Hôpitaux – Le CODEF ne cesse de crier « au secours ! »

A l’hôpital de La Guiche, mardi dernier.

Communiqué du CODEF.

Notre système de santé part à vau-l’eau…

Le Codef ne cesse d’alerter la population et tous les acteurs de la santé de se rebeller pour éviter la pire des catastrophes sanitaires sur notre bassin de vie notamment.
L’actualité dramatique sur les sites de La Guiche et de Toulon sur Arroux nous incite à lancer un cri d’alarme : « ÉLU·ES ET CITOYEN·NES SORTEZ DU DÉNI DANS LEQUEL L’ARS VEUT VOUS MAINTENIR ! » La seule solution pour sauver nos hôpitaux en périphérie que sont La Guiche et Toulon sur Arroux c’est de redonner ses lettres de noblesse à l’hôpital Jean Bouveri. Le DROIT À LA SANTÉ EST UN DROIT FONDAMENTAL pour les 105 000 habitants qui gravitent à +ou- 30 minutes de l’hôpital Jean Bouveri.
Si le déni l’emporte, la prochaine feuille de route qui sera remise à la personne qui remplacera Madame Ungerer qui, entre parenthèse à remplie sa mission, fermera les portes des hôpitaux de La Guiche et de Toulon sur Arroux. Avec l’hôpital Jean Bouveri, devenu un SSR – XXL, il y aura la grande lessive de l’emploi. « Remerciements » en direction des précaires en CDD,
propositions de mutations pour les emplois sous statuts (ça tombe bien, il y a des démissions à la pelle un peu partout).
Que faut-il dire, que faut-il faire pour que les élu·es, les citoyen·nes prennent conscience du drame que nous vivons et la tragédie à venir sur notre bassin de vie ! À l’hôpital on peut y naître, on peut y mourir, mais entre les deux il y a la vie !
Le Codef ne restera pas les pieds dans le même sabot !

Un commentaire :

  1. Bonjour,

    De Gaulle a dit « les Français sont des veaux »

    Est-ce une phrase très dure et injustifiée ?

    À chacun d’y réfléchir……..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.