Hôpital – Le CODEF appelle à la mobilisation le 21 janvier

Michel Prieur (à droite) président du CODEF local.

Communiqué du CODEF.

OUI ! nous avons de bonnes raisons

de nous mobiliser !

Après les cafouillages de l’organisation de la campagne de vaccination contre le COVID – pourtant à grand renfort de
consultants privés – voilà que l’on apprend que le laboratoire Pfizer ne pourra pas livrer dans les délais prévus !
Et si seulement d’autres laboratoires pouvaient l’aider dans sa production ? Mais il y a le brevet !!! Une raison supplémentaire pour signer l’Initiative Citoyenne Européenne sur https://eci.ec.europa.eu/015/public/#/screen/home
Pendant ce temps, les restructurations dans nos hôpitaux continuent à faire rage.
Le gouvernement voudrait-il tuer à petit feu le service public hospitalier ?
Il ne fait rien pour lutter contre le départ des personnels déçus par le Ségur de la santé du début de l’été 2020 : les quelques augmentations de salaires ont des contreparties inacceptables : des inégalités insupportables et une aggravation des conditions de travail par des accords locaux.
Rien n’a été fait pour mettre fin à une gestion au rendement, à l’opposé de l’éthique des soignants, pour leur donner enfin la possibilité d’organiser leur travail démocratiquement, dans l’intérêt commun.
Rien n’est fait pour former des soignants en nombre. En ce qui concerne les médecins, le numerus clausus a disparu des textes, mais pas de la réalité !
Il faut des lits et des réouvertures de services, du personnel, une reconnaissance en actes et pas en parole des personnels, une vraie démocratie en santé.

Tout cela, nous le dirons haut et fort le jeudi 21 janvier
dans le cadre de la mobilisation nationale
et plus particulièrement à
l’Hôpital Jean Bouveri à 14H00
Entrée principale.

3 commentaires :

  1. Ca s’appelle un train de retard ; le Vendredi 15 Janvier effectivement le laboratoire PFIZER annonçait qu’il y aurait du retard dans les livraisons du vaccin (Et pas le gvt que vous semblez incriminer)
    Le même laboratoire a préciser rapidement que le retard ne serait que d’une semaine et en respectant le nombres de doses prévues en livraison à la fin du 1er trimestre.
    Pour ce qui est de l’hôpital ; le SEGUR signé le 13 Juillet a déjà permis des augmentations de salaires significatives (et c’est un bien ) pour les « blouses blanches » mais il y a d’autres lignes de progrès avec des groupes de travail qui continuent leurs discussions . Le SEGUR ne se limite pas à des augmentations de salaire.
    Un petit point de précision ,le CODEF très largement influencé par la CGT , qui n’a d’ailleurs pas signer le SEGUR (est-on surpris?) ; la CGT disais-je voulait faire partie des groupes de suivi de l’avancement de la mise en œuvre des mesures déjà prévues par le Ségur et du respect des échéances fixées par celui-ci .
    Je ne signe pas mais je veux participer au contrôle , un peu démago comme démarche.
    Pour le numérus clausus il a été supprimé en 2017 par le premier gvt du Président actuel et donnera malheureusement des améliorations mais très significatives qu’au bout de 10 ans.

    • Bien dit. Ja vais lis un message disant mon ras le bol de tous ces gens là qui manifestent sans cesse….mais j’ai du être censuré. ……..je me pose donc certaines questions

  2. Je suggère PRENNENT ses responsabilités et reprennent l hopital ,que ce groupement de personnes fassent toutes les démarches nécessaires banquiers administrative et se lancent dans la grande aventure de l entreprise je pense qu ils vont être accueillis a bras ouverts.Parce que manifester , critiquer ce n est pas entreprendre.Bon courage et bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.