Hôpital – Le rapport de l’Igas, du grand n’importe quoi pour le Codef

Communiqué du Codef.

Rapport IGAS sur l’hôpital
Manipuler l’opinion est un art qui n’est pas permis à tout le monde !

En plein été caniculaire L’IGAS a rendu un audit sur notre hôpital et sans doute beaucoup suer pour faire 7 propositions qui pourraient sauver l’hôpital de Montceau. Il ne faut pas manquer de culot (c’est un euphémisme) pour se présenter en sauveur et avoir la mémoire courte ! Alors nous allons rappeler que notre CH a été sous tutelle de cette même IGAS pendant trois ans, sous la direction de Monsieur Métais, et que, pendant cette période, la Taxe sur les salaires n’a pas été payée. Volontairement, sciemment !
A l’époque, lors de débats sur la situation financière de l’hôpital, le Codef n’avait pas manqué de souligner au directeur de l’ARS, la responsabilité de l’IGAS, donc de l’état, dans l’origine de cette dette qui plombe toujours la situation financière de l’hôpital. Et demander son annulation. Trois inspecteurs pendant trois ans et un résultat pitoyable et l’on voudrait nous faire croire maintenant
que les mêmes ont trouvé la solution miracle. De qui se moque-t-on ?
Parmi les propositions des inspecteurs la labellisation de l’hôpital de Montceau en hôpital de proximité ne manque pas de sel ! Car l’hôpital de la loi Buzyn n’est plus un hôpital : il n’y a plus de services d’urgences, plus de maternité, plus de chirurgie. Certes il est dit qu’il peut y avoir des dérogations en matière de chirurgie ambulatoire mais celles-ci sont accordées par le directeur de l’ARS……qui n’a eu de cesse de démanteler cette activité. Et c’est avec un culot monstre qu’ils affirment « répondre aux besoins de la population de son bassin ce qui implique de développer certaines activités et d’en supprimer d’autres ».
Oui, ils préconisent de développer des activités mais des activités périphériques à celles d’un hôpital MCO (Médecine, chirurgie, obstétrique). Rien de nouveau depuis 2017, toujours cette volonté des petits pas pour arriver à leur fin, créer un SSR XXL. Et ça tombe bien, les inspecteurs au milieu d’autres propositions déjà connues, invitent d’urgence l’ARS à développer cette filière
gériatrique.
Nous ne sommes pas en présence de 7 propositions pour sauver l’hôpital mais de 7 propositions pour enterrer l’hôpital. La médecine est mise à mal, la cardiologie est dans la tourmente, l’oncologie en restructuration destructrice contre le projet élaboré par les médecins, et la chirurgie fermée depuis 2018. La maternité n’en parlons pas !
La manipulation c’est un art ! Fermer des lignes pour sauver la SNCF, fermer des classes pour sauver l’école, fermer des maternités pour l’intérêt de la mère et de l’enfant, fermer des lits et des services pour sauver l’hôpital…
Nous sommes dans cette ambiante cynique portée par des politiques destructrices de notre système de santé.
Ne comptez pas sur le Codef pour qu’il se taise ! Le rapport de l’IGAS a pour fils conducteurs la rentabilité financière et la fermeture de services et /ou d’activités. Les besoins de la population sont ignorés, bafoués. Quel dommage, pour la population du bassin montcellien, que l’article du 17 juin 2022 d’un média du Web chalonnais, ne soit paru que sur la région chalonnaise. Les
citoyen·nes de notre bassin de vie auraient pu apprécier la fougue avec laquelle Louis Marguerite candidat et depuis, élu député, de la 5è circonscription et Marie-Claude Jarrot suppléante, allaient défendre notre hôpital.
Celle-ci, par ailleurs Présidente du Conseil de surveillance de l’hôpital Jean Bouveri, aura tout à loisir du temps pour surveiller que la majorité présidentielle qu’elle représente continue bien son travail de sape pour laminer le système de santé de notre pays et plus particulièrement notre hôpital.

Un commentaire :

  1. Hopital va devenir un.EPAD
    Une chose est sure l hopital laisse à désirer certains service ,sont l attente à la mort sans aucune ampathie je parle pas de tous mais certains soignants,sont sans humanité et je le vois en ce moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.