montceau-les-Mines.

Le succès appelle le succès. Mecateamcluster veut implanter une antenne dans l’agglomération de Tours et va poursuivre ses investissements à Montceau. Mecateamcluster, un wagon de projets en 2022..

Il y avait du monde ce jeudi 10 mars 2022 à Saint-Eusèbe et en visioconférence pour l’assemblée annuelle des adhérents de Mecateamcluster. Le premier réseau dédié à la maintenance des engins de travaux ferroviaires a entretenu sa dynamique malgré
les deux dernières années vécues au rythme de la pandémie. La preuve ? Un nombre record d’adhérents, qui s’établit à 126 à fin février 2022. Jamais Mecateamcluster n’avait atteint ce pallier depuis sa création en 2011. Et les projets et temps d’échanges ne manquent pas.

Souhait d’implanter une plateforme de maintenance mutualisée en Centre-Val de Loire, nouveaux investissements au
Creusot-Montceau, groupes de travail qui planchent sur la digitalisation et la décarbonation des processus de maintenance, nouvelles formations initiales et continues… Les travaux sont lancés !

Mecateamcluster veut s’installer en Centre-Val de Loire
C’est l’annonce qui a marqué l’assemblée : Mecateamcluster veut sortir de son giron bourguignon. Il souhaite installer une antenne dans l’agglomération de Tours. Ici, le réseau entend créer une plateforme industrielle mutualisée, à destination de ses adhérents. Ce futur investissement vient répondre à une demande croissante des entreprises de Mecateamcluster de bénéficier d’un site partagé de maintenance dans l’Ouest de la France.

Des investissements à Montceau aussi
Pour autant, le réseau n’abandonne pas ses racines bourguignonnes. Au contraire, sur la plateforme Mecateam du Creusot-Montceau, des investissements sont envisagés courant 2022 avec l’aménagement de nouvelles voies ferroviaires et la création d’un centre d’essais et de pesée. Une réponse à l’actualisation de norme européenne EN 15746. Depuis cette année, les engins rail-route et les engins déraillables (nacelle élévatrice, 4’axe, lorry, lor’axe…) doivent en effet subir une batterie de tests pour obtenir une homologation valable 5 ans et continuer à circuler sur le réseau ferroviaire.

Dès le mois de mai, Campus Mecateam bénéficiera aussi de nouveaux locaux aménagés par la SEMCIB dans la halle de formation de Montceau.

Un BTS en septembre 2022 et une licence pro en 2023 pour Campus Mecateam
Campus Mecateam passe la vitesse supérieure après le recrutement de Frédéric Saunier, son directeur depuis septembre 2021. L’organisme de formation de Mecateamcluster lance en septembre 2022 son premier BTS « maintenance des systèmes » en alternance et adapté pour les engins ferroviaires et mobiles, en partenariat avec le lycée Claudie Haigneré de Blanzy. En 2023, Campus Mecateam prévoit la création d’une licence professionnelle « maintenance et conception hydraulique » en lien avec l’IUT du Creusot et l’Université de Bourgogne. Côté formations continues, le panel s’élargit avec une vingtaine de propositions d’ici fin 2022 autour de l’hydraulique, de l’électrique, de la maintenance et de la sensibilisation aux risques ferroviaires. Une première formation pelle rail/route devrait être également programmée mi-juin.

Club RH : une année ponctuée de rencontres et des portes-ouvertes en mai 2022
Le club RH, qui réunit une quinzaine de responsables de ressources humaines des entreprises adhérentes de Mecateamcluster, fête sa première année d’existence. Il organisera les 20 et 21 mai 2022 des journées portes-ouvertes sur plusieurs sites industriels d’adhérents de Mecateamcluster en France pour présenter les métiers de la maintenance ferroviaire aux scolaires et au grand public.

En parallèle, le groupe va à la rencontre de DRH de différents secteurs d’activités pour mieux analyser les problématiques de
recrutement et les solutions qui ont été imaginées. Au programme de 2022 : rencontre avec BNP Paribas, Siemens, Airbus et visite de la Renault Academy. Un baromètre annuel de l’emploi et des salaires au sein de l’industrie ferroviaire sera également créé pour la première fois fin 2022.

Innovation : digitalisation et décarbonation en priorité
L’électrification des engins, la télémaintenance, la place de l’hydrogène dans l’univers ferroviaire… voilà les thèmes de travail qui vont rythmer l’année de la commission innovation de Mecateamcluster. Sans oublier le grand projet « Autun Rail Test Track » avec la volonté de créer un site expérimental sur la voie ferroviaire reliant Autun à Étang-sur-Arroux en Saône-et-Loire. L’objectif ? Imaginer et tester des solutions innovantes pour la maintenance des petites lignes ferroviaires. Avec l’ambition de développer un nouveau process de maintenance à coût réduit pour maintenir l’exploitation des petites lignes de desserte fine.

Commercial : à la conquête de l’Europe
Les rendez-vous commerciaux de l’année 2022 s’annoncent très européens. D’abord, deux missions « pays » avec des échanges qui se poursuivent avec INFRABEL en Belgique et des rendez-vous à venir auprès des acteurs des travaux ferroviaires en Suisse. Ensuite, la volonté de créer de nouveaux groupes de travail pour l’Italie et l’Espagne. Enfin, la participation des adhérents de Mecateamcluster à deux événements B2B d’envergure mondiale en Allemagne :
– IAF Münster, salon consacré aux technologies des voies (31 mai/2 juin) avec une délégation Mecateamcluster qui s’organise actuellement.
– Innotrans Berlin, salon mondial de l’ingénierie des transports (20/23 septembre) avec un stand « Mecateamcluster » de 105 m2 et 11 entreprises adhérentes associées. Un dernier emplacement est d’ailleurs disponible.
Les entreprises intéressées pour participer peuvent prendre contact avec l’équipe opérationnelle de Mecateamcluster.

Un comité stratégique renforcé pour un périmètre géographique élargi
Deux postes sont créés au sein du comité stratégique de Mecateamcluster pour répondre à l’élargissement du périmètre géographique de ses activités. Benoît Beaumont (EFA) et Bertrand Hallé (Socofer) représentent désormais les industriels du Centre-Val-de-Loire. Didier Stainmesse (groupe Factovem) est conforté dans son mandat de Président de Mecateamcluster jusqu’en 2024. À ses côtés, Laurence Patry (société Patry) assure la vice-présidence tandis que Laurent Lévêque (TSO)
poursuit son rôle de trésorier. Marie-Pierre Dessolin (Fluid Expert) est nommée secrétaire et garde en parallèle la gestion de la commission emploi et formation. Régis Noiriel (SNCF Réseau) prend la tête de la commission innovation tandis que Pierre Mallick (Ateliers de Joigny) continue de chapeauter la commission développement commercial.



Repères

Labellisé par l’État, Mecateamcluster est le pôle national de conception et de maintenance des engins de travaux ferroviaires. Créé en 2011, il met en réseau les équipes dirigeantes de près de 130 entreprises de la filière des travaux ferroviaires, en France et en Europe. Mecateamcluster favorise les synergies et la coopération entre les entreprises. Il génère des opportunités
commerciales, accompagne le recrutement et la formation des personnels. Il impulse des projets d’innovation collaborative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.