Hôpital – Les communistes alertent le gouvernement

  membre du Parti de la Gauche Européenne-Section Bassin minier.

Manque de moyens dans les hôpitaux

« Monsieur le ministre des solidarités et de la santé, le personnel soignant est épuisé par ces longs mois de lutte pour sauver des vies, mais aussi très affecté par les nombreux décès qui ont touché les patients et les soignants eux-mêmes.

Depuis plusieurs années, les plans annuels d’économies ont affaibli fortement les hôpitaux. En 2019, une fois de plus, 3 400 lits ont été supprimés. Malgré les cris d’alerte des personnels soignants et bien avant le coronavirus, les hôpitaux ont été contraints de réduire leur capacité d’accueil.

La crise sanitaire actuelle a malheureusement aggravé les faiblesses de notre système hospitalier. En mars dernier, malgré des conditions de travail parfois catastrophiques, le personnel a dû une nouvelle fois faire face et se montrer inventif.

Vous ne répondez aucunement à l’urgence ! Dans un contexte où les scientifiques alertent sur la possible survenue d’une seconde vague, vous ne changez pas de cap. Je le redis, le personnel est à bout de souffle. La première vague a démontré la limite des ressources humaines et matérielles. Aucune leçon n’en a été retenue. Le manque de lits, et plus particulièrement de lits de réanimation, est criant, comme le manque de moyens humains et matériels. Les protections sont toujours en nombre limité ; à la veille de l’hiver, on craint qu’il n’y ait pas de vaccins antigrippe pour tout le monde.

Les soignants n’ont plus confiance. Ils ont tout donné, ils ont été volontaires et ne veulent plus revivre la situation de la première vague. La confiance est rompue aussi pour les oubliés du Ségur.

Monsieur le ministre, entendez-vous ces héros mobilisés pour sauver l’hôpital public qui seront une nouvelle fois dans la rue le 15 octobre ? » (Question au gouvernement – Alain BRUNEEL Député PCF du Nord)

Rassemblement devant le Centre Hospitalier de Châlons-sur-Saône

jeudi 15 octobre à 14h

Venez nous rencontrer. Notre section organise des permanences au 10 rue d’Autun à Montceau-les-Mines tous les mardis de 10h à 12h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *